#Médicaments #Disponibilité

Disponibilité de médicaments en ville et à l'hôpital

Entre les 20 et 27 juillet 2023, l'ANSM a signalé de nouvelles perturbations ou actualisé les données de disponibilité de plusieurs spécialités distribuées sur le double canal ville/hôpital.

Laurence Houdouin 27 juillet 2023 Image d'une montre11 minutes icon Ajouter un commentaire
1
2
3
4
5
5,0
(3 notes)
De fortes tensions et des ruptures de stock.

De fortes tensions et des ruptures de stock.

Entre les 20 et 27 juillet 2023, l'Agence nationale de sécurité du médicament et des produits de santé (ANSM) a signalé de nouvelles perturbations ou actualisé les données de disponibilité de plusieurs spécialités commercialisées en France [12], distribuées sur le double canal ville/hôpital. 

Spécialités de flécaïnide LP : fortes tensions en ville

En cardiologie, les spécialités de flécaïnide LP 50 mg, 100 mg, 150 mg et 200 mg gélule à libération prolongée font toujours l'objet de fortes tensions d'approvisionnement pour une durée indéterminée (cf. notre article du 6 juin 2023). Les références Biogaran, Teva, Viatris et Zentiva sont concernées. Au 27 juillet 2023, la situation est la suivante :

  • le contingentement quantitatif du circuit de ville se poursuit et les ventes directes sont arrêtées ;
  • les départements et régions d'outre-mer (DROM) et le circuit hospitalier ne sont pas concernés par ces mesures.

ARTANE buvable : rupture de stock persistante en ville et à l'hôpital

Dans le traitement de la maladie de Parkinson, la spécialité ARTANE 0,4 % solution buvable en goutte (chlorhydrate de trihexyphénidyle) fait l'objet d'une rupture de stock persistante en ville et à l'hôpital (cf. notre article du 15 juin 2023). 

Selon les dernières informations de l'ANSM, la remise à disposition normale, initialement prévue fin juillet 2023, reste pour le moment indéterminée. 

Gamme PREVYMIS : nouvelles tensions d'approvisionnement

La gamme PREVYMIS fait l'objet de difficultés d'approvisionnement et d'un contingentement quantitatif et qualitatif. Trois spécialités sur quatre sont touchées :

  •  PREVYMIS 480 mg comprimé pelliculé avec une remise à disposition prévue en septembre 2023. Dans un courrier du 19 juillet 2023 adressé aux pharmaciens hospitaliers, le laboratoire MSD France demande de réserver les unités disponibles :
    • aux patients ayant déjà initié le traitement ;
    • aux patients à haut risque de réactivation du CMV et chez lesquels l’utilisation d’un traitement préemptif avec les autres antiviraux disponibles est incompatible car potentiellement délétère ;
    • à raison d’une boîte par patient avec possibilité de faire une nouvelle commande une fois la boîte consommée.

Le laboratoire informe que, si la posologie le permet, la spécialité PREVYMIS 240 mg comprimé pelliculé est disponible

SCOPODERM : poursuite des tensions jusqu'en 2024

En soins palliatifs, la spécialité SCOPODERM TTS 1 mg/72 heures dispositif transdermique (scopolamine) fait l'objet de tensions d'approvisionnement qui se poursuivent et de mesures de contingentements quantitatifs des commandes depuis le 3 avril 2023. Cette situation est consécutive au transfert de la fabrication du médicament vers un nouveau site alors que l'ancien site est désormais fermé (cf. courrier du  laboratoire Baxter du 3 avril 2023 adressé aux pharmaciens hospitaliers et notre article du 4 avril 2023). Les deux présentations de SCOPODERM sont concernées.

  • SCOPODERM TTS 1 mg/72 heures, dispositif transdermique (scopolamine) en boîte de 5 ;
  • SCOPODERM TTS 1 mg/72 heures, dispositif transdermique (scopolamine) en boîte de 30.

De plus, comme l’explique le laboratoire Baxter dans un courrier du 20 juillet 2023 à destination du canal ville, la spécialité SCOPODERM TTS 1 mg/72 heures en boîte de 5 n'est plus distribuée qu'auprès des grossistes répartiteurs.

Une remise à disposition est annoncée à partir d'août 2024.

URSOLVAN : contingentement jusqu'en novembre 2023

La spécialité URSOLVAN 200 mg gélule (acide ursodésoxycholique) est en rupture de stock en ville avec un retour à la normale attendu pour novembre 2023.

Un contingentement qualitatif est mis en place en ville et à l'hôpital.

Les grossistes sont réapprovisionnés chaque début de mois avec des quantités contingentées. 

Dans un courrier destiné aux prescripteurs du 21 juillet 2021, le laboratoire Cheplapharm France demande de réserver URSOLVAN 200 mg gélule :

  • en cas de troubles hépatobiliaires associés à la mucoviscidose chez les enfants âgés de 6 ans à moins de 18 ans ;
  • aux patients déjà traités et stabilisés sous URSOLVAN 200 mg.

et précise :

  • qu'un retour à la normale est attendu en novembre 2023.​​
  • que d’autres spécialités à base d’acide ursodésoxycholique dosées à 250 mg en comprimé pelliculé sont disponibles.

Pommade ophtalmique VITAMINE A DULCIS : de la tension d'approvisionnement à la rupture de stock

La VITAMINE A DULCIS 25 000 UI/100 g pommade ophtalmique (concentration de vitamine A synthétique forme huileuse) fait l’objet d'une rupture de stock en ville et d'une tension d'approvisionnement à l’hôpital après plusieurs semaines de tension en ville (cf. notre article du 20 juin 2023)

La remise à disposition normale est prévue en octobre 2023.

Spécialités à base de palipéridone suspension injectable à libération prolongée : distribution fortement perturbée

En psychiatrie, les spécialités à base de palipéridone en suspension injectable à libération prolongée 25 mg, 75 mg, 100 mg, 150 mg font l'objet d'une tension d'approvisionnement en ville (ou d'une rupture de stock pour certaines références). Tous les laboratoires sont concernés. La distribution est contingentée en ville auprès des grossistes et le canal de vente directe aux officines est fermé.

La remise à disposition normale prévue est indéterminée.

TRANXENE 10 mg gélule : remise à disposition reportée en septembre 2023

L'anxiolytique TRANXENE 10 mg gélule (clorazépate dipotassique) fait l'objet d'une rupture de stock en ville et à l'hôpital depuis le 5 juin 2023 (cf. notre article du 20 juin 2023)

La remise à disposition normale initialement prévue fin juillet 2023 est reportée en septembre 2023.

L'ANSM signale qu'un stock limité reste disponible pour les dépannages d’urgence en ville et à l'hôpital.

Spécialités de métronidazole : poursuite des tensions d'approvisionnement en ville

Les tensions d'approvisionnement en ville concernant les spécialités de métronidazole suivantes se poursuivent (cf. notre lettre du 29 juin 2023).

En attendant le retour à un approvisionnement normal, la distribution est contingentée en ville.

L’hôpital et les départements et régions d'outre-mer (DROM) ne sont pas impactés par ce contingentement.

Les remises à disposition restent à ce jour indéterminées.

TRIFLUCAN 40 mg/mL buvable : rupture de stock jusqu'en septembre 2023

En infectiologie, une remise à disposition de la forme buvable de l'antifongique systémique TRIFLUCAN 40 mg/mL poudre pour suspension buvable (fluconazole) était attendue en juillet 2023 (cf. notre article du 25 mai 2023).

Or, l'ANSM annonce que cette spécialité est désormais en rupture de stock et que la remise à disposition est reportée début septembre 2023. 

Dans une lettre d’information du 24 juillet 2023, le laboratoire Pfizer précise que :

  • les spécialités à base de fluconazole 10 mg/mL poudre pour suspension buvable sont disponibles pour les enfants ; 
  • des spécialités à base de fluconazole sous forme de gélules (50 mg, 100 mg, 200 mg) sont disponibles pour les patients adultes qui peuvent avaler des gélules.

Pour les patients adultes ayant besoin de TRIFLUCAN 40 mg/mL poudre pour suspension buvable, un report est possible vers les spécialités à base de fluconazole 10 mg/mL poudre pour suspension buvable. Cependant, le laboratoire insiste sur le fait que la concentration du produit une fois reconstitué diffère d'une spécialité à l'autre :

  • pour le TRIFLUCAN 40 mg/mL : 1 mL de suspension reconstituée contient 40 mg de fluconazole ;
  • pour une spécialité à base de fluconazole 10 mg/mL : 1 mL de suspension reconstituée contient 10 mg de fluconazole.

Ainsi, pour une posologie donnée, la quantité en mL pour une prise habituelle de la présentation 40 mg/mL est multipliée par 4 et la quantité des excipients à effet notoire est également multipliée par 4 par rapport à la quantité habituelle prise pour la spécialité TRIFLUCAN 40 mg/mL pour cette même posologie (cf. Tableau).

Tableau - Correspondance des posologies et des quantités nécessaires par prise (extrait de la lettre du laboratoire du 24 juillet 2023)

Spécialités de la gamme CONFEROPORT : difficultés de distribution jusqu'en octobre 2023

Les spécialités de la gamme CONFEROPORT gélules à libération prolongée 0,5 mg, 1 mg, 2 mg et 5 mg (immunosuppresseur à base de tacrolimus) font l'objet d'une tension d'approvisionnement. Une remise à disposition normale de ces différentes spécialités est prévue en octobre 2023.

Dans un courrier du 21 juillet 2023, le laboratoire Sandoz précise que :

  • ces ruptures d'approvisionnement ont débuté/débuteront :
    • fin mai 2023 pour les gélules LP 2 mg,
    • en juillet 2023 pour les gélules LP 0,5 mg et 5 mg,
    • en août 2023 pour les gélules LP à 1 mg.
  • la spécialité CONFEROPORT (tacrolimus) 3 mg gélule à libération prolongée n'est pas à ce jour en tension d'approvisionnement et reste disponible ;
  • les autres spécialités de tacrolimus à libération prolongée représentent des alternatives thérapeutiques ;
  • seuls les médecins expérimentés dans les traitements immunosuppresseurs et la prise en charge des patients transplantés sont à même d'instaurer des modifications du traitement immunosuppresseur ;
  • en cas d'urgence, un stock de dépannage est disponible sur demande auprès du service clients Sandoz France : serviceclient.pharmacie@sc-sandoz.com. 

YELLOX collyre : rupture de stock jusque fin septembre 2023

YELLOX 0,9 mg/mL collyre en solution (bromfénac sodique) est en rupture de stock en ville depuis le 19 juillet 2023. Une remise à disposition normale est prévue fin septembre 2023.

Pour rappel, ce collyre est indiqué chez l’adulte dans le traitement de l’inflammation oculaire postopératoire après extraction de la cataracte.

CIFLOX injectable : poursuite des difficultés d'approvisionnement jusqu'en août 2023

Après des tensions d'approvisionnement et une distribution contingentée (cf. notre article du 16 février 2023), la spécialité CIFLOX 200 mg/100 mL solution pour perfusion (ciprofloxacine) est en rupture de stock en ville.

La distribution dans les établissements de santé est préservée. 

La remise à disposition (initialement annoncée pour fin juin 2023) est reportée courant août 2023.

Gamme FUNGIZONE : éviter le report vers la gamme pédiatrique

La spécialité FUNGIZONE 10 % suspension buvable (amphotéricine B) est en tension d'approvisionnement. Un report de la délivrance a été rapporté vers la spécialité FUNGIZONE NOURRISSONS ET ENFANTS 10 % suspension buvable  (cf. notre article du 6 juillet 2023

Afin d’éviter une rupture de stock de cette forme pédiatrique, un contingentement est mis en place.

Dans un courrier adressé aux pharmaciens, le laboratoire Cheplapharm demande de ne pas reporter la délivrance des flacons de FUNGIZONE 10 %, suspension buvable vers la forme nourrisson afin d’éviter de créer une rupture sur FUNGIZONE NOURRISSONS ET ENFANTS 10 % suspension buvable.

La remise à disposition normale est indéterminée.

Bétaméthasone injectable : persistance des tensions pour les spécialités CELESTENE injectable

Les difficultés d'approvisionnement des spécialités injectables de bétaméthasone CELESTENE persistent (cf. notre article du 8 juin 2023). Au 27 juillet 2023, la situation est la suivante : 

DIPROSTENE : distribution contingentée en ville

La spécialité DIPROSTENE suspension injectable en seringue préremplie (bétaméthasone dipropionatebétaméthasone phosphate sodique) est en tension d'approvisionnement avec une distribution contingentée en ville. 

La distribution est normale à l'hôpital.

La remise à distribution est indéterminée.

Vaccin REVAXIS : contingentement quantitatif en ville

REVAXIS suspension injectable en seringue préremplie (vaccin inactivé diphtérique, tétanique, poliomyélitique) fait l'objet de tension d'approvisionnement en ville et un contingentement quantitatif a été mis mis en place.

Les départements et régions d'outre-mer (DROM) et les hôpitaux ne sont pas concernés par ce contingentement.

Une remise à disposition normale est prévue fin octobre 2023.

Pour connaître les alternatives possibles à ce vaccin, il est possible de consulter :

Vaccin contre l'hépatite A HAVRIX Nourrissons/enfants : rupture de stock en ville

Après des tensions d'approvisionnement et une distribution contingentée en ville (cf. notre article du 11 juillet 2023), le vaccin contre l'hépatite A  HAVRIX nourrissons et enfants 720 U/0,5 mL suspension injectable en seringue préremplie est en rupture de stock en ville. Les canaux hospitaliers, collectivités et les départements et régions d'outre-mer (DROM) ne sont pas impactés.

Il existe un stock limité pour les dépannages d’urgence.

En cas d'indisponibilité totale, une alternative existe chez l'enfant de 12 mois à 15 ans (cf. Calendrier des vaccinations 2023 - page 77) : AVAXIM 80 U suspension injectable en seringue préremplie pédiatrique.

Une remise à disposition normale est prévue fin novembre 2023.

Remises à disposition normale de PRENOXAD et PRAMIPREXOLE ZENTIVA

L'ANSM a confirmé la remise à disposition normale des spécialités suivantes :

Commentaires

Ajouter un commentaire
En cliquant sur "Ajouter un commentaire", vous confirmez être âgé(e) d'au moins 16 ans et avoir lu et accepté les règles et conditions d'utilisation de l'espace participatif "Commentaires" . Nous vous invitons à signaler tout effet indésirable susceptible d'être dû à un médicament en le déclarant en ligne.
Pour recevoir gratuitement toute l’actualité par mail Je m'abonne !
Presse - CGU - Données personnelles - Politique cookies - Mentions légales - Contact webmaster