À propos de Amphotéricine B
Mise à jour : 16 janvier 2013
Amphotéricine B : Mécanisme d'action

L'amphotéricine B est un antibiotique antifongique de la famille des macrolides polyènes, extrait de Streptomyces nodosus.

L'amphotéricine B se fixe sur des stérols de la membrane cellulaire de champignons sensibles, la rendant perméable et provoquant sa lyse membranaire. La sélectivité est basée sur le fait que l’amphotéricine B se fixe à un stérol contenu dans les membranes des champignons, l'ergostérol (alors les membranes cellulaires humaines contiennent du cholestérol).

L'amphotéricine B agit par contact direct (fongistatique et fongicide si la concentration est élevée), ce qui explique son efficacité dans les candidoses des muqueuses digestives. Elle n'a aucune action antibactérienne ou antivirale. Son spectre d'activité in vitro s'étend à de nombreux champignons pathogènes, agents des mycoses profondes ou superficielles.

Son action in vivo s'exerce surtout sur les levures du genre candida : Candida albicans, rhodotorula, Aspergillus fumigatus, Cryptococcus neoformans, Mucor mucedo, absidia, rhizopus, Histoplasma capsulatum, Blastomyces dermatitidis, Sporothrix schenckii dans la sporotrichose disséminée, Coccidioides immitis.

L'amphotéricine B a démontré une activité faible ou relative (variable) contre les germes responsables des mycoses systémiques suivantes : Candida non albicans, en particulier Candida parapsilosis, Aspergillus fumigatus dans l'aspergillome, conidiobolus, Sporothrix schenckii dans la sporotrichose lymphocutanée, Coccidioides immitis dans les atteintes pulmonaires diffuses. 

Gammes contenant la substance
Fiche DCI Vidal

Les fiches DCI Vidal constituent une base de connaissances pharmacologiques et thérapeutiques, proposée aux professionnels de santé, en complément des documents réglementaires publiés.

+ Lire la politique éditoriale des Fiches DCI VIDAL

Amphotéricine B 10 % (100 mg/ml) suspension buvable

Dernière modification : 23/01/2023 - Révision : 03/03/2022

ATCRisque sur la grossesse et l'allaitementDopantVigilance
A - VOIES DIGESTIVES ET METABOLISME
A07 - ANTIDIARRHEIQUES, ANTIINFLAMMATOIRES ET ANTI-INFECTIEUX INTESTINAUX
A07A - ANTI-INFECTIEUX INTESTINAUX
A07AA - ANTIBIOTIQUES
A07AA07 - AMPHOTERICINE B
Grossesse (mois)Allaitement
123456789
RisquesII

II Précaution

INDICATIONS ET MODALITÉS D'ADMINISTRATION

AMPHOTERICINE B 10 % susp buv

Indications

Ce médicament est indiqué dans les cas suivants :

  • Candidose buccale, traitement adjuvant (de la)
  • Candidose chez le sujet à risque, traitement préventif (de la)
  • Candidose cutanée, traitement adjuvant (de la)
  • Candidose digestive
  • Candidose vaginale, traitement adjuvant (de la)
  • Stérilisation intestinale d'un foyer à candida

Posologie

Unité de prise
ml
  • amphotéricine B : 100 mg
Modalités d'administration
  • Voie orale
  • Administrer à distance du repas
  • Information du patient : agiter le flacon avant emploi
Posologie
Patient de 1 mois à 15 an(s)
Poids
Patient de sexe masculin ou féminin
Candidose chez le sujet à risque, traitement préventif (de la) - Candidose cutanée, traitement adjuvant (de la) - Candidose digestive - Stérilisation intestinale d'un foyer à candida
  • Posologie standard
  • 50 mg/kg en 2 à 3 prises par jour
  • Pendant 15 à 21 jours
Candidose buccale, traitement adjuvant (de la)
  • Posologie standard
  • Garder le bain de bouche 1 minute dans la bouche
  • 50 mg/kg en 3 à 4 prises par jour
Poids >= 30 kg
Patient de sexe masculin ou féminin
Candidose chez le sujet à risque, traitement préventif (de la) - Candidose cutanée, traitement adjuvant (de la) - Candidose digestive - Stérilisation intestinale d'un foyer à candida
  • Posologie standard
  • 15 ml en 3 prises par jour
  • Pendant 15 à 21 jours
Candidose buccale, traitement adjuvant (de la)
  • Posologie standard
  • Garder le bain de bouche 1 minute dans la bouche
  • 15 ml en 3 à 4 prises par jour
Patient à partir de 15 an(s)
Patient quel que soit le poids
Patient de sexe masculin ou féminin
Candidose chez le sujet à risque, traitement préventif (de la) - Candidose cutanée, traitement adjuvant (de la) - Candidose digestive - Stérilisation intestinale d'un foyer à candida
  • Posologie standard
  • 15 à 20 ml en 2 à 3 prises par jour
  • Pendant 15 à 21 jours
Candidose buccale, traitement adjuvant (de la)
  • Posologie standard
  • Garder le bain de bouche 1 minute dans la bouche
  • 15 à 20 ml en 3 à 4 prises par jour
Patient de sexe féminin
Candidose vaginale, traitement adjuvant (de la)
  • Posologie standard
  • 15 à 20 ml en 2 à 3 prises par jour
  • Pendant 15 à 21 jours

Modalités d'administration du traitement

  • Administrer à distance du repas
  • Bien agiter avant emploi

INFORMATIONS RELATIVES À LA SÉCURITÉ DU PATIENT

AMPHOTERICINE B 10 % susp buv
Niveau de risque : X Critique III Haut II Modéré I Bas

Contre-indications

X Critique
Niveau de gravité : Contre-indication absolue
  • Hypersensibilité à l'un des composants
  • Mycose systémique

Précautions

II Modéré
Niveau de gravité : Précautions

Interactions médicamenteuses

III Haut
Niveau de gravité : Association déconseillée

Médicaments administrés par voie orale + Topiques gastro-intestinaux, antiacides et adsorbants

Risques et mécanismesDiminution de l'absorption de certains autres médicaments ingérés simultanément.
Conduite à tenirPrendre les topiques ou antiacides, adsorbants à distance de ces substances (plus de 2 heures, si possible).
II Modéré
Niveau de gravité : Précaution d'emploi

Médicaments administrés par voie orale + Colestipol

Médicaments administrés par voie orale + Résines chélatrices

Risques et mécanismesLa prise de résine chélatrice peut diminuer l'absorption intestinale et, potentiellement, l'efficacité d'autres médicaments pris simultanément.
Conduite à tenirD'une façon générale, la prise de la résine doit se faire à distance de celle des autres médicaments, en respectant un intervalle de plus de 2 heures, si possible.
I Bas
Niveau de gravité : A prendre en compte

Médicaments administrés par voie orale + Laxatifs (type macrogol)

Risques et mécanismesAvec les laxatifs, notamment en vue d'explorations endoscopiques : risque de diminution de l'efficacité du médicament administré avec le laxatif.
Conduite à tenirEviter la prise d'autres médicaments pendant et après l'ingestion dans un délai d'au moins 2 h après la prise du laxatif, voire jusqu'à la réalisation de l'examen.

Grossesse et allaitement

Contre-indications et précautions d'emploi
Grossesse (mois)Allaitement
123456789
RisquesII

II Précaution

Mesures à associer au traitement

  • Traitement ne dispensant pas de la correction des facteurs favorisants

Effets indésirables

SystèmesFréquence de moyenne à élevée (?1/1 000)Fréquence basse (Fréquence inconnue
IMMUNO-ALLERGOLOGIE
  • Hypersensibilité
  • ORL, STOMATOLOGIE
  • Altération de la couleur dentaire (Rare)
  • Glossite (Rare)
  • SYSTÈME DIGESTIF
  • Nausée (Fréquent)
  • Diarrhée (Peu fréquent)
  • Vomissement (Fréquent)
  • INFORMATIONS RELATIVES À LA SÉCURITÉ DU PATIENT

    AMPHOTERICINE B 10 % susp buv
    Niveau de risque : X Critique III Haut II Modéré I Bas

    Contre-indications

    X Critique
    Niveau de gravité : Contre-indication absolue
    • Hypersensibilité à l'un des composants
    • Mycose systémique

    Précautions

    II Modéré
    Niveau de gravité : Précautions

    Interactions médicamenteuses

    III Haut
    Niveau de gravité : Association déconseillée

    Médicaments administrés par voie orale + Topiques gastro-intestinaux, antiacides et adsorbants

    Risques et mécanismesDiminution de l'absorption de certains autres médicaments ingérés simultanément.
    Conduite à tenirPrendre les topiques ou antiacides, adsorbants à distance de ces substances (plus de 2 heures, si possible).
    II Modéré
    Niveau de gravité : Précaution d'emploi

    Médicaments administrés par voie orale + Colestipol

    Médicaments administrés par voie orale + Résines chélatrices

    Risques et mécanismesLa prise de résine chélatrice peut diminuer l'absorption intestinale et, potentiellement, l'efficacité d'autres médicaments pris simultanément.
    Conduite à tenirD'une façon générale, la prise de la résine doit se faire à distance de celle des autres médicaments, en respectant un intervalle de plus de 2 heures, si possible.
    I Bas
    Niveau de gravité : A prendre en compte

    Médicaments administrés par voie orale + Laxatifs (type macrogol)

    Risques et mécanismesAvec les laxatifs, notamment en vue d'explorations endoscopiques : risque de diminution de l'efficacité du médicament administré avec le laxatif.
    Conduite à tenirEviter la prise d'autres médicaments pendant et après l'ingestion dans un délai d'au moins 2 h après la prise du laxatif, voire jusqu'à la réalisation de l'examen.

    Grossesse et allaitement

    Contre-indications et précautions d'emploi
    Grossesse (mois)Allaitement
    123456789
    RisquesII

    II Précaution

    Mesures à associer au traitement

    • Traitement ne dispensant pas de la correction des facteurs favorisants

    Effets indésirables

    SystèmesFréquence de moyenne à élevée (?1/1 000)Fréquence basse (Fréquence inconnue
    IMMUNO-ALLERGOLOGIE
  • Hypersensibilité
  • ORL, STOMATOLOGIE
  • Altération de la couleur dentaire (Rare)
  • Glossite (Rare)
  • SYSTÈME DIGESTIF
  • Nausée (Fréquent)
  • Diarrhée (Peu fréquent)
  • Vomissement (Fréquent)
  • Voir aussi les substances

    Amphotéricine B

    Chimie
    IUPACantibiotique produit par une culture de Streptomyces nodosus
    Synonymesamphotericin B
    Posologie
    Defined Daily Dose (WHO)
    Oral:0.4 g
    Actualités liées12
    Presse - CGU - CGV VIDAL Expert - Données personnelles - Politique cookies - Mentions légales - Contact webmaster