#Médicaments #Disponibilité

Disponibilité de plusieurs spécialités de ville et hospitalières

Entre les 19 et 26 janvier 2023, l'ANSM a signalé des perturbations ou actualisé les données de disponibilité de plusieurs spécialités (ville et hôpital). 

David Paitraud 26 janvier 2023 Image d'une montre8 minutes icon Ajouter un commentaire
1
2
3
4
5
1,0
(1 note)
De nombreuses tensions et quelques remises à disposition.

De nombreuses tensions et quelques remises à disposition.

Résumé

L'Agence nationale de sécurité du médicament et des produits de santé (ANSM) a récemment signalé des perturbations ou actualisé les données de disponibilité pour les spécialités suivantes, distribuées sur le double canal ville/hôpital :

  • LAROSCORBINE injectable (acide ascorbique) : rupture de stock pour une durée indéterminée ; 
  • NEULEPTIL 1 % buvable (propériciazine) : rupture de stock et recours possible à NEULEPTIL 10 mg gélule chez l'adulte, et NEULEPTIL 4 % solution buvable en pédiatrie, en étant vigilant au risque de surdosage ; 
  • spécialités pédiatriques à base de paracétamol DOLIPRANE et EFFERALGANMED : persistance des tensions. Le canal de vente directe aux officines reste fermé ; 
  • MINIRIN SPRAY 10 µg/dose (desmopressine) : tensions d'approvisionnement et mise à disposition de MINURIN 0,1 mg/mL solution endonasale en flacon pulvérisateur. Les différences entre ces spécialités doivent être prises en compte ;
  • LYUMJEV 100 unités/mL JUNIOR KWIKPEN (insuline lispro) : approvisionnement tendu avec risque de rupture dans les prochaines semaines. Un contingentement quantitatif est mis en place et lors de la prescription, un transfert vers une alternative doit être envisagé si possible ;
  • XYLOCAINE 10 mg/mL ADRENALINE 0,005 mg/mL (adrénaline, lidocaïne) : remise à disposition reportée à juillet 2023 ; 
  • HYDROCORTANCYL 2,5 % (prednisolone) : levée du contingentement qualitatif, mais maintien du contingentement quantitatif ;
  • spécialités à base de folinate de calcium et de lévofolinate de calcium : la situation reste fragile. Il est nécessaire de limiter les commandes aux besoins imminents ;
  • ICAZ LP 2,5 et 5 mg (isradipine) : épisode de tension d'approvisionnement en prévision (février) jusqu'en mars 2023 ; 
  • FLIXOTIDE (fluticasone) : tension persistante pour FLIXOTIDE 50 µg/dose et pour FLIXOTIDE DISKUS 100 et 250 µg/dose ; 
  • AIROMIR AUTOHALER 100 µg/dose (salbutamol) : approvisionnement contingenté en ville, en métropole uniquement ; 
  • vaccin oral DUKORAL (choléra) : remise à disposition reportée à mars 2023 ; 
  • VENTOLINE 2,5 mg/2,5 mL solution pour inhalation par nébuliseur (salbutamol) : remise à disposition normale ; 
  • vaccin IXIARO (encéphalite japonaise) : remise à disposition normale. 

LAROSCORBINE injectable : rupture de stock pour une durée indéterminée

La vitamine C LAROSCORBINE 1 g/5 mL solution injectable IV en ampoule (acide ascorbique) fait l'objet d'une rupture de stock pour une durée indéterminée [1, 2].

Le 23 janvier, un rappel de 6 lots a été organisé (en complément de l'alerte du 10 janvier visant 2 lots) [3] : 

  • Lot G204048 - 10/2023
  • Lot G214928 - 06/2024
  • Lot G215360 - 07/2024
  • Lot G215361 - 07/2024
  • Lot G226006 - 02/2025
  • Lot G226007 - 02/2025  

Ce rappel fait suite à la mise en évidence de particules dans la solution de quelques ampoules.

NEULEPTIL 1 % buvable : alternatives pour pallier l'indisponibilité

L'antipsychotique NEULEPTIL 1 % solution buvable (propériciazine) est actuellement en rupture de stock en raison de problématiques industrielles [4, 5].

Dans ce contexte, les autres spécialités de la gamme NEULEPTIL 10 mg gélule et NEULEPTIL 4 % solution buvable peuvent être utilisées selon l'âge :

  • chez les patients adultes déjà sous traitement : report vers la forme pharmaceutique NEULEPTIL 10 mg gélule : 1 gélule de 10 mg est équivalente à 1 mL de solution de NEULEPTIL 1% c’est-à-dire 40 gouttes. NEULEPTIL 4 % peut également être une alternative pour les patients adultes ne pouvant avaler la gélule. Dans ce cas, il convient d'être vigilant quant au risque de surdosage : 1 goutte de solution NEULEPTIL 1 % contient 0,25 mg de propériciazine alors que 1 goutte de solution NEULEPTIL 4 % contient 1 mg de propériciazine ; 
  • chez l’enfant de plus de 3 ans déjà sous traitement : recours à NEULEPTIL 4 % en tenant compte du fait que la solution NEULEPTIL 4 % est 4 fois plus concentrée que la solution NEULEPTIL 1 %.

Par ailleurs, il est demandé de ne pas initier de nouveaux traitements avec la spécialité NEULEPTIL 1 %, solution buvable.

Spécialités pédiatriques à base de paracétamol : les ventes directes aux officines sont toujours suspendues 

Le marché des spécialités à base de paracétamol (formes orales et suppositoires) reste fortement perturbé (cf. notre article du 8 décembre 2023) [6]. 

La distribution est adaptée en fonction des stocks disponibles.

Les ventes directes aux officines des formes pédiatriques buvables multidoses (DOLIPRANE et EFFERALGANMED PEDIATRIQUE 30 mg/mL) et des spécialités DOLIPRANE en suppositoires restent suspendues en métropole [7, 8].

Seul le circuit grossistes-répartiteurs est ouvert.

Le circuit hospitalier ainsi que les DROM ne sont pas impactés par ce contingentement.

Spécialités à base de desmopressine : point de situation au 26 janvier 2023

La commercialisation de l'hormone antidiurétique à base de desmopressine MINIRIN 0,1 mg/mL solution pour administration endonasale est arrêtée depuis le 27 avril 2021 suite à des difficultés liées à la production (cf. notre article du 29 avril 2021) [9].

Afin d'assurer la prise en charge des patients ayant besoin de faibles doses de desmopressine (entre 2,5 μg et 10 μg), la spécialité MINIRIN 2,5 μg/dose, solution pour pulvérisation nasale est mise à disposition depuis mars 2021. À noter que, contrairement à MINIRIN SPRAY, MINIRIN 2,5 μg/dose solution pour pulvérisation nasale contient un composant, le chlorobutanol, qui est un agent stabilisant. 

Par ailleurs, au sein de la gamme MINIRIN, la spécialité MINIRIN SPRAY 10 µg par dose solution endonasale en flacon fait l'objet d'une rupture de stock [10].

Afin d’assurer la prise en charge des patients, l'importation de MINURIN 0,1 mg/mL solution endonasale en flacon pulvérisateur est maintenue [11, 12, 13, 14].

Chaque dose délivrée de 0,1 mL contient 10 μg d’acétate de desmopressine comme dans le cas de la spécialité MINIRIN SPRAY 10 µg/dose.

Cette spécialité importée se conserve entre +2 et +8 °C. Après ouverture, elle doit être conservée à une température ne dépassant pas 25 °C, en position verticale.

Le flacon de MINURIN contient 5 mL de solution correspondant à 50 doses, alors que MINIRIN SPRAY contient 25 doses.

Enfin, contrairement à MINIRIN SPRAY, la spécialité importée contient un agent stabilisant, le chlorobutanol. Suite à une administration intraveineuse (IV), le chlorobutanol a été associé à un allongement de l'intervalle QT entraînant un risque potentiel d'arythmie, ainsi qu’à un risque de toxicité reproductive. Bien qu'aucun problème de sécurité concernant la cardiotoxicité ou la toxicité pour la reproduction n'ait été identifié après administration nasale, les informations sur ce spray nasal ont été mises à jour en conséquence.

LYUMJEV JUNIOR KWIKPEN : mesures en place pour pallier la tension d'approvisionnement

Des tensions d'approvisionnement en LYUMJEV 100 unités/mL JUNIOR KWIKPEN solution injectable en stylo prérempli (insuline lispro) sont signalées, et un risque de rupture de stock temporaire dans les semaines à venir n'est pas écarté [15, 16, 17].

Les autres formes pharmaceutiques de LYUMJEV ne sont pas concernées par ces tensions d’approvisionnement.

Dans ce contexte, la distribution est contingentée en ville et les mesures suivantes sont mises en œuvre : 

  • prescription aux patients en cours de traitement, envisager un transfert vers les alternatives disponibles :
    • LYUMJEV 200 unités/mL KWIKPEN : la concentration est différente, mais aucune conversion de dose ne doit être effectuée lors du passage de LYUMJEV 100 unités/mL JUNIOR KWIKPEN à LYUMJEV 200 unités/mL KWIKPEN. En effet, 1 unité de LYUMJEV 200 unités/mL est égale à 1 unité de LYUMJEV 100 unités/mL JUNIOR KWIKPEN ;
    • LYUMJEV 100 unités/mL solution injectable en cartouches de 3 mL, qui doit être utilisé avec les stylos réutilisables HumaPen Savvio (une ordonnance pour le stylo rechargeable est nécessaire) ;
  • prescription pour les patients nécessitant un ajustement de dose à la demi-unité : les prescriptions devront être rediscutées avec les patients ;
  • distribution : contingentement quantitatif des grossistes-répartiteurs en fonction des stocks disponibles afin d’assurer un approvisionnement régulier jusqu’au retour à une situation normale. Pour les officines, un service de dépannage via le département service Clients au 01 55 49 33 21 est possible en cas d'indisponibilité chez le grossiste répartiteur habituel ;
  • dispensation : limitation de la dispensation du traitement à uniquement 1 mois pendant la période de tension.

La distribution est normale à l’hôpital.

Une remise à disposition est prévue mi-février 2023.

XYLOCAINE ADRENALINE injectable : remise à disposition annoncée pour juillet

Les tensions d'approvisionnement de l'anesthésique locorégional XYLOCAÏNE 10 mg/mL ADRÉNALINE 0,005 mg/mL solution injectable (adrénaline et lidocaïne en association) persistent (cfnotre article du 24 novembre 2022).

Une remise à disposition est annoncée pour courant juillet 2023 (troisième trimestre, au lieu du deuxième trimestre annoncé précédemment) [18].

HYDROCORTANCYL : la situation s'améliore, mais reste fragile

Suite aux dernières informations communiquées (cfnotre article du 12 janvier 2023), la situation s'améliore pour la spécialité HYDROCORTANCYL 2,5 % suspension injectable (prednisolone). Malgré une persistance des tensions d'approvisionnement, le contingentement qualitatif est levé [19]. 

Le contingentement quantitatif est maintenu.

La remise à disposition reste prévue mi-février 2023.    

Spécialités à base de folinate/lévofolinate de calcium : limiter les commandes

Alors que la situation s'améliore lentement (cfnotre article du 12 janvier 2023), l'approvisionnement des spécialités à base de folinate de calcium et de lévofolinate de calcium reste fragile.  

Le contingentement quantitatif reste applicable et il est recommandé de limiter les commandes aux besoins imminents [20].

ICAZ : épisode de tension d'approvisionnement en prévision

Un épisode de tension d'approvisionnement est annoncé pour les antihypertenseurs ICAZ LP 2,5 mg et 5 mg gélule à libération prolongée (isradipine) à partir du 15 février 2023 et jusqu'à mi-mars 2023 [21].

Entre-temps, la distribution est contingentée. 

Spécialités FLIXOTIDE : les tensions touchent désormais la forme DISKUS

Au sein de la gamme anti-asthmatique FLIXOTIDE suspension pour inhalation en flacon pressurisé (fluticasone), la situation au 26 janvier est la suivante [22, 23] : 

AIROMIR AUTOHALER : approvisionnement sous tension

Dans un contexte général de perturbation en salbutamol (cfnotre article du 5 janvier 2023), des tensions d'approvisionnement en AIROMIR AUTOHALER 100 µg/dose suspension pour inhalation en flacon pressurisé sont signalées, conduisant à un contingentement quantitatif en ville [24]. 

Le circuit hospitalier ainsi que les DROM ne sont pas impactés par ce contingentement

Vaccin contre le choléra DUKORAL : remise à disposition maintenue pour mars 2023

Le vaccin anticholérique DUKORAL suspension et granulés effervescents pour suspension buvable (cfVIDAL Reco « Voyages : recommandations sanitaires ») est en rupture de stock, après plusieurs semaines de tension d'approvisionnement. Dans ce contexte, le canal de distribution en ville reste fermé [25]. 

La remise à disposition reste maintenue pour fin mars 2023 (cfnotre article du 15 décembre 2022).

Remises à disposition confirmées : VENTOLINE, IXIARO

L'Agence nationale de sécurité du médicament et des produits de santé (ANSM) a confirmé la remise à disposition de :

 

Commentaires

Ajouter un commentaire
En cliquant sur "Ajouter un commentaire", vous confirmez être âgé(e) d'au moins 16 ans et avoir lu et accepté les règles et conditions d'utilisation de l'espace participatif "Commentaires" . Nous vous invitons à signaler tout effet indésirable susceptible d'être dû à un médicament en le déclarant en ligne.
Pour recevoir gratuitement toute l’actualité par mail Je m'abonne !
Presse - CGU - Données personnelles - Politique cookies - Mentions légales - Contact webmaster