À propos de Desmopressine
Mise à jour : 16 janvier 2013
Desmopressine : Mécanisme d'action
La desmopressine est un analogue structural de synthèse de l'hormone antidiurétique naturelle, l'arginine-vasopressine.

Dans la molécule de desmopressine, l'hémicystéine en position 1 est désaminée et la L-arginine est remplacée par la D-arginine. Par rapport à l'hormone naturelle, la desmopressine se caractérise par une activité antidiurétique augmentée et prolongée, alors que son activité vasopressive est très réduite. La desmopressine se comporte comme un agoniste sélectif des récepteurs V2 de la vasopressine, situés principalement sur les cellules des tubes collecteurs du rein.

Gammes contenant la substance
Fiche DCI Vidal

Les fiches DCI Vidal constituent une base de connaissances pharmacologiques et thérapeutiques, proposée aux professionnels de santé, en complément des documents réglementaires publiés.

+ Lire la politique éditoriale des Fiches DCI VIDAL

Desmopressine (acétate) 120 µg lyophilisat oral

Dernière modification : 23/10/2023 - Révision : 05/10/2023

ATCRisque sur la grossesse et l'allaitementDopantVigilance
H - HORMONES SYSTEMIQUES, HORMONES SEXUELLES EXCLUES
H01 - HORMONES HYPOPHYSAIRES, HYPOTHALAMIQUES ET ANALOGUES
H01B - HORMONES DE LA POST HYPOPHYSE
H01BA - VASOPRESSINE ET ANALOGUES
H01BA02 - DESMOPRESSINE
Grossesse (mois)Allaitement
123456789
RisquesII

II Précaution

picto

INDICATIONS ET MODALITÉS D'ADMINISTRATION

DESMOPRESSINE (acétate) 120 µg lyoph oral

Indications

Ce médicament est indiqué dans les cas suivants :

  • Diabète insipide par carence en hormone antidiurétique
  • Enurésie nocturne de l'adulte et de l'enfant de plus de 6 ans
  • Nycturie associée à une polyurie nocturne chez l'adulte

Posologie

Unité de prise
lyoc
  • desmopressine (acétate) : 120 µg
Modalités d'administration
  • Voie sublinguale
  • Garder le médicament sous la langue avant d'avaler
  • Posologie à adapter en fonction de la réponse physiologique
  • Posologie à adapter en fonction de la tolérance
  • Posologie à instaurer progressivement
  • Utiliser le dosage le plus adapté à la posologie
Posologie
Patient de 6 an(s) à 15 an(s)
Patient quel que soit le poids
Enurésie nocturne de l'adulte et de l'enfant de plus de 6 ans
Traitement initial
  • Administrer le soir
  • Restreindre la prise de liquides 1 heure avant et 8 heures après la prise de médicament
  • 120 µg en 1 prise par jour
  • Pendant 1 semaine
Traitement ultérieur
  • Administrer le soir
  • Posologie à augmenter par palier de 60 µg à intervalle d'au moins 1 semaine
  • Restreindre la prise de liquides 1 heure avant et 8 heures après la prise de médicament
  • Traitement à renouveler 1 fois si besoin
  • 120 à 240 µg en 1 prise par jour
  • Ne pas dépasser 3 mois de traitement.
  • Posologie maximale: 360 µg par jour
Patient de 15 an(s) à 65 an(s)
Patient quel que soit le poids
Enurésie nocturne de l'adulte et de l'enfant de plus de 6 ans
Traitement initial
  • Administrer le soir
  • Restreindre la prise de liquides 1 heure avant et 8 heures après la prise de médicament
  • 120 µg en 1 prise par jour
  • Pendant 1 semaine
Traitement ultérieur
  • Administrer le soir
  • Posologie à augmenter par palier de 60 µg à intervalle d'au moins 1 semaine
  • Restreindre la prise de liquides 1 heure avant et 8 heures après la prise de médicament
  • Traitement à renouveler 1 fois si besoin
  • 120 à 240 µg en 1 prise par jour
  • Ne pas dépasser 3 mois de traitement.
  • Posologie maximale: 360 µg par jour
Nycturie associée à une polyurie nocturne chez l'adulte
Traitement initial
  • Administrer le soir
  • Restreindre la prise de liquides 1 heure avant et 8 heures après la prise de médicament
  • 60 µg en 1 prise par jour
  • Pendant 1 semaine
Traitement ultérieur
  • Administrer le soir
  • Posologie à augmenter par palier de 60 µg à intervalle d'au moins 1 semaine
  • Restreindre la prise de liquides 1 heure avant et 8 heures après la prise de médicament
  • 60 à 240 µg en 1 prise par jour
Diabète insipide par carence en hormone antidiurétique
Traitement initial
  • 60 µg 3 fois par jour
Traitement ultérieur
  • Posologie à adapter en fonction de la diurèse
  • 60 à 720 µg en 2 à 3 prises par jour
Patient à partir de 65 an(s)
Patient quel que soit le poids
Enurésie nocturne de l'adulte et de l'enfant de plus de 6 ans
Traitement initial
  • Administrer le soir
  • Restreindre la prise de liquides 1 heure avant et 8 heures après la prise de médicament
  • 120 µg en 1 prise par jour
  • Pendant 1 semaine
Traitement ultérieur
  • Administrer le soir
  • Posologie à augmenter par palier de 60 µg à intervalle d'au moins 1 semaine
  • Restreindre la prise de liquides 1 heure avant et 8 heures après la prise de médicament
  • Traitement à renouveler 1 fois si besoin
  • 120 à 240 µg en 1 prise par jour
  • Ne pas dépasser 3 mois de traitement.
  • Posologie maximale: 360 µg par jour
Diabète insipide par carence en hormone antidiurétique
Traitement initial
  • 60 µg 3 fois par jour
Traitement ultérieur
  • Posologie à adapter en fonction de la diurèse
  • 60 à 720 µg en 2 à 3 prises par jour

Modalités d'administration du traitement

  • Posologie à augmenter progressivement si nécessaire

INFORMATIONS RELATIVES À LA SÉCURITÉ DU PATIENT

DESMOPRESSINE (acétate) 120 µg lyoph oral
Niveau de risque : X Critique III Haut II Modéré I Bas

Contre-indications

X Critique
Niveau de gravité : Contre-indication absolue
  • Démence
  • Hypersensibilité à l'un des composants
  • Hyponatrémie
  • Insuffisance cardiaque
  • Insuffisance rénale : clairance de la créatinine
  • Neuropsychique, maladie
  • Polydipsie
  • Potomanie
  • Sujet sous diurétique
  • Syndrome de sécrétion inappropriée d'hormone antidiurétique (SIADH)
  • Trouble cognitif

Précautions

II Modéré
Niveau de gravité : Précautions
  • Enurésie nocturne isolée
  • Grossesse
  • Hypertension artérielle
  • Hypothyroïdie
  • Insuffisance coronarienne
  • Insuffisance corticotrope
  • Maladie cardiovasculaire
  • Nycturie
  • Obstruction des voies urinaires
  • Patient traité à posologie élevée
  • Sportif
  • Sujet âgé
  • Sujet à risque d'hypertension intracrânienne
  • Sujet à risque d'hyponatrémie
  • Trouble hydroélectrolytique

Interactions médicamenteuses

I Bas
Niveau de gravité : A prendre en compte

Hyponatrémiants + Hyponatrémiants

Risques et mécanismesMajoration du risque d'hyponatrémie.
Conduite à tenir

Grossesse et allaitement

Contre-indications et précautions d'emploi
Grossesse (mois)Allaitement
123456789
RisquesII

II Précaution

Risques liés au traitement

  • Risque d'hyponatrémie
  • Risque d'intoxication hydrique
  • Risque de prise de poids

Surveillances du patient

  • Surveillance du poids pendant le traitement

Mesures à associer au traitement

  • Respecter un régime restrictif en liquide

Effets indésirables

SystèmesFréquence de moyenne à élevée (?1/1 000)Fréquence basse (Fréquence inconnue
ANOMALIE DES EXAMENS DE LABORATOIRE
  • Hyponatrémie (Fréquent)
  • Hypokaliémie (Peu fréquent)
  • Enzymes hépatiques (augmentation) (Peu fréquent)
  • Hypernatrémie
  • DERMATOLOGIE
  • Urticaire (Peu fréquent)
  • Hypersudation (Peu fréquent)
  • Eruption cutanée (Peu fréquent)
  • Prurit (Peu fréquent)
  • Dermatite allergique (Rare)
  • DIVERS
  • Oedème (Fréquent)
  • Syndrome pseudogrippal (Peu fréquent)
  • Douleur thoracique (Peu fréquent)
  • Fatigue (Fréquent)
  • Asthénie
  • IMMUNO-ALLERGOLOGIE
  • Réaction anaphylactique
  • NUTRITION, MÉTABOLISME
  • Poids (augmentation) (Peu fréquent)
  • Déshydratation
  • OPHTALMOLOGIE
  • Trouble de la vision (Peu fréquent)
  • ORL, STOMATOLOGIE
  • Vertige (Fréquent)
  • Epistaxis
  • PSYCHIATRIE
  • Insomnie (Peu fréquent)
  • Trouble émotif (Peu fréquent)
  • Agressivité (Peu fréquent)
  • Irritabilité (Rare)
  • Confusion mentale (Rare)
  • Anxiété (Rare)
  • Cauchemar (Rare)
  • Trouble de l'humeur (Rare)
  • Hallucination
  • Dépression
  • Trouble du comportement
  • Trouble de l'attention
  • SYSTÈME CARDIOVASCULAIRE
  • Hypotension orthostatique (Peu fréquent)
  • Palpitation (Peu fréquent)
  • Hypertension artérielle (Fréquent)
  • SYSTÈME DIGESTIF
  • Distension abdominale (Peu fréquent)
  • Douleur abdominale (Fréquent)
  • Ballonnement (Peu fréquent)
  • Dyspepsie (Peu fréquent)
  • Nausée (Fréquent)
  • Constipation (Fréquent)
  • Diarrhée (Fréquent)
  • Flatulence (Peu fréquent)
  • Vomissement
  • SYSTÈME MUSCULO-SQUELETTIQUE
  • Douleur musculaire (Peu fréquent)
  • Spasme musculaire (Peu fréquent)
  • SYSTÈME NERVEUX
  • Céphalée (Très fréquent)
  • Somnolence (Peu fréquent)
  • Perte de conscience (Peu fréquent)
  • Paresthésie (Peu fréquent)
  • Convulsions
  • Coma
  • Hyperactivité
  • SYSTÈME RESPIRATOIRE
  • Dyspnée (Peu fréquent)
  • UROLOGIE, NÉPHROLOGIE
  • Affection vésicale (Fréquent)
  • Trouble urétral (Fréquent)
  • Voir aussi les substances

    Desmopressine acétate

    Chimie
    IUPAC1-(3-Mercaptopropanoic acid)-8-D-arginine vasopressin acetate
    Synonymesdesmopressin acetate
    Posologie
    Defined Daily Dose (WHO)
    Nasal:25 mcg
    Oral:0.4 mg
    Parenteral:4 mcg
    Sublingual/buccal/oromucosal:0.24 mg
    Presse - CGU - Données personnelles - Politique cookies - Mentions légales - Contact webmaster