1
2
3
4
5
(aucun avis, cliquez pour noter)
De nombreuses tensions et une remise à disposition

De nombreuses tensions et une remise à disposition

#Médicaments #Disponibilité
Par David Paitraud - Date de publication : 08 Décembre 2022 - Image d'une montre Lecture : 6 minutes

Disponibilité de plusieurs spécialités de ville et hospitalières

Entre les 1er et 8 décembre 2022, l'ANSM a signalé des perturbations ou actualisé les données de disponibilité de plusieurs spécialités (ville et hôpital). Pour les spécialités en situation de pénurie, elle a également précisé les modalités de distribution provisoires.

Résumé

L'Agence nationale de sécurité du médicament et des produits de santé (ANSM) a récemment signalé des perturbations ou actualisé les données de disponibilité pour les spécialités suivantes, distribuées sur le double canal ville/hôpital :

  • DOLIPRANE formes pédiatriques (paracétamol) : depuis le 7 décembre pour les officines, le seul circuit de commande conservé est celui des grossistes-répartiteurs. Les commandes en direct sont suspendues. La distribution reste contingentée en ville ; 
  • SUPPLIVEN injectable (oligo-éléments) : nouvel épisode de tension d'approvisionnement jusqu'en janvier 2023 ; 
  • ILUVIEN implant intravitréen avec applicateur (acétonide de fluocinolone) : fermeture du canal ville. Un stock de dépannage est à disposition pour les urgences. En complément du stock français, une importation des versions belge et néerlandaise d'ILUVIEN est autorisée. Des consignes de prescription sont émises à destination des ophtalmologistes ; 
  • MENOPUR injectable (ménotropine) : forte tension sur le marché international. Le canal grossiste est fermé. Les officines peuvent commander directement auprès du distributeur Alloga, avec un minimum de commande de 4 boîtes ;
  • vaccin ENGERIX B20 (hépatite B) : rupture de stock en ville et à l'hôpital jusqu'en décembre, et perturbation de la distribution jusqu'en février 2023 ; 
  • QUINIMAX 500 mg comprimé (quinine, cinchonine, cinchonidine, quinidine) : rupture de stock jusqu'en février 2023. Un dispositif de dépannage d'urgence est mis en place pour les patients sans alternatives ; 
  • Spécialités à base de prednisolone 20 mg comprimé orodispersible : contingentement à hauteur de 75 % maximum des commandes pour le circuit ville ; 
  • HYDROCHLOROTHIAZIDE ARROW 12,5 mg et 25 mg comprimé : approvisionnement perturbé en ville et à l'hôpital, pour une durée indéterminée : 
  • NOVORAPID 100 U/mL solution injectable en flacon (insuline asparte) : remise à disposition normale. 

Tensions en paracétamol formes orales et suppositoires : restriction des canaux de commande pour DOLIPRANE pédiatrique

Le marché des spécialités à base de paracétamol (formes orales et suppositoires) est fortement tendu depuis plusieurs mois [1, 2] et la distribution de ces spécialités fait l'objet d'un contingentement quantitatif à hauteur de 50 % maximum des commandes aux laboratoires pour la vente aux grossistes-répartiteurs et pour la vente directe aux officines de métropoles.

Depuis le 7 décembre 2022, en complément de ce contingentement, la livraison aux officines des formes DOLIPRANE pédiatriques suspension 2,4 % et suppositoires est réalisée exclusivement par le circuit des grossistes-répartiteurs. Les ventes directes aux officines de ces médicaments sont suspendues (excepté pour les commandes passées avant le 6 décembre 2022).

SUPPLIVEN : nouvel épisode de tension et contingentement de la distribution

Alors qu'une remise à disposition a été annoncée en novembre (cf. notre article du 24 novembre 2022), le mélange d'oligo-éléments SUPPLIVEN solution à diluer pour perfusion fait l'objet d'un nouvel épisode de tension d'approvisionnement. La distribution est contingentée [3]. 

Une remise à disposition normale est prévue fin janvier 2023.

Ophtalmologie : des mesures provisoires pour compenser les tensions d'ILUVIEN

Des tensions d'approvisionnement d'ILUVIEN 190 µg implant intravitréen avec applicateur (acétonide de fluocinolone) sont signalées, conduisant à la fermeture du canal ville/grossiste. Un stock de dépannage est mis à disposition pour les urgences auprès des pharmacies d'officine [3].

Dans ce contexte, pour que les pharmacies d'officine puissent contacter le laboratoire et délivrer la spécialité avant la date d'intervention, il est demandé aux ophtalmologistes :

  • d'indiquer les dates d'intervention sur l'ordonnance ;
  • et d'informer les patients de cette situation particulière. 

Pour compléter le stock de sécurité, des importations de la spécialité ILUVIEN en provenance d'autres marchés européens sont autorisées, pour mise à disposition auprès des officines de ville :

  • à compter du 9 décembre 2022 [567] : importation d'unités d’une spécialité similaire ILUVIEN (avec applicateur) initialement destinées au marché belge. Les pharmaciens sont alertés sur l'absence des mentions d'avertissement propres à la réglementation française (pictogramme grossesse, pictogramme conduite automobile) et des règles de prescription (Liste I, Médicament à prescription réservée aux spécialistes en ophtalmologie, Respecter les doses prescrites + encadré rouge) sur l'emballage de la spécialité importée ;
  • à partir du 12 décembre 2022  [8910] : importation d’unités d’une spécialité similaire ILUVIEN (avec applicateur) initialement destinées au marché néerlandais. Une contre-étiquette est apposée sur les boîtes reprenant les éléments nécessaires au bon usage du médicament ainsi que les mentions réglementaires françaises. 

La remise à disposition normale d'ILUVIEN est prévue fin décembre 2022.

Traitement de l'infertilité : modalités provisoires de commande pour MENOPUR

Les spécialités indiquées dans le traitement de l'infertilité MENOPUR 75 UI et 600 UI/mL poudre et solvant pour solution injectable (ménotropine) font l'objet d'une tension d'approvisionnement depuis le 2 novembre 2022 [11].

Cette situation est consécutive aux modifications du procédé de fabrication de la substance active de MENOPUR ; elle touche le marché européen et international.

Dans ce contexte, les mesures suivantes sont mises en place [12, 13] :

  • arrêt de la distribution en ville et à l’hôpital. Le canal grossistes reste fermé pour le moment ;
  • mise en place d'un dispositif de dépannage en direct des pharmacies d'officine auprès d'Alloga pour honorer les prescriptions. La distribution est contingentée et il est demandé aux pharmaciens de ne commander que la quantité strictement nécessaire à la durée de traitement prescrite sur l'ordonnance. Le minimum de commande est fixé à 4 boîtes.

Aucune date de remise à disposition normale n'est annoncée. 

Vaccin ENGERIX B20 : rupture de stock jusqu'à mi-fin décembre 2022

Annoncées en septembre dernier (cf. notre article du 6 octobre 2022), les perturbations touchant le vaccin contre l'hépatite B ENGERIX B 20 µg/1 mL suspension injectable en seringue préremplie persistent.

Après une période de tension, ce vaccin fait l'objet d'une rupture de stock en ville et à l’hôpital jusqu’à mi-fin décembre 2022 [14].

Pendant cette période d'indisponibilité, un stock limité est mis en place pour les dépannages d’urgence.

Initialement prévue à la fin de l'année 2022, la remise à disposition normale est reportée en février 2023.

Indisponibilité de QUINIMAX 500 mg comprimé : un stock de dépannage pour la ville

La gamme antipaludique QUINIMAX (quinine, quinidine, cinchonine, cinchonidine) fait l'objet de tensions d'approvisionnement (cf. notre article du 24 novembre 2022).

Concernant la forme orale QUINIMAX 500 mg comprimé pelliculé sécable, un stock de sécurité est disponible pour des dépannages d’urgence en ville ; les unités de ce stock sont réservées au traitement des patients ne pouvant bénéficier des alternatives thérapeutiques disponibles pour le traitement de l'accès simple de paludisme [15, 16].

La remise à disposition normale est prévue courant février 2023.

Spécialités à base de prednisolone 20 mg orodispersible : maintien du contingentement quantitatif

La situation reste tendue pour les spécialités à base de prednisolone 20 mg comprimé orodispersible Arrow, Biogaran, Cristers, EG labo, Sandoz, Sanofi, Téva, Viatris, Zentiva (cf. notre article du 6 octobre 2022).

Selon les dernières informations communiquées sur le site de l'Agence nationale de sécurité du médicament et des produits de santé (ANSM) [17], le contingentement quantitatif est relevé à hauteur de 75 % maximum (contre 50 % en octobre) des commandes aux laboratoires pour la vente aux grossistes-répartiteurs et pour la vente directe aux officines.

Ce contingentement n'impacte pas le circuit hospitalier, ni celui des départements et régions d'outre-mer (DROM).

Le report vers la prednisolone 20 mg comprimé effervescent sécable reste possible.

HYDROCHLOROTHIAZIDE ARROW : approvisionnement tendu en ville et à l'hôpital

L'approvisionnement de l'HYDROCHLOROTHIAZIDE ARROW 12,5 mg et 25 mg comprimé sécable est actuellement tendu, pour une durée indéterminée [18] : 

  • dosage à 12,5 mg (modèle hospitalier) : arrêt de la distribution sur le marché hospitalier ;
  • dosage à 25 mg : arrêt de la distribution en officine de ville. Un stock de sécurité est disponible en quantité limitée pour un dépannage d’urgence. La distribution est normale sur le marché hospitalier.

Remise à disposition normale : NOVORAPID en flacon

Au sein de la gamme NOVORAPID (insuline asparte), la spécialité NOVORAPID 100 U/mL solution injectable en flacon est remise à disposition normale depuis le 29 novembre 2022 [19]. 

* En cliquant sur "Ajouter un commentaire", vous confirmez être âgé(e) d'au moins 16 ans et avoir lu et accepté les règles et conditions d'utilisation de l'espace participatif "Commentaires" . Nous vous invitons à signaler tout effet indésirable susceptible d'être dû à un médicament en le déclarant en ligne.
Pour recevoir gratuitement toute l’actualité par mail Je m'abonne !
Dans la même rubrique
Presse - CGU - Données personnelles - Politique cookies - Mentions légales - Contact webmaster