Substance active quinine

À propos de la substance
Mise à jour : 16 janvier 2013

Quinine : Mécanisme d'action

La quinine, antipaludique naturel, exerce une action schizonticide sanguine rapide sur les différentes espèces plasmodiales. Elle n'a aucune activité sur les formes intrahépatiques.

La quinine est rapidement et presque complètement absorbée par voie digestive ; le pic de concentration plasmatique est obtenu en une à trois heures. Près de 70 % de la quinine plasmatique sont liés aux protéines. La quinine est en majorité métabolisée en métabolite inactif par le foie. La quinine est éliminée dans les urines et disparaît presque totalement en 24 heures après l'arrêt du traitement.

Le passage transplacentaire et les taux dans le lait sont faibles. De petites quantités pénètrent dans le liquide céphalorachidien.

Quinine : Cas d'usage

La quinine est utilisée dans la prise en charge d’accès palustres.

En association à l’acide acorbique ou à la thiamine ou à l’aubépine, elle est utilisée dans la prise en charge de crampes.

Gammes contenant la substance

Fiches DCI VIDAL
Mise à jour : 18 Octobre 2022

Quinine (chlorhydrate) 245 mg/ml solution injectable

ATCRisque sur la grossesse et l'allaitementSportVigilance
P ANTIPARASITAIRES, INSECTICIDES
P01 ANTIPROTOZOAIRES
P01B ANTIPALUDEENS
P01BC METHANOLQUINOLEINES
P01BC01 QUININE
Grossesse (mois)Allaitement
123456789
RisquesII

IIPrécaution

Soyez prudent
Soyez prudent

Indications et modalités d'administration

QUININE (chlorhydrate) 245 mg/ml sol inj

Indications

Ce médicament est indiqué dans les cas suivants :

  • Accès palustre
  • Accès pernicieux

Posologie

Unité de prise
ml
  • quinine (chlorhydrate) : 245 mg
Modalités d'administration
  • Voie intramusculaire, voie intraveineuse (en perfusion)
  • A diluer avant administration
  • Instituer un traitement de relais par voie orale dès que possible
Posologie
Patient à partir de 30 mois
Patient quel que soit le poids
Accès palustre - Accès pernicieux
Posologie standard
Voie intraveineuse (en perfusion)
  • Administrer par perfusion intraveineuse de 4 heures
  • Respecter un intervalle de 8 heures entre 2 prises
  • 8 mg/kg 3 fois par jour
  • Pendant 5 à 7 jours
Voie intramusculaire
  • 8 mg/kg 3 fois par jour
  • Pendant 5 à 7 jours
Populations particulières
  • Insuffisance rénale : Adapter la posologie

Mises en garde

  • A diluer avant administration
  • Administrer par voie intraveineuse ou par voie intramusculaire
  • Instituer un traitement de relais par voie orale dès que possible
  • Traitement à arrêter en cas d'hémolyse
  • Traitement par voie intraveineuse à privilégier

Incompatibilités physicochimiques

  • Compatibilité avec certains solvants
  • Incompatibilité avec tous les médicaments

Surveillances du traitement

  • Surveillance de la fonction cardiaque pendant le traitement
  • Surveillance de la glycémie pendant le traitement

Informations relatives à la sécurité du patient

QUININE (chlorhydrate) 245 mg/ml sol inj
Niveau de risque : XCritiqueIIIElevéIIModéréIBas

Interactions médicamenteuses

IIIHaut
Niveau de gravité: Association déconseillée
Quinine (voie IV) + Méfloquine
Risques et mécanismesRisque majoré de survenue de crises épileptiques par addition des effets proconvulsivants.
Conduite à tenirRespecter un délai minimum de 12 heures entre la fin de l'administration IV de quinine et le début de l'administration de méfloquine.

Contre-indications

XCritique
Niveau de gravité: Contre-indication absolue
  • Bloc de branche
  • Fièvre bilieuse hémoglobinurique, antécédent (de)
  • Hypersensibilité à la quinine et à ses dérivés
  • Hypersensibilité à l'un des composants
  • Névrite optique
IIIHaut
Niveau de gravité: Contre-indication relative
  • Déficit en glucose-6-phosphate-déshydrogénase

Précautions

IIModéré
Niveau de gravité: Précaution
  • Enfant de moins de 15 ans
  • Insuffisance hépatique
  • Insuffisance rénale
  • Grossesse

Grossesse et allaitement

Contre-indications et precautions d'emploi
Grossesse (mois)Allaitement
123456789
RisquesII

IIPrécaution

Risques spécifiques

  • Risque d'hémolyse
  • Risque d'hypoglycémie

Effets indésirables

SystèmesFréquence de moyenne à élevée(≥1/1 000)Fréquence basse (<1/1 000)Fréquence inconnue
ANOMALIE DES EXAMENS DE LABORATOIRE Hypoglycémie
DERMATOLOGIE Eruption cutanée
Eruption cutanée généralisée
Prurit
Urticaire
HÉMATOLOGIE Anémie hémolytique aiguë
Purpura thrombopénique
Thrombopénie
IMMUNO-ALLERGOLOGIE Choc anaphylactique
Hypersensibilité
INFECTIOLOGIE NON PRECISÉE Surinfection
INSTRUMENTATION Abcès au site d'injection
Fibrose au point d'injection
Induration au site d'injection
Inflammation post-extravasation
Nécrose au point d'injection
Nécrose tissulaire post-extravasation
Phlébite au point d'injection
OPHTALMOLOGIE Trouble de la vision
ORL, STOMATOLOGIE Acouphène
Acuité auditive (modification)
Vertige
PARASITOLOGIE Fièvre bilieuse hémoglobinurique
SYSTÈME CARDIOVASCULAIRE Allongement de l'espace QT
Anomalie de l'électrocardiogramme
Microangiopathie thrombotique
Phlébite
Sclérose veineuse
SYSTÈME DIGESTIF Diarrhée (Occasionnel) Nausée
SYSTÈME MUSCULO-SQUELETTIQUE Algodystrophie
SYSTÈME NERVEUX Céphalée
Convulsions
TOXICOLOGIE Cinchonisme
UROLOGIE, NÉPHROLOGIE Insuffisance rénale aiguë

Voir aussi les substances

Quinine chlorhydrate

Détails sur les substances
Chimie
IUPACchlorhydrate de (alfa R)-alfa-(6-méthoxy-4-quinolyl)-alfa-[(2S,4S,5R)-(5-vinylquinuclidin-2-yl)]méthanol
Posologie
Defined Daily Dose (WHO)
Oral:1.5 g
Parenteral:1.5 g
VIDAL Recos1
Presse - CGU - Données personnelles - Politique cookies - Mentions légales - Contact webmaster