1
2
3
4
5
(aucun avis, cliquez pour noter)
De nombreuses tensions et une remise à disposition.

De nombreuses tensions et une remise à disposition.

#Médicaments #Disponibilité
Par David Paitraud - Date de publication : 06 Octobre 2022 - Image d'une montre Lecture : 6 minutes

Disponibilité des médicaments en ville et à l'hôpital

L'Agence nationale de sécurité du médicament et des produits de santé (ANSM) a récemment signalé des perturbations ou actualisé les données de disponibilité pour NOZINAN, URAPIDIL STRAGEN, CALCIDIA, RIFADINE, XYLOCAINE, ENGERIX B20 et PREDNISOLONE.

Résumé

Entre le 30 septembre et le 6 octobre 2022, l'Agence nationale de sécurité du médicament et des produits de santé (ANSM) a signalé des perturbations ou actualisé les données de disponibilité pour les spécialités suivantes, distribuées sur le double canal ville/hôpital :

  • NOZINAN buvable (lévomépromazine) : les tensions d'approvisionnement persistent. Le format hospitalier à 125 mL est indisponible. La distribution des flacons de 30 mL est contingentée. Le stock est réservé à la population pédiatrique sans alternative. En pédiatrie, aucune initiation avec la forme buvable NOZINAN ne doit être entreprise. Chez les adultes, un recours aux alternatives doit être envisagé ; 
  • URAPIDIL STRAGEN LP 30 mg et 60 mg : en rupture de stock pour une durée indéterminée ; 
  • CALCIDIA (carbonate de calcium) : la distribution est contingentée en ville, pour pallier les tensions d'approvisionnement ; 
  • RIFADINE 2 % suspension buvable (rifampicine) : un contingentement est applicable depuis août, en ville et à l'hôpital. Le stock résiduel est réservé à la population pédiatrique sans alternative. À l'hôpital, les unités de RIFADINE buvable peuvent être rétrocédées aux patients ambulatoires dans le contexte d'une alerte à méningocoque ; 
  • spécialités de XYLOCAINE (lidocaïne) : des tensions sont signalées sur la gamme, pour les spécialités XYLOCAINE 2 % gel urétral et XYLOCAINE 20 mg/mL ADRENALINE 0,05 mg/mL injectable. Une remise à disposition est annoncée respectivement en décembre et en novembre 2022. La spécialité XYLOCAINE 10 mg/mL SANS CONSERVATEUR injectable est en rupture de stock, jusqu'en décembre ;
  • vaccin ENGERIX B20 : approvisionnement tendu jusqu'en décembre, pour le circuit officinal. La distribution est contingentée ;
  • PREDNISOLONE 20 mg comprimé orodispersible : des tensions d'approvisionnement ont débuté le 21 septembre 2022. Un contingentement quantitatif est instauré ET la vente directe aux officines est fermée. Les hôpitaux et les DROM ne sont pas concernés par ce contingentement. Le report sur PREDNISOLONE 20 mg comprimé effervescent sécable est possible.

En complément de ces informations, le laboratoire DB Pharma signale la remise à disposition de CANTABILINE 400 mg comprimé, après quatre mois d'indisponibilité. 

NOZINAN buvable : un contingentement resserré

Les tensions d'approvisionnement en NOZINAN 40 mg/mL solution buvable (lévomépromazine) persistent (cf. notre article du 15 septembre 2022) [1]. Cette situation est liée à des problématiques industrielles. 

En date du 6 octobre, la présentation en flacon 125 mL est en rupture de stock (modèle hospitalier).

En ville, la présentation en flacon de 30 mL fait l'objet d'une distribution contingentée médicalisée [2] : 

  • réserver les unités restantes aux enfants en cours de traitement, pour lesquels les autres formes pharmaceutiques ne sont pas indiquées (cf. VIDAL Reco « Schizophrénie ») ;
  • en population pédiatrique : arrêt des initiations de traitement avec la forme buvable NOZINAN pour permettre la poursuite des traitements pédiatriques en cours ;
  • en population adulte : envisager le report vers la forme solide NOZINAN en comprimé sécable (25 mg ou 100 mg).

Le laboratoire Sanofi indique qu’il n’est « pas en mesure actuellement de communiquer une date précise de retour en approvisionnement normal » et estime la durée de cette rupture à 2 mois minimum.

URAPIDIL STRAGEN : indisponible pour une durée indéterminée

Le marché des spécialités à base d'urapidil est toujours fortement impacté par des tensions d'approvisionnement (cf. notre article du 28 avril 2022) [3]. 

Les spécialités URAPIDIL STRAGEN LP 30 mg et 60 mg gélule à libération prolongée sont en rupture de stock en ville et à l'hôpital, pour une durée indéterminée [4]. 

Concernant les autres spécialités orales à base d'urapidil, la situation pour le canal officine au 6 octobre est la suivante : 

  • MEDIATENSYL LP 60 mg gélule à libération prolongée : distribution contingentée ;
  • EUPRESSYL LP 30 mg, EUPRESSYL LP 60 mg et MEDIATENSYL LP 30 mg : distribution normale. 

La distribution est normale à l’hôpital.

CALCIDIA : contingentement en ville, pour une durée indéterminée

En urologie/néphrologie (cf. VIDAL Reco « Insuffisance rénale chronique »), la spécialité à base de carbonate de calcium CALCIDIA 1,54 g granulé pour suspension buvable en sachet-dose fait l'objet de tensions d'approvisionnement depuis le 23 septembre 2022, pour une durée indéterminée [5, 6]. 

Un contingentement quantitatif est mis en place sur le circuit officinal, pour une durée de douze mois.

Le canal hôpital n'est pas contingenté.

RIFADINE buvable : mesures provisoires pour pallier les tensions d'approvisionnement

La spécialité à base de rifampicine RIFADINE 2 % suspension buvable fait l'objet de tensions d'approvisionnement depuis le 25 août 2022, générant un contingentement quantitatif et qualitatif en ville et à l'hôpital.

Cette situation est liée à des problématiques industrielles, et aucune date de remise à disposition normale n'est annoncée à ce jour [7]. 

Dans ce contexte, il est recommandé d'envisager un traitement par un autre antibiotique ou une autre forme pharmaceutique à base de rifampicine si celle-ci est indispensable (RIFADINE 300 mg gélule ou RIFADINE 600 mg poudre et solvant pour solution pour perfusion).

Au vu de l’état du stock, le laboratoire réserve la suspension buvable de rifampicine RIFADINE à la population pédiatrique pour laquelle le dosage des autres formes pharmaceutiques n’est pas adapté.

La demande de dépannage doit être faite à partir du formulaire fourni par le laboratoire dans sa lettre aux professionnels de santé [8].

En outre, dans le contexte d’une alerte à méningocoque et conformément à l’article L5121-30 du Code de la santé publique, cette spécialité peut faire l'objet d'une rétrocession à l'hôpital auprès des patients ambulatoires [9]. 

Tensions d'approvisionnement sur la gamme de XYLOCAINE injectable

Plusieurs spécialités de la gamme XYLOCAINE (lidocaïne) font toujours l'objet de tensions d'approvisionnement au 6 octobre 2022 :

Vaccin ENGERIX B20 : distribution contingentée en ville jusqu'en décembre 2022

Des tensions d'approvisionnement du vaccin contre l'hépatite B ENGERIX B 20 microgrammes/1 mL suspension injectable en seringue préremplie sont signalées en ville, depuis le 23 septembre. Elles sont prévues pour durer jusqu'au 15 décembre 2022 [13]. 

Dans ce contexte, la distribution est contingentée auprès des grossistes-répartiteurs ; des dépannages auprès des pharmacies d’officine sont possibles. 

La distribution est normale pour le canal hôpital et le canal Outre-mer. 

PREDNISOLONE 20 mg comprimé orodispersible : tensions d'approvisionnement et contingentement en ville

Des tensions d’approvisionnement sont signalées pour PREDNISOLONE 20 mg comprimé orodispersible (laboratoires exploitants : Arrow, Biogaran, Cristers, EG labo, Sandoz, Sanofi, Téva, Viatris, Zentiva) depuis le 21 septembre 2022 [14].

Un contingentement quantitatif est mis en place à hauteur de 50 % des commandes aux laboratoires pour la vente aux grossistes-répartiteurs. 

En parallèle, la vente directe aux officines est fermée.

Ce contingentement n'impacte pas le circuit hospitalier, ni celui des départements et régions d'Outre-mer (DROM).

Le report est possible vers la prednisolone 20 mg comprimé effervescent sécable.

Il n'est pas indiqué de date de remise à disposition normale.

Remise à disposition de CANTABILINE

Le laboratoire DB Pharma annonce la remise à disposition normale du cholérétique CANTABILINE 400 mg comprimé (hymécromone) en octobre, après quatre mois de rupture, faisant suite à un changement de fournisseur de matière première.
 

* En cliquant sur "Ajouter un commentaire", vous confirmez être âgé(e) d'au moins 16 ans et avoir lu et accepté les règles et conditions d'utilisation de l'espace participatif "Commentaires" . Nous vous invitons à signaler tout effet indésirable susceptible d'être dû à un médicament en le déclarant en ligne.
Pour recevoir gratuitement toute l’actualité par mail Je m'abonne !
Dans la même rubrique
Presse - CGU - Données personnelles - Politique cookies - Mentions légales - Contact webmaster