Les actualités VIDAL de mars 2021 sur l'épidémie COVID-19

- Date de publication : 30 mars 2021
1
2
3
4
5
3.5
(2 notes)
vu par 11267 lecteurs
Loin de se retirer, l'actualité sur la COVID-19 a continué de battre son plein tout au long du mois de mars, avec notamment l'autorisation de mise sur le marché (AMM) d'un 4e vaccin, VACCIN JANSSEN, dont la place dans la stratégie vaccinale a été précisée par la Haute Autorité de Santé (HAS), en attendant sa mise à disposition effective annoncée pour mi-avril 2021.
Le vaccin ASTRAZENECA n'a pas été en reste avec la suspension de son usage par mesure de précaution, suivie 3 jours plus tard de son rétablissement sur décision de l'Agence Européenne du Médicament (EMA). La France a toutefois restreint sa cible aux sujets de 55 ans et plus, les investigations sur les cas de formes rares de thrombose (concernant les sinus veineux cérébraux) et de coagulation intravasculaire disséminée, en particulier chez des patientes de moins de 50 ans, étant toujours en cours.
Sur le plan diagnostique, la HAS a donné un avis favorable pour l'utilisation des tests antigéniques sur prélèvement nasal et, sur le plan thérapeutique, à octroyé la première AMM dans la COVID-19 à deux médicaments à base de dexaméthasone, DEXAMETHASONE KRKA et DEXAMETHASONE MYLAN, ainsi que des autorisations temporaires d'utilisation (ATU) à des bithérapies à base d'anticorps monoclonaux (casirivimab/imdévimab et bamlanivimab/étésévimab) ciblant spécifiquement la protéine S située à la surface du SARS-CoV-2, dans le but de neutraliser la capacité du virus à se fixer et à pénétrer dans les cellules humaines.
À l'inverse, suite aux résultats de l'étude RECOVERY, l'azithromycine est sortie de l'arsenal thérapeutique des patients hospitalisés pour COVID-19, en dehors d'une indication antibactérienne claire.
La HAS a par ailleurs émis des recommandations pour vacciner plus et plus rapidement, notamment en élargissant le périmètre des professionnels de santé habilités à prescrire et/ou injecter les vaccins.
Enfin, un point complet sur la question des réinfections indique clairement que le risque est davantage lié à la dérive antigénique de SARS-CoV-2 vers un profil immunorésistant, plutôt qu’à une immunité acquise déclinante, avec les conséquences qui en découlent en termes de stratégie vaccinale à venir.


Si vous souhaitez lire ou relire les articles publiés au cours du mois de mars 2021, il vous suffit de cliquer sur les articles proposés ci-dessous.
L'ensemble des articles en lien avec la COVID-19, publiés par VIDAL depuis le début de l'épidémie, est par ailleurs accessible en cliquant ici.

 
L'actualité COVID-19 du mois de mars 2021 en un seul coup d'œil (illustration).

L'actualité COVID-19 du mois de mars 2021 en un seul coup d'œil (illustration).


Les actualités VIDAL relatives à la COVID-19 publiées au mois de mars 2021 à lire ou à relire :
       
                 

Sources : VIDAL

* En cliquant sur "Ajouter un commentaire", vous confirmez être âgé(e) d'au moins 16 ans et avoir lu et accepté les règles et conditions d'utilisation de l'espace participatif "Commentaires" . Nous vous invitons à signaler tout effet indésirable susceptible d'être dû à un médicament en le déclarant en ligne.
Pour recevoir gratuitement toute l’actualité par mail Je m'abonne !
Presse - CGU - Données personnelles - Configuration des cookies - Mentions légales - Donnez votre avis sur vidal.fr - Contact webmaster