1
2
3
4
5
(aucun avis, cliquez pour noter)
Une fissure anale est qualifiée de chronique si elle dure plus de 6 semaines.

Une fissure anale est qualifiée de chronique si elle dure plus de 6 semaines.

#Médicaments #Nouvelle spécialité
Par David Paitraud - Date de publication : 30 Novembre 2022 - Image d'une montre Lecture : 4 minutes

Fissure anale chronique : NIFEXINE, association topique de nifédipine et lidocaïne

NIFEXINE est une crème rectale à base de lidocaïne et de nifédipine, indiquée pour soulager les douleurs associées à la fissure anale chronique. Soumise à prescription médicale, NIFEXINE n’est pas remboursable, ni agréée aux collectivités.

Résumé

NIFEXINE crème rectale est une spécialité topique indiquée chez l'adulte pour soulager les douleurs associées à la fissure anale chronique, en seconde intention.

Cette crème rectale associe un anesthésique local, la lidocaïne, et un inhibiteur calcique, la nifédipine. NIFEXINE est la première spécialité topique à base de nifédipine.

L'application est réalisée soit sur la zone périanale, soit par voie endorectale. Dans les deux cas, la posologie est de 2 applications par jour pendant 3 semaines. 
La canule, fournie dans la boîte de NIFEXINE avec le tube de crème, est utilisée pour l'application endorectale.

NIFEXINE est contre-indiquée en cas de troubles cardiovasculaires (hypotension sévère, insuffisance cardiaque, infarctus du myocarde récent, angor instable ou choc cardiovasculaire), et avec le diltiazem. Il est recommandé de surveiller la tension artérielle pendant le traitement. 

Après ouverture, la crème rectale ne doit pas être conservée plus de 30 jours.
NIFEXINE n'est pas prise en charge par l'Assurance maladie.

En proctologie, une nouvelle spécialité topique est proposée pour la prise en charge des fissures anales : 

  • NIFEXINE crème rectale [1]

NIFEXINE est indiquée chez les adultes pour soulager les douleurs associées à la fissure anale chronique. Ce médicament doit être utilisé après échec aux traitements usuels des symptômes aigus de fissure anale. Le traitement de première intention de la douleur associée aux fissures anales chroniques repose sur une régularisation du transit (mesures hygiéno-diététiques et laxatifs) et des soins locaux [2].

Intérêt de la nifédipine en traitement topique

NIFEXINE est une association de lidocaïne (anesthésique local) et de nifédipine (inhibiteur calcique de la famille des dihydropyridines). 
NIFEXINE est le premier médicament topique dont la formulation contient de la nifédipine. Jusqu'à présent, ce principe actif était uniquement utilisé par voie orale, dans le traitement de l'hypertension artérielle. En cardiologie, seules quatre spécialités génériques à base de nifédipine (seule ou en association avec l'aténolol) sont encore commercialisées. Les référents (ADALATE, CHRONADALATE, TENORDATE) ne sont plus commercialisés.  

Les inhibiteurs calciques de la classe des dihydropyridines présentent une action vasodilatatrice artérielle. En application topique dans un contexte de fissure anale, la nifédipine provoque une relaxation du sphincter anal interne (par blocage de l'ouverture des canaux calciques membranaires voltage-dépendants). Ce phénomène entraîne un rétablissement du flux sanguin dans la région, et favorise la guérison. 

L'utilisation des inhibiteurs calciques pour traiter la douleur des fissures anales est évoquée dans la littérature. La nifédipine entre d'ailleurs dans la formulation d'une préparation magistrale proposée par la Société nationale française de coloproctologie (SNFCP). Selon la SNFCP, l'efficacité des inhibiteurs calciques sur les fissures anales est comparable à celle des dérivés nitrés (RECTOGESIC), mais son profil de tolérance serait meilleur (l'effet secondaire majeur des dérivés nitrés est la céphalée) [3]. 

NIFEXINE en pratique

La crème rectale NIFEXINE peut être utilisée en application endorectale (administration dans le rectum), ou périanale (application autour de l'anus). Quelle que soit la voie, la posologie chez l'adulte est de 2 applications par jour pendant 3 semaines :

  • en application périanale : étaler une noisette de crème sur la zone périanale et masser délicatement pour faire pénétrer ;
  • en application endorectale : la canule fournie avec le tube de crème est prévue à cet usage. Elle doit être vissée sur le tube, avant d'être insérée dans l'anus. La crème est appliquée en pressant sur le tube, sur environ un centimètre (un centimètre équivaut environ à 2,5 à 3 g de crème). Après chaque application, la canule doit être dévissée et rincée à l'eau chaude savonneuse.

Des contre-indications à retenir

Outre les situations d'hypersensibilité à la lidocaïne ou à l'un des excipients, la crème rectale NIFEXINE est contre-indiquée : 

  • chez des patients ayant un trouble cardiovasculaire : hypotension sévère et insuffisance cardiaque, infarctus du myocarde datant de moins de 1 mois, angor instable, choc cardiovasculaire ;
  • en association avec le diltiazem (qui est aussi un inhibiteur calcique) : risque d'augmentation importante des concentrations de nifédipine par diminution de son métabolisme hépatique par le diltiazem, avec pour conséquence un risque d'hypotension sévère.

Conseils aux patients

Il est recommandé de surveiller la pression artérielle pendant le traitement par NIFEXINE.
Après la première ouverture du tube, la durée maximale de conservation de la crème rectale est de 30 jours.

Identité administrative

Liste I
Tube de 30 g avec bouchon à vis et canule endorectale, CIP 3400930201015
Non remboursable
Laboratoire Leurquin Mediolanum

* En cliquant sur "Ajouter un commentaire", vous confirmez être âgé(e) d'au moins 16 ans et avoir lu et accepté les règles et conditions d'utilisation de l'espace participatif "Commentaires" . Nous vous invitons à signaler tout effet indésirable susceptible d'être dû à un médicament en le déclarant en ligne.
Les plus récents
Les plus récents Les plus suivis Les mieux votés
gremlin Il y a un mois 0 commentaire associé

Bonne idée pour ce produit qui effectivement suit les dérivés de nitroglycérine...quel prix ?et dommage encore une fois pour la non prise en charge...vous me direz il reste le natispray à mélanger à de la vaseline.(ce serait dans l'ordre des choses / au contexte actuel)

Signaler un contenu inapproprié

Vous venez de signaler ce commentaire. Confirmez-vous votre choix?

+0 -0
Pour recevoir gratuitement toute l’actualité par mail Je m'abonne !
Dans la même rubrique
Presse - CGU - Données personnelles - Politique cookies - Mentions légales - Contact webmaster