Mise à jour : 23 janvier 2024

NIFEXINE crème rect

LIDOCAINE CHLORHYDRATE 1,5 % + NIFEDIPINE 0,3 % crème rect (NIFEXINE)Copié !
Commercialisé

Sommaire

Documents de référence
  • Synthèse d'avis HAS
  • Avis de la transparence (SMR/ASMR) (2)

Connectez-vous pour accéder à ce contenu

SYNTHÈSE

Classification pharmacothérapeutique VIDAL
Gastro - Entéro - Hépatologie > Médicaments de proctologie > Topiques (Sans corticoïde avec anesthésique local)
Classification ATC
SYSTEME CARDIOVASCULAIRE > VASCULOPROTECTEURS > AGENTS CONTRE LES HEMORROIDES ET LES FISSURES ANALES A USAGE TOPIQUE > AUTRES AGENTS CONTRE LES HEMORROIDES ET LES FISSURES ANALES POUR USAGE LOCAL (AUTRES PREPARATIONS EN ASSOCIATION)
Excipients
vaseline blanche, triglycérides à chaîne moyenne, macrogol stéarate, glycérol monostéarate, eau purifiée
Excipients à effet notoire :

EEN avec dose seuil :  propylèneglycol

EEN sans dose seuil :  alcool cétostéarylique, p-hydroxybenzoate de méthyle sodique, p-hydroxybenzoate de propyle

Présentation
NIFEXINE Cr rect T/30g

Cip : 3400930201015

Modalités de conservation : Avant ouverture : < 30° durant 36 mois
Après ouverture : durant 30 jours (Tenir le récipient bien fermé)

Commercialisé
Source : RCP du 01/12/2023

FORMES et PRÉSENTATIONS

Crème rectale (jaune homogène avec une légère odeur caractéristique).
Tube de 30 g, avec bouchon à vis et canule endorectale.

COMPOSITION

Pour 100 g de crème :

Nifédipine : 0,30 g
Chlorhydrate de lidocaïne : 1,50 g

Excipients à effet notoire :

Chaque gramme de crème contient : 0,10 g de propylèneglycol, 0,06 g d'alcool cétostéarylique, 1,4 mg de parahydroxybenzoate de méthyle sodique (E219) et 0,6 mg de parahydroxybenzoate de propyle (E216).


Excipients :

Vaseline blanche, propylèneglycol, triglycérides à chaîne moyenne, stéarate de macrogol, alcool cétostéarylique, monostéarate de glycérol, parahydroxybenzoate de méthyle sodique (E219), parahydroxybenzoate de propyle (E216) et eau purifiée.


INDICATIONS

NIFEXINE est indiqué chez les adultes pour soulager les douleurs associées à la fissure anale chronique.

NIFEXINE devra être utilisée après échec aux traitements usuels des symptômes aigus de fissure anale.


POSOLOGIE ET MODE D'ADMINISTRATION

Connectez-vous pour accéder à ce contenu

CONTRE-INDICATIONS

Connectez-vous pour accéder à ce contenu

MISES EN GARDE et PRÉCAUTIONS D'EMPLOI

Mises en garde spéciales

  • L'administration excessive ou prolongée de NIFEXINE peut causer des réactions de sensibilité et des réactions locales d'hyperhémie et de saignements, mais qui disparaissent lorsque l'utilisation de NIFEXINE est interrompue.
  • Ce médicament doit être utilisé avec prudence chez les patients présentant une fissure anale sévère et une phlogose (inflammation) dans la zone à traiter car une absorption plus importante des substances actives a été observée lors d'une étude clinique réalisée avec un produit similaire sur des patients ayant bénéficié d'une hémorroïdectomie. Cependant, aucun effet systémique n'a été relevé.
  • La prise de NIFEXINE crème rectale est déconseillée en association avec la ciclosporine, le dantrolène administré par perfusion (voir rubrique Interactions)
  • Ce médicament contient du propylèneglycol et peut provoquer des irritations cutanées.
  • Ce médicament contient de l'alcool cétostéarylique et peut provoquer des réactions cutanées locales (par exemple : dermatite de contact).
  • Ce médicament contient du « parahydroxybenzoate » et peut provoquer des réactions allergiques (éventuellement retardées).
  • Ce médicament est généralement déconseillé pendant la grossesse et l'allaitement (voir rubrique Fertilité/Grossesse/Allaitement)

Précautions d'emploi

  • Du fait de son métabolisme hépatique, ce médicament doit être utilisé avec prudence chez les patients qui souffrent d'insuffisance hépatique.
  • L'excrétion urinaire étant la voie majoritaire d'élimination de NIFEXINE, ce médicament doit être utilisé avec prudence chez les patients qui souffrent d'insuffisance rénale.
  • Il est recommandé de surveiller la pression artérielle pendant le traitement.
  • Le traitement concomitant avec certains autres médicaments devra être effectué avec précaution. Voir la rubrique Interactions pour une information complète.
  • L'utilisation de NIFEXINE chez les personnes âgées doit faire l'objet d'un avis du praticien et être réalisée sous sa surveillance.
  • En cas d'échec de traitement avec NIFEXINE (absence d'amélioration ou d'aggravation de la fissure anale et/ou de la douleur), le traitement doit être interrompu.

INTERACTIONS

Connectez-vous pour accéder à ce contenu

FERTILITÉ/GROSSESSE/ALLAITEMENT

Grossesse

Les études réalisées sur l'animal ont mis en évidence un risque tératogène et foetotoxique de la nifédipine. Une tératogénicité a été montrée lors d'une administration intramusculaire de fortes doses de lidocaïne excédant considérablement l'exposition lors d'une application de NIFEXINE (voir rubrique Sécurité préclinique). Les données cliniques à ce jour sont insuffisantes pour exclure tout risque. En conséquence, par mesure de précaution, NIFEXINE est déconseillé chez la femme enceinte et chez la femme en âge de procréer n'utilisant pas de contraception.

Allaitement

La nifédipine et la lidocaïne sont excrétées dans le lait maternel. En conséquence, par mesure de précaution, NIFEXINE est déconseillé chez la femme qui allaite.

Fertilité

Une étude in vivo chez le rat a montré que la nifédipine est associée à des effets délétères et réversibles sur la fonction des spermatozoïdes. Aucune altération de la fertilité par la lidocaïne n'a été reportée.


CONDUITE et UTILISATION DE MACHINES

Des réactions au médicament, variables d'un individu à l'autre, peuvent altérer la capacité à conduire des véhicules ou à utiliser des machines. Plus particulièrement au début ou en cas de modification du traitement ainsi qu'en association à l'alcool.


EFFETS INDÉSIRABLES

Connectez-vous pour accéder à ce contenu

SURDOSAGE

Nifédipine

Dans les cas d'intoxication sévère avec la nifédipine, les symptômes suivants sont observés : hypotension, troubles du rythme cardiaque à type de bradycardie/tachycardie, choc cardiogénique avec œdème pulmonaire, une hyperglycémie, une acidose métabolique, une hypoxie, des troubles de la conscience pouvant aller jusqu'au coma.

En cas de surdosage, la priorité est basée sur l'élimination de la substance active et la restauration d'une stabilité cardiovasculaire.

L'hémodialyse n'est pas utile, car la nifédipine n'est pas dialysable, cependant, une plasmaphérèse est envisageable (compte tenu de la fixation importante aux protéines plasmatiques et du volume de distribution relativement faible).

La bradycardie peut être traitée de façon symptomatique par l'administration de ß-sympathomimétiques ; la mise en place temporaire d'un stimulateur cardiaque (pacemaker) est recommandée si ce trouble du rythme menace le pronostic vital.

En cas de surdosage massif : une perfusion de gluconate de calcium semble être indiquée (10-20 mL d'une solution de gluconate de calcium à 10 % en administration IV lente, de façon répétitive si nécessaire).

Cette mesure risque d'accroître la calcémie jusqu'à la limite supérieure de la normale, voire même légèrement au-delà. Si les effets du calcium s'avèrent inadéquats, le traitement sera poursuivi par l'addition de sympathomimétiques vasoconstricteurs, tels que la dopamine ou la noradrénaline, à des posologies reposant uniquement sur les effets obtenus.

Veiller au maintien du rythme, de la conduction et du débit cardiaque. Une hypotension importante peut être contrôlée par perfusion IV prudente de tout mode d'expansion volémique en tenant compte du risque de surcharge hydrique.

Dans tous les cas, informer de la prise concomitante de bêta-bloquants.

Lidocaïne

Cette spécialité contient de la lidocaïne pouvant entraîner, à doses excessives, des effets graves sur le système nerveux central principalement mais aussi sur le système cardiovasculaire : une hypotension sévère, une asystolie, une bradycardie, apnée, convulsion, coma, dépression du SNC, arrêt cardiaque, arrêt respiratoire. Le traitement est symptomatique.


PHARMACODYNAMIE

Connectez-vous pour accéder à ce contenu

PHARMACOCINÉTIQUE

Connectez-vous pour accéder à ce contenu

SÉCURITÉ PRÉCLINIQUE

Toxicité à dose unique et à doses répétées

Dans des études chez l'animal, l'administration rectale d'une dose unique et de doses répétées, respectivement 50 et 3 fois supérieures à la dose thérapeutique journalière chez l'Homme, d'une crème 0,3 % de nifédipine et 1,5 % de lidocaïne n'a provoqué aucune toxicité systémique.

Mutagénicité

Des données issues d'études précliniques avec la lidocaïne indiquent des effets génotoxiques observés uniquement sur des cellules d'Escherichia Coli irradiées par les UV dans lesquelles la lidocaïne inhibe la réparation de l'ADN par excision de nucléotides. La 2,6-xylidine, un métabolite de la lidocaïne retrouvé faiblement chez l'homme, a révélé des propriétés mutagènes in vitro.

Carcinogénicité

La nifédipine ne s'est pas montrée cancérogène dans une étude d'une durée de 2 ans chez le rat. Dans une étude in vivo chez le rat, la lidocaïne administrée par voie orale à 0.5 mmol/kg de poids corporel a induit la formation d'adduits à l'ADN dans le foie et la muqueuse nasale ; les adduits à l'ADN sont utilisés comme biomarqueurs de l'exposition à des molécules cancérigènes. Au cours d'une étude préclinique toxicologique évaluant l'exposition chronique à des doses élevées de la 2,6-xylidine, des tumeurs bénignes et malignes ont été observées dans la cavité nasale.

Toxicité sur la reproduction

Chez le rat, la nifédipine à une dose orale de 0,57 mg/kg pendant 30 jours provoque des effets délétères mais réversibles sur la fertilité. La nifédipine possède également un potentiel embryotoxique in vitro avec l'observation d'une réduction du rythme cardiaque, d'un retard de croissance embryonnaire et de malformations. La nifédipine s'est révélée être tératogène dans une étude in vitro. La lidocaïne a montré des effets toxiques sur l'embryon de rats à 500 microM et des effets tératogènes sur la progéniture de rats femelles ayant reçu en intramusculaire 6 mg/kg de poids corporel de lidocaïne au 11e jour de gestation.


INCOMPATIBILITÉS

En l'absence d'études de compatibilité, ce médicament ne doit pas être mélangé avec d'autres médicaments.


DURÉE DE CONSERVATION

Avant ouverture :

3 ans.

Après première ouverture :

Après première ouverture, le médicament doit être conservé maximum 30 jours.


PRÉCAUTIONS PARTICULIÈRES DE CONSERVATION

A conserver à une température ne dépassant pas 25 °C.

Conserver le tube soigneusement fermé.


PRÉCAUTIONS PARTICULIÈRES D'ÉLIMINATION ET DE MANIPULATION

Tout médicament non utilisé ou déchet doit être éliminé conformément à la réglementation en vigueur.


PRESCRIPTION/DÉLIVRANCE/PRISE EN CHARGE

Liste I
AMM
CIP 3400930201015 (T/30g).
Prix :
9,95 euros (T/30g).

Rem Séc soc à 15 %. Collect.

Titulaire de l'AMM : Neopharmed Gentili S.p.A via San Giuseppe Cottolengo, 15, 20143 Milan Italie.
Laboratoire

Laboratoires LEURQUIN MEDIOLANUM
86-88, rue Ampère. 93330 Neuilly-sur-Marne
Tél : 01 49 44 29 29
Voir la fiche laboratoire
Actualités liées
Presse - CGU - Données personnelles - Politique cookies - Mentions légales - Contact webmaster