1
2
3
4
5
(aucun avis, cliquez pour noter)
Un médicament biosimilaire est un médicament qui, comme tout médicament biologique, est produit à partir d’une cellule, d’un organisme vivant ou dérivé de ceux-ci (illustration).

Un médicament biosimilaire est un médicament qui, comme tout médicament biologique, est produit à partir d’une cellule, d’un organisme vivant ou dérivé de ceux-ci (illustration).

#Médicaments #Nouvelle Spécialité
Par David Paitraud - Date de publication : 23 février 2022

ZESSLY (infliximab) : nouveau biosimilaire de REMICADE

ZESSLY 100 mg poudre pour solution à diluer pour perfusion (infliximab) est le quatrième médicament biosimilaire de REMICADE. Réservé à l'hôpital, il est indiqué en rhumatologie, dermatologie et gastroentérologie. 
 
Résumé
ZESSLY 100 mg poudre pour solution à diluer pour perfusion est une nouvelle spécialité à base d'
infliximab. Il s'agit du quatrième biosimilaire de REMICADE  commercialisé en France.

Les indications thérapeutiques de ZESSLY sont identiques à celles de REMICADE, chez l'enfant et chez l'adulte :
  • en rhumatologie, chez l'adulte : traitement de seconde intention de la polyarthrite rhumatoïde, la spondylarthrite ankylosante, du rhumatisme psoriasique ;
  • en gastroentérologie, chez l'adulte et l'enfant de 6 à 17 ans : maladie de Crohn, rectocolite hémorragique ;
  • en dermatologie, chez l'adulte : psoriasis en plaques. 

ZESSLY se présente sous forme de poudre à reconstituer.
Après reconstitution, la solution doit être diluée. L'injection est réalisée par perfusion intraveineuse d'une durée de 2 heures. Cette durée peut être réduite, sous condition.
Les patients doivent être étroitement surveillés après la perfusion de ZESSLY. 

ZESSLY est réservé à l'usage hospitalier. Il est agréé aux collectivités et pris en charge en sus des GHS. Pour certaines indications, le périmètre de prise en charge est restreint par rapport à celui de l'autorisation de mise sur le marché (AMM). 

ZESSLY est inscrit sur la liste de référence des groupes biologiques similaires de l'Agence nationale de sécurité du médicament et des produits de santé (ANSM).

La spécialité ZESSLY 100 mg poudre pour solution à diluer pour perfusion (infliximab) est un nouveau biosimilaire de REMICADE 100 mg poudre pour solution à diluer pour perfusion, dont elle partage les indications thérapeutiques (cf. Encadré 1). 

Encadré 1 - Indications thérapeutiques de ZESSLY
Rhumatologie (adulte)
Polyarthrite rhumatoïde (cf. VIDAL Reco « Polyarthrite rhumatoïde »)
En association avec le méthotrexate, pour la réduction des signes et symptômes, mais aussi l'amélioration des capacités fonctionnelles chez :
  • les patients adultes ayant une maladie active lorsque la réponse aux traitements de fond antirhumatismaux (DMARDs), dont le méthotrexate, a été inappropriée.
  • les patients adultes ayant une maladie active, sévère et évolutive, non traitée auparavant par le méthotrexate ni les autres DMARDs.
Dans ces populations de patients, un ralentissement de la destruction articulaire, mesuré par radiographie, a été démontré.
Spondylarthrite ankylosante (cf. VIDAL Reco « Spondylarthrite ankylosante »)
Traitement de la spondylarthrite ankylosante active, sévère, chez les adultes qui n'ont pas répondu de manière adéquate à un traitement conventionnel.
Rhumatisme psoriasique
Traitement du rhumatisme psoriasique actif et évolutif chez les patients adultes quand la réponse à un précédent traitement avec les DMARDs a été inadéquate.

ZESSLY doit être administré :
  • en association avec le méthotrexate
  • ou seul chez les patients qui ont montré une intolérance au méthotrexate ou chez lesquels le méthotrexate est contre-indiqué.
Il a été démontré que l'infliximab améliorait la fonction physique chez les patients atteints de rhumatisme psoriasique, et ralentissait l'évolution de l'arthrite périphérique à la radiographie chez les patients présentant des formes polyarticulaires symétriques de la maladie.
Gastroentérologie (adulte et enfant de 6 à 17 ans)
Maladie de Crohn (cf. VIDAL Reco « maladie de Crohn »)
  • chez l'adulte :
    • traitement de la maladie de Crohn active, modérée à sévère, chez les patients adultes qui n'ont pas répondu malgré un traitement approprié et bien conduit par un corticoïde et/ou un immunosuppresseur ; ou chez lesquels ce traitement est contre-indiqué ou mal toléré.
    • traitement de la maladie de Crohn active fistulisée, chez les patients adultes qui n'ont pas répondu malgré un traitement conventionnel approprié et bien conduit (comprenant antibiotiques, drainage et thérapie immunosuppressive).
  • chez l'enfant et l'adolescent : traitement de la maladie de Crohn active, sévère, chez les enfants et les adolescents âgés de 6 à 17 ans, qui n'ont pas répondu à un traitement conventionnel comprenant un corticoïde, un immunomodulateur et un traitement nutritionnel de première intention, ou chez lesquels ces traitements sont mal tolérés ou contre-indiqués. L'infliximab a été étudié uniquement en association avec un traitement conventionnel immunosuppresseur.

Rectocolite hémorragique (cf. VIDAL Reco « Rectocolite hémorragique ») 
  • chez l'adulte : traitement de la rectocolite hémorragique active, modérée à sévère chez les patients adultes qui n'ont pas répondu de manière adéquate à un traitement conventionnel comprenant les corticoïdes et la 6-mercaptopurine (6-MP) ou l'azathioprine (AZA), ou chez lesquels ce traitement est mal toléré ou contre-indiqué.
  • chez l'enfant et l'adolescent : traitement de la rectocolite hémorragique active sévère chez les enfants et les adolescents âgés de 6 à 17 ans, qui n'ont pas répondu de manière adéquate à un traitement conventionnel comprenant les corticoïdes et la 6-MP ou l'AZA, ou chez lesquels ces traitements sont mal tolérés ou contre-indiqués.
Dermatologie (adulte)
Psoriasis (cf. VIDAL Reco « Psoriasis en plaques de l'adulte »)
Traitement du psoriasis en plaques modéré à sévère des patients adultes en cas d'échec, ou de contre-indication, ou d'intolérance aux autres traitements systémiques y compris la ciclosporine, le méthotrexate ou la puvathérapie.

ZESSLY fait l'objet d'une surveillance supplémentaire qui permettra l'identification rapide de nouvelles informations relatives à la sécurité. Les professionnels de la santé déclarent tout effet indésirable suspecté.

Quatrième biosimilaire à base d'infliximab disponible en France
L'infliximab est un anticorps monoclonal chimérique humain/murin de type IgG1 produit par la technique de l'ADN recombinant. Il se lie avec une grande affinité à la fois aux formes solubles et transmembranaires du TNF-alpha, mais pas à la lymphotoxine alpha (TNFß).

ZESSLY est le quatrième biosimilaire à base d'infliximab commercialisé en France (cf. Encadré 2).

Encadré 2 - Les autres biosimilaires de REMICADE disponibles en France

N.B. REMSIMA est également disponible en solution injectable à 120 mg pour injection sous-cutanée (SC) en stylo ou seringue préremplie

Évaluation médico-économique de ZESSLY : même SMR que REMICADE
La démonstration de l'équivalence thérapeutique de ZESSLY et de REMICADE (biomédicament de référence) repose sur deux études cliniques : 
  • une étude de phase I (étude REFLECTIONS B537-01) ayant démontré l'équivalence pharmacocinétique en dose unique de ZESSLY par rapport à REMICADE chez 146 volontaires sains ;
  • une étude d'équivalence d'efficacité (REFLECTIONS B537-02) de phase III, randomisée, en double aveugle réalisée chez 650 patients atteints de polyarthrite rhumatoïde (PR) modérée à sévère, insuffisamment contrôlée par le MTX et son extension ouverte ayant démontré la similarité clinique de ZESSLY par rapport à REMICADE en termes de taux de réponse ACR 20 à la semaine 14 (critère de jugement principal), avec une différence entre les deux groupes de -0,58 (66,7 % avec ZESSLY et de 67,2 % avec REMICADE, IC95% [-7,5 ; 6,35]), comprise dans l'intervalle d'équivalence prédéfini [-13,5 ; 13,5]. 
En termes de tolérance, le profil de ZESSLY, incluant l'immunogénicité, a été comparable à celui de REMICADE.

Sur la base des données disponibles, la Commission de la transparence (CT) a attribué à ZESSLY, dans son avis du 5 décembre 2018, le même service médical rendu (SMR) que celui attribué à REMICADE : 
  • un SMR important dans les indications de l'autorisation de mise sur le marché (AMM) relatives à la spondylarthrite ankylosante, au rhumatisme psoriasique, à la  maladie de Crohn et à la rectocolite hémorragique de l'adulte et de l'enfant ;
  • un SMR est important dans un périmètre restreint pour les indications suivantes :
    • traitement de la polyarthrite rhumatoïde en cas de réponse inadéquate aux traitements de fond, y compris le méthotrexate,
    • traitement du psoriasis en plaques de l'adulte, chez les patients ayant un psoriasis en plaques chronique sévère, défini par :
      • un échec (réponse insuffisante, contre-indication ou intolérance) à au moins deux traitements parmi les traitements systémiques non biologiques et la photothérapie ;
      • et une forme étendue et/ou un retentissement psychosocial important.

ZESSLY en pratique 
Chaque flacon de ZESSLY contient 100 mg d'infliximab en poudre à diluer. Après reconstitution, chaque mL contient 10 mg d'infliximab.
Après avoir calculé la dose et le nombre de flacons nécessaires, les étapes suivantes doivent être respectées avant l'administration (cf. monographie VIDAL de ZESSLY) : 
  • reconstituer avec 10 mL d'eau pour préparations injectables ;
  • diluer le volume total de solution reconstituée de ZESSLY à l'aide d'une solution pour perfusion de chlorure de sodium à 9 mg/mL (0,9 %). 

Recommandations posologiques et d'administration
La dose d'infliximab est déterminée en fonction du poids corporel du patient, et tient compte de l'indication (par exemple : 3 mg/kg pour la polyarthrite rhumatoïde et 5 mg/kg en gastroentérologie et dermatologie).

La solution diluée doit être administrée en perfusion intraveineuse (IV) sur 2 heures. Cette durée peut être réduite chez certains patients (cf. monographie VIDAL de ZESSLY - Posologie et mode d'administration). 
Les perfusions doivent être administrées par des professionnels de santé qualifiés exercés à détecter toute complication liée aux perfusions.

Prise en compte du risque de réactions liées à la perfusion
Tous les patients doivent être gardés en observation pendant au moins 1 à 2 heures après la perfusion en raison du risque de réactions aiguës liées à la perfusion.
Un équipement d'urgence, tel qu'adrénaline, antihistaminiques, corticoïdes ainsi qu'une assistance respiratoire doivent être disponibles.


Afin de diminuer les risques de réactions liées à la perfusion (surtout s'il y a déjà eu des antécédents), les mesures suivantes sont préconisées :
  • traitement préalable avec, par exemple : un antihistaminique, de l'hydrocortisone et/ou du paracétamol ;
  • ralentissement de la vitesse de perfusion.

Surveillance post-traitement et cas particuliers
L'élimination de l'infliximab dans l'organisme peut prendre jusqu'à six mois ; par conséquent, la surveillance des infections (tuberculose, infections fongiques invasives) doit être maintenue pendant toute cette période post-traitement.

Les femmes en âge de procréer doivent envisager l'utilisation d'une contraception appropriée afin de prévenir toute grossesse et poursuivre son utilisation pendant au moins six mois après le dernier traitement par ZESSLY.


Identité administrative 
Liste I
Réservé à l'usage hospitalier
Flacon unitaire, CIP 3400955055587, UCD 3400894388968
Inscrit sur la liste de référence des groupes biologiques similaires (ANSM, mise à jour du 11 février 2022)
Agrément aux collectivités (cf. Encadré 3 - Journal officiel du 21 février 2019 - texte 16)
Prise en charge en sus des GHS (cf. Encadré 4 - Journal officiel du 21 février 2019, texte 15)
Laboratoire Sandoz

Pour aller plus loin 
Avis de la Commission de la transparence (CT) - ZESSLY. HAS, 5 décembre 2018

 

Encadré 3 - Périmètre de prise en charge de ZESSLY dans le cadre de l'agrément aux collectivités
Agrément aux collectivités selon les indications de l'autorisation de mise sur le marché (AMM) dans la spondylarthrite ankylosante, le rhumatisme psoriasique, la maladie de Crohn de l'adulte et de l'enfant, la rectocolite hémorragique de l'adulte et de l'enfant. 

Agrément aux collectivités dans un périmètre défini comme suit : 
  • traitement de la polyarthrite rhumatoïde, modérément à sévèrement active de l'adulte lorsque la réponse aux traitements de fond, y compris le méthotrexate est inadéquate ;
  • traitement du psoriasis de l'adulte, de l'enfant et l'adolescent, chez les patients ayant un psoriasis en plaques chronique sévère.

Encadré 4 - Périmètre de prise en charge de ZESSLY en sus des GHS
Chez l'adulte Chez l'enfant
Polyarthrite rhumatoïde
  • en association avec le méthotrexate, indiqué pour la réduction des signes et symptômes, mais aussi l'amélioration des capacités fonctionnelles chez les patients adultes ayant une maladie active lorsque la réponse aux traitements de fond antirhumatismaux (DMARD), dont le méthotrexate, a été inappropriée.
_
Maladie de Crohn
  • traitement de la maladie de Crohn active, modérée à sévère, chez les patients adultes qui n'ont pas répondu malgré un traitement approprié et bien conduit par un corticoïde et/ou un immunosuppresseur ; ou chez lesquels ce traitement est contre-indiqué ou mal toléré ;
  • traitement de la maladie de Crohn active fistulisée, chez les patients adultes qui n'ont pas répondu malgré un traitement conventionnel approprié et bien conduit (comprenant antibiotiques, drainage et thérapie immunosuppressive).
Maladie de Crohn
  • traitement de la maladie de Crohn active, sévère, chez les enfants et les adolescents âgés de 6 à 17 ans, qui n'ont pas répondu à un traitement conventionnel comprenant un corticoïde, un immunomodulateur et un traitement nutritionnel de première intention ; ou chez lesquels ces traitements sont mal tolérés ou contre-indiqués. L'infliximab a été étudié uniquement en association avec un traitement conventionnel immunosuppresseur.
Rectocolite hémorragique
  • traitement de la rectocolite hémorragique active, modérée à sévère chez les patients adultes qui n'ont pas répondu de manière adéquate à un traitement conventionnel comprenant les corticoïdes et la 6-mercaptopurine (6-MP) ou l'azathioprine (AZA), ou chez lesquels ce traitement est mal toléré ou contre-indiqué.
     
Rectocolite hémorragique
  • traitement de la rectocolite hémorragique active sévère chez les enfants et les adolescents âgés de 6 à 17 ans, qui n'ont pas répondu de manière adéquate à un traitement conventionnel comprenant les corticoïdes et la 6-MP ou l'AZA, ou chez lesquels ces traitements sont mal tolérés ou contre-indiqués.
Spondylarthrite ankylosante
  • traitement de la spondylarthrite ankylosante active, sévère, chez les adultes qui n'ont pas répondu de manière adéquate à un traitement conventionnel.
_
Rhumatisme psoriasique
  • traitement du rhumatisme psoriasique actif et évolutif chez les patients adultes quand la réponse à un précédent traitement avec les DMARDs a été inadéquate. L'infliximab doit être administré en association avec le méthotrexate ou seul chez les patients qui ont montré une intolérance au méthotrexate ou chez lesquels le méthotrexate est contre-indiqué.
_
Psoriasis
  • traitement du psoriasis en plaques chronique sévère, défini par :
    • un échec (c'est-à-dire patients non répondeurs, avec une contre-indication ou intolérants) à au moins deux traitements parmi les traitements systématiques non biologiques (MTX, ciclosporine et acitrétine) et la photothérapie et
    • une surface corporelle atteinte étendue et/ou un retentissement psychosocial important.
_
 
* En cliquant sur "Ajouter un commentaire", vous confirmez être âgé(e) d'au moins 16 ans et avoir lu et accepté les règles et conditions d'utilisation de l'espace participatif "Commentaires" . Nous vous invitons à signaler tout effet indésirable susceptible d'être dû à un médicament en le déclarant en ligne.
Pour recevoir gratuitement toute l’actualité par mail Je m'abonne !
Dans la même rubrique
Presse - CGU - Données personnelles - Politique cookies - Mentions légales - Contact webmaster