#Médicaments #Disponibilité #Recommandations

INTEGRILIN : les consignes pour gérer l'arrêt de commercialisation 

En raison des difficultés persistantes d'approvisionnement en eptifibatide, le laboratoire GlaxoSmithKline a décidé d'arrêter totalement la commercialisation de l'anti-agrégant plaquettaire INTEGRILIN. Des spécialités génériques existent. D'autres traitements sont envisageables.

David Paitraud 30 Novembre 2023 Image d'une montre3 minutes icon Ajouter un commentaire
1
2
3
4
5
(aucun avis, cliquez pour noter)
INTEGRILIN fait partie des agents antithrombotiques, inhibiteurs de l'agrégation plaquettaire.

INTEGRILIN fait partie des agents antithrombotiques, inhibiteurs de l'agrégation plaquettaire.

Résumé

Confronté depuis plusieurs mois à une rupture de stock consécutive à un problème d'approvisionnement en eptifibatide (cf. notre article du 19 septembre 2023), le laboratoire GlaxoSmithKline (GSK) a décidé d'arrêter la fabrication d'INTEGRILIN (cf. Encadré) avec effet immédiat [1] :

Dès à présent, ces spécialités ne sont plus commercialisées dans les pays de l'Union européenne, ainsi qu'en Arménie, Russie, Suisse, Ukraine et au Royaume-Uni. 

Cette décision n'est pas due à des préoccupations concernant la sécurité ou l'efficacité de ce médicament. Elle est uniquement d'ordre industriel. « En raison d'un problème d'approvisionnement en eptifibatide (...), GSK ne sera pas en mesure de fabriquer d'autres lots d'INTEGRILIN pendant au moins 18 mois. GSK a donc pris la décision d'arrêter la fabrication de toutes les formulations d'INTEGRILIN avec effet immédiat, anticipant ainsi l'arrêt du produit prévu pour la fin de l'année 2024 », précise le laboratoire dans son courrier adressé aux professionnels de santé [2].

Encadré - Indications thérapeutiques d'INTEGRILIN

INTEGRILIN est un antithrombotique, inhibiteur de l'agrégation plaquettaire (inhibiteur des récepteurs de la glycoprotéine IIb/IIIa). 

Il est destiné à être utilisé en association avec l'acide acétylsalicylique et l'héparine non fractionnée.

Il est indiqué pour la prévention d'un infarctus du myocarde précoce chez les adultes souffrant d'angor instable ou d'infarctus du myocarde sans onde Q avec un dernier épisode de douleur thoracique survenu dans les 24 heures, s'accompagnant de modifications de l'électrocardiogramme (ECG) et/ou d'une élévation des enzymes cardiaques.

Les patients les plus susceptibles de tirer un bénéfice du traitement par INTEGRILIN sont ceux ayant un risque élevé de développer un infarctus du myocarde dans les 3-4 premiers jours après la survenue des symptômes angineux, par exemple ceux susceptibles de subir une intervention coronarienne percutanée (ICP) précoce.

Ne pas prescrire chez de nouveaux patients si le stock détenu est insuffisant

Les professionnels de santé doivent prendre en compte cet arrêt de commercialisation et ne pas mettre de nouveaux patients sous INTEGRILIN s'il n'y a pas suffisamment de flacons pour compléter le traitement.
Pour rappel, INTEGRILIN solution pour perfusion doit être utilisé en association avec INTEGRILIN solution injectable : 

  • dose recommandée de 180 µg/kg en bolus intraveineux, administrée dès que possible après la confirmation du diagnostic ;
  • suivie d'une perfusion continue de 2 µg/kg/min jusqu'à 72 heures, jusqu'à l'initiation d'une chirurgie par pontage aortocoronarien (PAC) ou jusqu'à la sortie de l'établissement hospitalier (en fonction de l'événement se produisant en premier). 

Report vers d'autres spécialités : recommandations des sociétés savantes

En France, les seuls médicaments d'eptifibatide restant disponibles sur le marché sont les génériques d'INTEGRILIN : 

D'autres médicaments peuvent être envisagés en remplacement. En lien avec la Société française de cardiologie/groupe athérome coronaire et cardiologie Interventionnelle (SFC-GACI), la Société française neurovasculaire (SFNV) et la Société française de neuroradiologie (SFNR), l'Agence nationale de sécurité du médicament et des produits de santé (ANSM) recommande aux professionnels de santé d’utiliser les thérapeutiques suivantes en fonction de l'indication et du contexte clinique :

 

 

Commentaires

Ajouter un commentaire
En cliquant sur "Ajouter un commentaire", vous confirmez être âgé(e) d'au moins 16 ans et avoir lu et accepté les règles et conditions d'utilisation de l'espace participatif "Commentaires" . Nous vous invitons à signaler tout effet indésirable susceptible d'être dû à un médicament en le déclarant en ligne.
Pour recevoir gratuitement toute l’actualité par mail Je m'abonne !
Presse - CGU - Données personnelles - Politique cookies - Mentions légales - Contact webmaster