#Médicaments #Bon usage

Bon usage des fluoroquinolones : périmètre de prescription et informations à donner aux patients

Quatre ans après l'application des mesures restrictives concernant les fluoroquinolones, l'ANSM rappelle les situations dans lesquelles ces antibiotiques ne doivent jamais être prescrits, ainsi que l'importance d'apprendre aux patients à reconnaître certains effets indésirables.

David Paitraud 06 juin 2023 Image d'une montre3 minutes icon Ajouter un commentaire
1
2
3
4
5
5,0
(1 note)
Publicité
L'utilisation des fluoroquinolones doit être limitée à certaines infections bactériennes sévères.

L'utilisation des fluoroquinolones doit être limitée à certaines infections bactériennes sévères.

À la suite d'une étude européenne dont les résultats mettent en évidence la persistance d'utilisations non conformes des fluoroquinolones (cf. Encadré 1), l'Agence nationale de sécurité du médicament et des produits de santé (ANSM) rappelle aux professionnels de santé prescripteurs (médecins, chirurgiens, dentistes et sages-femmes) les éléments de bon usage de cette famille d'antibiotiques [1, 2] : 

  • les fluoroquinolones ne doivent pas être prescrites : 
    • pour traiter des infections non sévères ou spontanément résolutives ou de sévérité légère à modérée (notamment cystite non compliquée, bronchite aiguë, exacerbation aiguë de la broncho-pneumopathie chronique obstructive [BPCO], rhino-sinusite bactérienne aiguë et otite moyenne aiguë), à moins que les autres antibiotiques habituellement recommandés pour ces infections soient jugés inappropriés,
    • pour prévenir la diarrhée du voyageur ou les infections récidivantes des voies urinaires basses ;
  • leur utilisation est limitée au traitement de plusieurs types d’infections bactériennes pouvant, pour certaines d’entre elles, engager le pronostic vital, lorsque l’utilisation d’une fluoroquinolone est indispensable ; 
  • les patients doivent être informés de la conduite à tenir en cas de survenue d'effets indésirables graves. 
Encadré 1 - Fluoroquinolones (voie orale ou injectable) commercialisées en France (juin 2023)

Un profil de sécurité réévalué en 2019

Depuis 2019, après réévaluation du profil de sécurité de ces médicaments (cf. Encadré 2), la prescription des fluoroquinolones est restreinte au traitement des infections sévères (cf. notre article du 11 avril 2019). Dans les autres situations, la balance bénéfice/risque des fluoroquinolones est jugée défavorable, d'autant plus que des alternatives existent. 

Encadré 2 - Effets indésirables rapportés avec les fluoroquinolones
  • Tendinopathies, douleurs musculaires et troubles de la marche ;
  • Neuropathies périphériques ;
  • Troubles neuropsychiatriques ;
  • Troubles cardiovasculaires : anévrisme et dissection aortique, régurgitation et/ou insuffisance des valves cardiaques, troubles du rythme ;
  • Photosensibilisation.

Ces effets indésirables sont rares, mais graves, parfois durables, invalidants et potentiellement irréversibles. 

Ils nécessitent l’interruption immédiate du traitement et la consultation rapide d’un professionnel de santé.

Apprendre aux patients à reconnaître les signes et à réagir

L'ANSM rappelle l'importance d'informer les patients sur les signes et symptômes évoquant un effet indésirable, et de leur expliquer la conduite à respecter selon la situation : 

  • appeler le 15 ou se rendre dans un service hospitalier d'urgence en cas d'apparition de douleurs abdominales, thoraciques ou dorsales soudaines et intenses ; 
  • contacter rapidement son médecin dès l’apparition des symptômes suivants :
    • gonflement douloureux des tendons ou articulations ;
    • douleurs et/ou faiblesse inhabituelles au niveau des bras ou des jambes ;
    • palpitations ou sensations de battements du cœur irréguliers ou rapides ;
    • difficultés à respirer, gonflement des jambes ;
    • baisse de la vision ou apparition de tout autre trouble oculaire ;
    • rougeurs, irritations ou démangeaisons au niveau de la peau, notamment suite à une exposition au soleil ou aux rayonnements UV artificiels (lampe à bronzer, solarium, etc.).

 

Commentaires

Ajouter un commentaire
En cliquant sur "Ajouter un commentaire", vous confirmez être âgé(e) d'au moins 16 ans et avoir lu et accepté les règles et conditions d'utilisation de l'espace participatif "Commentaires" . Nous vous invitons à signaler tout effet indésirable susceptible d'être dû à un médicament en le déclarant en ligne.
Pour recevoir gratuitement toute l’actualité par mail Je m'abonne !
Presse - CGU - CGV VIDAL Expert - Données personnelles - Politique cookies - Mentions légales - Contact webmaster