étonogestrel

Mise à jour : 16 Janvier 2013

Mécanisme d'action

L'étonogestrel est le métabolite biologiquement actif du désogestrel, un progestatif largement utilisé dans les contraceptifs oraux. Sa structure est dérivée de la 19-nortestostérone et il se lie avec une haute affinité aux récepteurs de la progestérone dans les organes cibles. L'effet contraceptif de l'étonogestrel est principalement dû à une inhibition de l'ovulation. Il n'a pas été observé d'ovulation durant les deux premières années d'utilisation de l'implant et rarement durant la troisième année. En plus de l'inhibition de l'ovulation, l'étonogestrel entraîne aussi des modifications de la glaire cervicale, qui gênent le passage des spermatozoïdes. L'action contraceptive de l'étonogestrel est réversible, ce qui se manifeste par un retour rapide à un cycle menstruel normal après le retrait de l'implant. Bien que l'étonogestrel inhibe l'ovulation, l'activité ovarienne n'est pas complètement supprimée. Les concentrations moyennes en estradiol restent supérieures au taux observé en phase folliculaire précoce.

Cas d'usage

L'étonogestrel est utilisé dans la prise en charge de la contraception.
 
En association à l’éthinylestradiol, il est également utilisé dans la prise en charge de la contraception.