Substance active progestérone

À propos de la substance
Mise à jour : 16 janvier 2013

Progestérone : Mécanisme d'action

Les propriétés de la progestérone synthétique sont comparables à celles de la progestérone naturelle, en particulier gestagène, antiestrogène, faiblement antiandrogène, antialdostérone.

Progestérone : Cas d'usage

Par voie orale, la progestérone est utilisée dans la prise en charge de :
  • syndromes prémenstruels,
  • irrégularités menstruelles,
  • mastopathies bénignes,
  • préménopauses,
  • traitements substitutifs de la ménopause (en complément du traitement estrogénique).
Par voie vaginale, elle est utilisée dans la prise en charge de :
  • troubles gynécologiques dus à une insuffisance lutéale,
  • hypofertilités par insuffisance lutéale,
  • insuffisances lutéales obstétricales menaçant le début de la grossesse.
En association à l’estrone, elle est utilisée dans la prise en charge d’aménorrhées non gravidiques.

En association à l’estriol et à lactobacillus casei var rhamnosus, elle est utilisée dans la prise en charge de :

  • soins périopératoires gynécologiques à la ménopause,
  • troubles trophiques vulvovaginaux par carence estrogénique.
Fiches DCI VIDAL
Mise à jour : 15 Décembre 2022

Progestérone 100 mg capsule orale et vaginale

ATCRisque sur la grossesse et l'allaitementSportVigilance
G SYSTEME GENITO URINAIRE ET HORMONES SEXUELLES
G03 HORMONES SEXUELLES ET MODULATEURS DE LA FONCTION GENITALE
G03D PROGESTATIFS
G03DA DERIVES PREGNENE 4
G03DA04 PROGESTERONE
Grossesse (mois)Allaitement
123456789
Risques IIII

IIPrécaution

Indications et modalités d'administration

PROGESTERONE 100 mg caps oral/vagin

Indications

Ce médicament est indiqué dans les cas suivants :

  • Hypofertilité par insuffisance lutéale
  • Insuffisance lutéale obstétricale menaçant le début de la grossesse
  • Irrégularité menstruelle
  • Mastopathie bénigne
  • Ménopause, traitement associé au traitement oestrogénique (de la)
  • Préménopause
  • Supplémentation de la phase lutéale lors de l'AMP
  • Syndrome prémenstruel
  • Troubles gynécologiques dus à une insuffisance lutéale

Posologie

Unité de prise
capsule
  • progestérone : 100 mg
Modalités d'administration
  • Voie orale, voie vaginale
  • Administrer de préférence la dernière prise au coucher
  • Respecter la posologie maximale recommandée
Posologie
Patient de 12 an(s) à 65 an(s)
Patient quel que soit le poids
Patient de sexe féminin
Supplémentation de la phase lutéale lors de l'AMP
Posologie standard
  • Dans le cas de : Fécondation in vitro
  • Voie vaginale
  • Administrer au moyen d'un applicateur
  • Administrer en position allongée
  • Débuter le traitement le jour de l'injection de hCG
  • Information du patient : se laver les mains avant administration
  • Introduire profondément dans le vagin
  • Traitement à poursuivre jusqu'à la 12e semaine de grossesse au plus tard
  • 4 à 6 capsules en 2 à 3 prises par jour
Insuffisance lutéale obstétricale menaçant le début de la grossesse
Posologie standard
  • Voie vaginale
  • Administrer au moyen d'un applicateur
  • Administrer en position allongée
  • Information du patient : se laver les mains avant administration
  • Introduire profondément dans le vagin
  • Traitement à poursuivre jusqu'à la 12e semaine de grossesse au plus tard
  • 2 à 4 capsules en 2 prises par jour
Hypofertilité par insuffisance lutéale
Traitement initial
  • Dans le cas de : Insuffisance ou déficit ovarien
  • Voie vaginale
  • Administrer au moyen d'un applicateur
  • Administrer en position allongée
  • Débuter le traitement le 13e jour du cycle
  • Information du patient : se laver les mains avant administration
  • Introduire profondément dans le vagin
  • 1 capsule 1 fois par jour
  • Pendant 2 jours
Traitement ultérieur
  • Dans le cas de : Insuffisance ou déficit ovarien
  • Voie vaginale
  • Administrer au moyen d'un applicateur
  • Administrer en position allongée
  • Information du patient : se laver les mains avant administration
  • Introduire profondément dans le vagin
  • 2 capsules en 1 à 2 prises par jour
  • Pendant 10 jours
Traitement ultérieur éventuel
  • Dans le cas de : Insuffisance ou déficit ovarien et grossesse débutante
  • Voie vaginale
  • Administrer au moyen d'un applicateur
  • Administrer en position allongée
  • Débuter le traitement le 26e jour du cycle et le poursuivre jusqu'au 60e jour
  • Information du patient : se laver les mains avant administration
  • Introduire profondément dans le vagin
  • Traitement à poursuivre jusqu'à la 12e semaine de grossesse au plus tard
  • 2 capsules 1 à 3 fois par jour
  • Posologie maximale: 600 mg par 24 heures
Posologie standard
  • Dans le cas de : Hypofertilité ou stérilité
  • Voie vaginale
  • Administrer au moyen d'un applicateur
  • Administrer du 17e au 26e jour du cycle
  • Administrer en position allongée
  • Information du patient : se laver les mains avant administration
  • Introduire profondément dans le vagin
  • Traitement à poursuivre en cas de diagnostic de grossesse
  • Traitement à poursuivre jusqu'à la 12e semaine de grossesse au plus tard
  • 2 à 3 capsules en 2 prises par jour
  • Pendant 10 jours
Irrégularité menstruelle - Mastopathie bénigne - Préménopause - Syndrome prémenstruel - Troubles gynécologiques dus à une insuffisance lutéale
Posologie standard
  • Voie orale
  • Administrer avec une quantité suffisante d'eau
  • Administrer chaque jour à la même heure
  • Administrer du 17e au 26e jour du cycle
  • Administrer à distance du repas
  • Possibilité d'administrer par voie vaginale en cas d'effets indésirables
  • 2 à 3 capsules en 1 à 2 prises par jour
  • Pendant 10 jours
Ménopause, traitement associé au traitement oestrogénique (de la)
Posologie standard
  • Voie orale
  • Administrer avec une quantité suffisante d'eau
  • Administrer chaque jour à la même heure
  • Administrer les 2 dernières semaines du cycle artificiel
  • Administrer à distance du repas
  • Possibilité d'administrer par voie vaginale en cas d'effets indésirables
  • 2 capsules en 1 à 2 prises par jour
  • Pendant 14 jours
Posologies maximales
  • Dose maximale par prise: 200 mg

Administration

Précautions particulières à prendre lors de l'administration de ce médicament :

  • Administrer à distance du repas
  • Administrer avec une quantité suffisante d'eau
  • Administrer chaque jour à la même heure
  • Administrer de préférence la dernière prise au coucher

Mises en garde

  • Administrer au moyen d'un applicateur
  • Info du patient :ce trt peut altérer la capacité à conduire des véhicules et à utiliser des machines
  • Information du patient : ce traitement n'est pas contraceptif
  • Information du patient : se laver les mains avant administration
  • Introduire profondément dans le vagin
  • Réservé à la femme adulte et à l'adolescente
  • Respecter la posologie maximale recommandée

Surveillances du traitement

  • Surveillance gynécologique avant et pendant le traitement

Informations relatives à la sécurité du patient

PROGESTERONE 100 mg caps oral/vagin
Niveau de risque : XCritiqueIIIElevéIIModéréIBas

Interactions médicamenteuses

IIIHaut
Niveau de gravité: Association déconseillée
Médicaments utilisés par voie vaginale + Spermicides
Risques et mécanismesTout traitement local vaginal est susceptible d'inactiver une contraception locale spermicide.
Conduite à tenir
IIModéré
Niveau de gravité: Précaution d'emploi
Médicaments administrés par voie orale + Colestipol
Risques et mécanismesLa prise de résine chélatrice peut diminuer l'absorption intestinale et, potentiellement, l'efficacité d'autres médicaments pris simultanément.
Conduite à tenirD'une façon générale, la prise de la résine doit se faire à distance de celle des autres médicaments, en respectant un intervalle de plus de 2 heures, si possible.
Médicaments administrés par voie orale + Résines chélatrices
Risques et mécanismesLa prise de résine chélatrice peut diminuer l'absorption intestinale et, potentiellement, l'efficacité d'autres médicaments pris simultanément.
Conduite à tenirD'une façon générale, la prise de la résine doit se faire à distance de celle des autres médicaments, en respectant un intervalle de plus de 2 heures, si possible.
Médicaments administrés par voie orale + Topiques gastro-intestinaux, antiacides et adsorbants
Risques et mécanismesDiminution de l'absorption de ces substances.
Conduite à tenirPar mesure de précaution, il convient de prendre ces topiques ou antiacides à distance de tout autre médicament (plus de 2 heures, si possible).
Progestatifs non contraceptifs, associés ou non à un estrogène + Anticonvulsivants inducteurs enzymatiques
Risques et mécanismesDiminution de l'efficacité du progestatif.
Conduite à tenirSurveillance clinique et adaptation éventuelle de la posologie du traitement hormonal pendant l'administration de l'inducteur et après son arrêt.
Progestatifs non contraceptifs, associés ou non à un estrogène + Bosentan
Risques et mécanismesRisque de diminution de l'efficacité du progestatif.
Conduite à tenirSurveillance clinique et adaptation éventuelle de la posologie du traitement hormonal pendant l'administration du bosentan et après son arrêt.
Progestatifs non contraceptifs, associés ou non à un estrogène + Inducteurs enzymatiques (sauf anticonvulsivants)
Risques et mécanismesDiminution de l'efficacité du progestatif.
Conduite à tenirSurveillance clinique et adaptation éventuelle de la posologie du traitement hormonal pendant l'administration de l'inducteur et après son arrêt.
IBas
Niveau de gravité: A prendre en compte
Médicaments administrés par voie orale + Laxatifs (type macrogol)
Risques et mécanismesAvec les laxatifs, notamment en vue d'explorations endoscopiques : risque de diminution de l'efficacité du médicament administré avec le laxatif.
Conduite à tenirEviter la prise d'autres médicaments pendant et après l'ingestion dans un délai d'au moins 2 h après la prise du laxatif, voire jusqu'à la réalisation de l'examen.
Progestatifs non contraceptifs, associés ou non à un estrogène + Ulipristal dans le fibrome utérin
Risques et mécanismesAntagonisme réciproque des effets de l'ulipristal et du progestatif, avec risque d'inefficacité.
Conduite à tenir

Contre-indications

XCritique
Niveau de gravité: Contre-indication absolue
  • Accident thromboembolique
  • Accident thromboembolique, antécédent récent (d')
  • Accident vasculaire cérébral
  • Antécédent d'accident vasculaire cérébral
  • Avortement incomplet
  • Cancer des organes génitaux féminins
  • Cancer du sein
  • Grossesse extra-utérine, antécédent récent (de)
  • Hémorragie gynécologique d'étiologie inconnue
  • Hypersensibilité à l'un des composants
  • Insuffisance hépatique sévère
  • Porphyrie
  • Thrombophlébite
  • Thrombophlébite, antécédent (de)

Précautions

IIModéré
Niveau de gravité: Précaution
  • Antécédent d'accident thromboembolique
  • Antécédent d'asthme
  • Antécédent de dépression
  • Antécédent récent d'infarctus du myocarde
  • Asthme
  • Athérosclérose
  • Avortement spontané
  • Diabète
  • Epilepsie
  • Femme de plus de 35 ans
  • Hypertension artérielle
  • Insuffisance cardiaque
  • Insuffisance hépatique légère à modérée
  • Insuffisance rénale
  • Menace d'accouchement prématuré
  • Migraine, antécédent
  • Pathologie cérébrovasculaire
  • Rétinopathie vasculaire
  • Sujet âgé
  • Tabagisme
  • Allaitement
  • Grossesse, 6 derniers mois (de la)

Grossesse et allaitement

Contre-indications et precautions d'emploi
Grossesse (mois)Allaitement
123456789
Risques IIII

IIPrécaution

Risques spécifiques

  • Risque d'accident thromboembolique
  • Risque d'accident vasculaire cérébral
  • Risque de fatigue
  • Risque de somnolence
  • Risque de thrombophlébite
  • Risque de thrombose vasculaire rétinienne
  • Risque de trouble dépressif
  • Risque de vertige
  • Risque d'infarctus du myocarde
  • Risque présumé de cancer de l'ovaire

Effets indésirables

SystèmesFréquence de moyenne à élevée(≥1/1 000)Fréquence basse (<1/1 000)Fréquence inconnue
CANCEROLOGIE Cancer de l'ovaire
DERMATOLOGIEUrticaire (Peu fréquent) Acné
Eruption cutanée
Prurit
GYNÉCOLOGIE, OBSTÉTRIQUE Aménorrhée
Chloasma
Cycle menstruel (raccourcissement)
Ecoulement vaginal
Hémorragie génitale
Hémorragie vaginale
Mastodynie
Métrorragie
Sensation de brûlure vaginale
HÉPATOLOGIE Ictère cholestatique
IMMUNO-ALLERGOLOGIE Choc anaphylactique
Hypersensibilité
NUTRITION, MÉTABOLISME Intolérance au glucose
Poids (augmentation)
OPHTALMOLOGIE Hémorragie rétinienne
Trouble de la vision
ORL, STOMATOLOGIE Sensation de vertige
Vertige
PSYCHIATRIE Anxiété
Dépression
Trouble de la libido
SYSTÈME CARDIOVASCULAIRE Accident thromboembolique
Hypertension artérielle
Thrombophlébite
SYSTÈME DIGESTIF Constipation
Diarrhée
Nausée
Vomissement
SYSTÈME NERVEUX Céphalée
Migraine
Somnolence

Voir aussi les substances

Progestérone

Détails sur les substances
Chimie
IUPACPREGNENE-4 DIONE-3,20
Synonymesprogesterone
Posologie
Defined Daily Dose (WHO)
Oral:0.3 g
Parenteral:5 mg
Rectal:0.2 g
Vaginal:90 mg
Presse - CGU - Données personnelles - Politique cookies - Mentions légales - Contact webmaster