Sévélamer

Mise à jour : 16 Janvier 2013

Mécanisme d'action

Le sévélamer est un chélateur du phosphate, polymère du chlorhydrate de poly(allylamine) non absorbé, dépourvu de métal et de calcium. Il contient plusieurs amines séparées par un ion carbone de la structure polymérique. Ces amines sont partiellement ionisées dans l'intestin et interagissent avec les molécules de phosphate à travers des liaisons ioniques et hydrogène.

Grâce à la chélation du phosphate dans le tractus gastro-intestinal, le sévélamer réduit la concentration de phosphate dans le sérum.

Dans des essais cliniques, le sévélamer s'est montré efficace dans la réduction du phosphore sérique chez des patients en hémodialyse ou dialyse péritonéale.

Le sévélamer diminue l'incidence des épisodes hypercalcémiques en comparaison avec des patients utilisant uniquement des chélateurs de phosphate à base de calcium, probablement car le produit lui-même ne contient pas de calcium. Il a été prouvé que les effets sur le phosphate et le calcium avaient été maintenus tout au long d'une étude avec un an de suivi.

Le sévélamer fixe les acides biliaires in vitro et in vivo dans des modèles animaux. La fixation des acides biliaires par des résines échangeuses d'ions est une méthode bien connue pour diminuer la cholestérolémie. Dans des essais cliniques, le taux moyen de cholestérol total et de LDL cholestérol a diminué de 15 à 31 %. Cet effet est observé après 2 semaines et se maintient avec un traitement à long terme. Les triglycérides, le HDL cholestérol et l'albumine n'ont pas varié. 


Cas d'usage

Le sévélamer est utilisé dans la prise en charge d'hyperphosphorémies de l’insuffisance rénale.



Médicaments contenant la substance active en association (0)