#Médicaments #Prise en charge

SUVREZA : prise en charge étendue dans l'hypercholestérolémie primaire

SUVREZA (rosuvastatine/ézétimibe) bénéficie d'une extension de prise en charge dans le traitement de l'hypercholestérolémie primaire (familiale hétérozygote et non familiale) chez les patients adultes qui ne sont pas contrôlés de manière adéquate par une statine seule.

David Paitraud 09 janvier 2024 Image d'une montre3 minutes icon Ajouter un commentaire
1
2
3
4
5
(aucun avis, cliquez pour noter)
L’hypercholestérolémie primaire est très majoritairement polygénique et non familiale.

L’hypercholestérolémie primaire est très majoritairement polygénique et non familiale.

Dans la prise en charge de l'hypercholestérolémie, les spécialités SUVREZA 10 mg/10 mg comprimé pelliculé (boîtes de 30 et de 90) et SUVREZA 20 mg/10 mg comprimé pelliculé (boîtes de 30 et de 90) bénéficient d'une extension de remboursement (65 %) et d'agrément aux collectivités dans le traitement de l'hypercholestérolémie primaire (familiale hétérozygote et non familiale) chez les patients adultes qui ne sont pas contrôlés de manière adéquate par une statine seule [1, 2].

Pour mémoire, SUVREZA associe de la rosuvastatine (inhibiteur de l'HMG-CoA réductase) et de l'ézétimibe (inhibiteur de l'absorption intestinale du cholestérol). 

Jusqu'à présent, la prise en charge de SUVREZA était limitée au traitement de l'hypercholestérolémie primaire (familiale hétérozygote et non familiale) ou de l'hypercholestérolémie familiale homozygote chez les patients adultes qui sont contrôlés de manière adéquate par la rosuvastatine et l'ézétimibe administrés simultanément aux mêmes doses que dans l'association fixe, mais sous forme de produits distincts (cf. Encadré). 

Un SMR important dans l'hypercholestérolémie primaire quand la statine ne suffit pas

Depuis l'obtention de l'autorisation de mise sur le marché (AMM) en 2019, le libellé des indications de SUVREZA a été modifié, conduisant le laboratoire à déposer des nouvelles demandes de prise en charge auprès de la Commission de la transparence (CT).

Concernant le traitement de l'hypercholestérolémie primaire chez les sujets non contrôlés par une statine seule, la CT a attribué à SUVREZA un service médical rendu (SMR) important [3]. 

La CT a pris en compte la démonstration de la supériorité de SUVREZA par rapport à la rosuvastatine seule sur la réduction du taux de LDL-c après 6 semaines de traitement, chez des patients à très haut risque cardiovasculaire atteints d’hypercholestérolémie primaire (polygénique ou hétérozygote) non contrôlés de manière adéquate par une dose quotidienne stable de 10 ou 20 mg de rosuvastatine ou de statine équivalente [4].

À noter que le laboratoire ne demande pas de prise en charge chez les patients ayant une hypercholestérolémie familiale homozygote et non suffisamment contrôlés par une statine seule, alors que cette indication est prévue dans l'AMM (cf. Encadré).

Encadré - Indications thérapeutiques de SUVREZA et remboursement au 9 janvier 2024

Traitement de l'hypercholestérolémie primaire (familiale hétérozygote et non familiale) ou de l'hypercholestérolémie familiale homozygote chez les patients adultes qui ne sont pas contrôlés de manière adéquate par une statine seule.

  • remboursable uniquement dans le cadre d'une hypercholestérolémie primaire (familiale hétérozygote et non familiale)
  • non remboursable dans le cadre d'une hypercholestérolémie familiale homozygote
Traitement de l'hypercholestérolémie primaire (familiale hétérozygote et non familiale) ou de l'hypercholestérolémie familiale homozygote chez les patients adultes qui sont contrôlés de manière adéquate par la rosuvastatine et l'ézétimibe administrés simultanément aux mêmes doses que dans l'association fixe, mais sous forme de produits distincts.
  • remboursable 

Prévention des événements cardiovasculaires :

  • traitement de substitution chez les patients adultes contrôlés de manière adéquate avec la rosuvastatine et l'ézétimibe administrés simultanément aux mêmes doses, mais en tant que produits distincts, pour réduire le risque d'événements cardiovasculaires chez les patients atteints de maladie coronarienne et ayant un antécédent de syndrome coronarien aigu (SCA).
  • non remboursable

 

Commentaires

Ajouter un commentaire
En cliquant sur "Ajouter un commentaire", vous confirmez être âgé(e) d'au moins 16 ans et avoir lu et accepté les règles et conditions d'utilisation de l'espace participatif "Commentaires" . Nous vous invitons à signaler tout effet indésirable susceptible d'être dû à un médicament en le déclarant en ligne.
Pour recevoir gratuitement toute l’actualité par mail Je m'abonne !
Presse - CGU - Données personnelles - Politique cookies - Mentions légales - Contact webmaster