1
2
3
4
5
(aucun avis, cliquez pour noter)
Représentation en 3D de virus Influenzae, vecteurs de la grippe humaine.

Représentation en 3D de virus Influenzae, vecteurs de la grippe humaine.

#Santé publique #Campagnes
Par David Paitraud - Date de publication : 06 Octobre 2022 - Image d'une montre Lecture : 6 minutes

Grippe saisonnière : focus sur la campagne vaccinale 2022-2023

La campagne de vaccination contre la grippe saisonnière démarre le 18 octobre 2022. Une première période, jusqu'au 15 novembre, cible prioritairement les populations éligibles selon les critères de la Haute Autorité de santé (HAS). 

Résumé

La campagne vaccinale contre la grippe saisonnière 2022/2023 démarre le 18 octobre 2022. Comme la précédente campagne, elle se déroule en deux temps :

  • une première période jusqu'au 15 novembre pendant laquelle la vaccination doit être réservée aux personnes à risque, munies d'un bon de prise en charge ou présentant un critère d'éligibilité conformément aux recommandations de la Haute Autorité de santé ;
  • une seconde période à partir du 16 novembre, pour vacciner toutes les personnes volontaires. 

Seule la population éligible bénéficie d'un remboursement intégral du vaccin et de l'injection.

Pour cette campagne, quatre vaccins sont disponibles : 

  • trois vaccins tétravalents indiqués dès l'âge de 6 mois : FLUARIXTETRA, INFLUVAC TETRA, VAXIGRIPTETRA ;
  • un vaccin tétravalent hautement dosé, indiqué à partir de 60 ans : EFLUELDA.

Cette campagne vaccinale contre la grippe saisonnière est concomitante avec la campagne d'automne de vaccination contre la COVID-19. Les injections peuvent être réalisées le même jour, sur des sites d'injection distincts. 

Le démarrage de la campagne vaccination 2022/2023 contre la grippe saisonnière est prévu le 18 octobre 2022 en France métropolitaine, en Guadeloupe, en Martinique et en Guyane [1]. Elle devrait se prolonger jusqu'en début d'année 2023 (février), en fonction de la dynamique de l'épidémie grippale. 

Une campagne en deux temps

Comme lors de la précédente saison, cette nouvelle saison se déroule en deux temps :

  • première période du 18 octobre au 15 novembre 2022 : la vaccination est réservée aux personnes éligibles selon les critères de la Haute Autorité de santé (HAS) :
    • personnes âgées de 65 ans et plus ;
    • personnes à risque de forme sévère ou compliquée (cf. Encadré 1) ;
    • certains professionnels (cf. Encadré 2).
  • seconde période, à partir du 16 novembre : ouverture de la campagne de vaccination contre la grippe saisonnière à toutes les personnes volontaires. 
Encadré 1 - Populations à risque de forme sévère ou compliquée pour lesquelles la vaccination contre la grippe saisonnière est recommandée [2]
  • Femmes enceintes, quel que soit le trimestre de la grossesse ;
  • Personnes, y compris les enfants à partir de l’âge de 6 mois, atteintes des pathologies suivantes :
    • affections bronchopulmonaires chroniques répondant aux critères de l’ALD 14 (asthme et BPCO) ;
    • insuffisances respiratoires chroniques obstructives ou restrictives quelle que soit la cause, y compris les maladies neuromusculaires à risque de décompensation respiratoire, les malformations des voies aériennes supérieures ou inférieures, les malformations pulmonaires ou les malformations de la cage thoracique ;
    • maladies respiratoires chroniques ne remplissant pas les critères de l'ALD, mais susceptibles d'être aggravées ou décompensées par une affection grippale, dont asthme, bronchite chronique, bronchiectasies, hyperréactivité bronchique ;
    • dysplasies bronchopulmonaires ; 
    • mucoviscidose ;
    • cardiopathies congénitales cyanogènes ou avec une HTAP et/ou une insuffisance cardiaque ;
    • insuffisances cardiaques graves ;
    • valvulopathies graves ;
    • troubles du rythme graves justifiant un traitement au long cours ;
    • maladies des coronaires ;
    • antécédents d’accident vasculaire cérébral ; formes graves des affections neurologiques et musculaires (dont myopathie, poliomyélite, myasthénie et maladie de Charcot) ;
    • paraplégies et tétraplégies avec atteinte diaphragmatique ; 
    • néphropathies chroniques graves ;
    • syndromes néphrotiques ;
    • drépanocytoses, homozygotes et doubles hétérozygotes S/C, thalasso-drépanocytose ;
    • diabètes de type 1 et de type 2 ; 
    • maladie hépatique chronique avec ou sans cirrhose ;
    • déficits immunitaires primitifs ou acquis :
      • pathologies oncologiques et hématologiques, transplantations d’organe et de cellules souches hématopoïétiques, déficits immunitaires héréditaires ;
      • maladies inflammatoires et/ou auto-immunes recevant un traitement immunosuppresseur ;
      • personnes infectées par le VIH quels que soient leur âge et leur statut immunovirologique.
  • Personnes obèses avec un indice de masse corporelle (IMC) égal ou supérieur à 40 kg/m2, sans pathologie associée ou atteintes d’une pathologie autre que celles citées ci-dessus ;
  • les personnes séjournant dans un établissement de soins de suite ainsi que dans un établissement médicosocial d'hébergement quel que soit leur âge ;
  • l’entourage* des nourrissons de moins de 6 mois présentant des facteurs de risque de grippe grave ainsi définis : prématurés, notamment ceux porteurs de séquelles à type de bronchodysplasie, et enfants atteints de cardiopathie congénitale, de déficit immunitaire congénital, de pathologie pulmonaire, neurologique ou neuromusculaire ou d'une affection de longue durée ainsi que l'entourage des personnes immunodéprimées. 

* La notion d’entourage comprend le milieu familial (personnes résidant sous le même toit), l’assistant maternel et tous les contacts réguliers du nourrisson.

Encadré 2 - Professionnels pour lesquels la vaccination contre la grippe saisonnière est recommandée

  • Professionnels de santé et tout professionnel en contact régulier et prolongé avec des personnes à risque de grippe sévère (cf. tableau 4.5.1 page 61 du calendrier vaccinal 2022 [2]) ; 
  • Personnel navigant des bateaux de croisière et des avions, personnel de l’industrie des voyages accompagnant les groupes de voyageurs (guides) et les professionnels exposés aux virus influenza porcins et aviaires (cf. notre article du 8 juin 2022).

Quatre vaccins disponibles, dont un vaccin pour les 60 ans et plus

Pour cette saison 2022/2023, quatre vaccins sont disponibles (cf. Encadré 3) :

  • trois vaccins tétravalents indiqués dès l'âge de 6 mois : INFLUVAC TETRA, FLUARIXTETRA et VAXIGRIPTETRA ;
  • un vaccin tétravalent hautement dosé (60 µg hémagglutinine), indiqué à partir de 60 ans (mais remboursable à partir de 65 ans) : EFLUELDA 60 µg HA/souche.
Encadré 3 - Formulation recommandée des vaccins antigrippaux pour la saison 2022/2023
  • souche A/Victoria/2570/2019 (H1N1) pdm09
  • souche A/Darwin/9/2021 (H3N2) 
  • souche B/Austria/1359417/2021 (lignée B/Victoria) 
  • souche B/Phuket/3073/2013 (lignée B/Yamagata)

Les schémas de vaccination suivants s'appliquent : 

  • avec les vaccins tétravalents : 
    • à partir de 6 mois : 1 dose de 0,5 mL (2 doses à 1 mois d'intervalle lors de la primo-vaccination) ;
    • à partir de 9 ans : 1 dose de 0,5 mL ;
  • avec le vaccin hautement dosé EFLUELDA : 1 dose de 0,7 mL, uniquement chez les 60 ans et plus.

Modalités de prise en charge de la vaccination contre la grippe saisonnière

La vaccination (vaccin + injection) est prise en charge à 100 % dans le cadre de la campagne vaccinale pour :

  • les personnes munies d'un bon de vaccination de l'Assurance maladie ;
  • les personnes éligibles non identifiées par l'Assurance maladie. Dans ce cas, le médecin, la sage-femme ou le pharmacien peuvent éditer le bon de prise en charge.

Les personnes de moins de 18 ans doivent bénéficier d'une prescription médicale préalable à la vaccination.

Dans les autres situations, la vaccination contre la grippe saisonnière n'est pas prise en charge par l'Assurance maladie. Le vaccin peut être gratuit (prise en charge par l'entreprise par exemple), mais l'injection est payante [3].

Un réseau de vaccinateurs pour renforcer l'accès à la vaccination

Pour cette campagne vaccinale 2022/2023, un ensemble de professionnels de santé est autorisé à réaliser la vaccination contre la grippe saisonnière [3] : 

  • les médecins (les médecins du travail peuvent pratiquer l'injection) ;
  • les sages-femmes [4], pour :
    • les femmes, même si elles ne sont pas ciblées par les recommandations vaccinales ; 
    • les mineurs selon les recommandations du calendrier des vaccinations ; 
    • certaines personnes vivant régulièrement dans l'entourage de l'enfant ou de l'entourage de la femme enceinte ; 
  • les infirmiers et les pharmaciens : vaccination sans prescription pour les personnes suivantes [5, 6] :
    • majeurs ciblés ou non par les recommandations vaccinales, ne présentant pas certaines allergies (antécédents de réaction allergique sévère à l'ovalbumine ou à une vaccination antérieure) ; 
    • mineurs de 16 ans et plus ne présentant pas certaines allergies et pour lesquels cette vaccination est recommandée.

Le pharmacien doit inscrire la vaccination dans le carnet de santé, le carnet de vaccination ou le dossier médical partagé de la personne vaccinée.

« De  façon dérogatoire et exceptionnelle, pour ne manquer aucune opportunité de coadministration des vaccins contre la COVID-19 et la grippe saisonnière en ville (texte relatif à l’état d'urgence sanitaire) », d'autres acteurs de santé peuvent, sous conditions (supervision par un pharmacien formé à la vaccination), injecter le vaccin contre la grippe [7] : 

  • les préparateurs en pharmacie ;
  • les étudiants de 2e cycle et de 3e cycle court de pharmacie.

Vaccin grippe et vaccin COVID : deux campagnes sur une même période

La campagne de vaccination contre la grippe saisonnière et la campagne d'automne de vaccination contre la COVID-19 avec les vaccins bivalents (cf. notre article du 29 septembre 2022) sont concomitantes [8].

Les injections peuvent être réalisées le même jour, sur des sites d'injection distincts. 

Si ces vaccinations ne sont pas réalisées le même jour, il n'y a aucun délai à respecter entre les deux injections. 

* En cliquant sur "Ajouter un commentaire", vous confirmez être âgé(e) d'au moins 16 ans et avoir lu et accepté les règles et conditions d'utilisation de l'espace participatif "Commentaires" . Nous vous invitons à signaler tout effet indésirable susceptible d'être dû à un médicament en le déclarant en ligne.
Pour recevoir gratuitement toute l’actualité par mail Je m'abonne !
Presse - CGU - Données personnelles - Politique cookies - Mentions légales - Contact webmaster