KAYEXALATE et RESIKALI : baisse du taux de remboursement au 1er janvier 2021

Par DAVID PAITRAUD - Date de publication : 16 Décembre 2020
1
2
3
4
5
1.0
(1 note)
vu par 1344 lecteurs
Au 1er janvier 2021, le taux de remboursement des résines échangeuses de cation suivantes, toutes deux à base de polystyrène sulfonate de sodium, passera de 100 % à 65 % : 
Ce taux de remboursement correspond à celui recommandé par la Commission de la Transparence dans ses avis successifs.
Ce changement de taux induit une participation de l'assuré (hors ALD) ou de sa complémentaire santé à hauteur de 35 % du prix public de ce traitement. 
La majorité des hyperkaliémies sont dues à des insuffisances rénales et à la prise de médicaments (illustration).

La majorité des hyperkaliémies sont dues à des insuffisances rénales et à la prise de médicaments (illustration).


Le taux de prise en charge des spécialités à base de résine échangeuse de cations KAYEXALATE et RESIKALI (polystyrène sulfonate de sodium) passera de 100 % à 65 % au 1er janvier 2021 : 

Encadré 1 - Indications thérapeutiques de KAYEXALATE et RESIKALI
  • KAYEXALATE  : hyperkaliémie. 
  • RESIKALI : traitement de l'hyperkaliémie chez les patients présentant une insuffisance rénale chronique ou aiguë, y compris les patients sous dialyse (cf. VIDAL Reco "Insuffisance rénale chronique").

Un taux de remboursement conforme aux avis de la HAS
KAYEXALATE est commercialisé depuis 1981 et remboursable à 100 % depuis 1982.
RESIKALI est commercialisé et remboursable à 100 % depuis 2010.

Dans ses avis successifs (dont les deux derniers en date - cf. Pour aller plus loin), la Commission de la Transparence (CT) a attribué un service médical rendu (SMR) important à ces spécialités et a recommandé un taux de remboursement de 65 %. 
La décision du 1er décembre 2020 prise par le directeur général de l'Union nationale des caisses d'Assurance maladie s'appuie sur ces recommandations de prise en charge émises par la CT. 


Un reste à charge pour les patients ou leur complémentaire santé
En pratique, cette modification du taux de prise en charge implique un reste à charge de 35 % pour le patient (hors prescription en ALD), supporté par la complémentaire santé s'il en dispose. 

Pour mémoire, le prix public de ces spécialités (hors honoraires de dispensation) s'élève à ce jour :
  • pour KAYEXALATE, à 30,53 euros (1 flacon de 454 g),
  • pour RESIKALI, à 26,95 euros (1 récipient de 500 g).

Pour aller plus loin
Avis relatif à la décision de l'Union nationale des caisses d'assurance maladie portant fixation du taux de participation de l'assuré applicable à des spécialités pharmaceutiques - KAYEXALATE (Journal officiel du 16 décembre 2020 - texte 106)

Avis de la Commission de la Transparence - KAYEXALATE (HAS, 5 octobre 2016)

Avis relatif à la décision de l'Union nationale des caisses d'assurance maladie portant fixation du taux de participation de l'assuré applicable à des spécialités pharmaceutiques - RESIKALI (Journal officiel du 16 décembre 2020 - texte 107)
Avis de la Commission de la Transparence - RESIKALI (HAS, 9 octobre 2019)

 

Sources : J.O. (Journal Officiel) , HAS (Haute Autorité de Santé)

* En cliquant sur "Ajouter un commentaire", vous confirmez être âgé(e) d'au moins 16 ans et avoir lu et accepté les règles et conditions d'utilisation de l'espace participatif "Commentaires" . Nous vous invitons à signaler tout effet indésirable susceptible d'être dû à un médicament en le déclarant en ligne.
Pour recevoir gratuitement toute l’actualité par mail Je m'abonne !
Presse - CGU - Données personnelles - Politique cookies - Mentions légales - Contact webmaster