RESIKALI pdre p susp buv/rect

Mise à jour : Mardi 23 mars 2021
CALCIUM (polystyrène sulfonate de calcium) 1,8 mmol/1 g pdre p susp buv/rect (RESIKALI)
Commercialisé
N/A N/A N/A N/A N/A N/A N/A
N/A N/A N/A N/A N/A N/A N/A N/A

MONOGRAPHIE

Documents de référence 3

  • Avis de la transparence (SMR/ASMR) (3)

SYNTHESE

Classification pharmacothérapeutique VIDAL : Urologie - Néphrologie : Insuffisance rénale (Médicaments de l'hyperkaliémie)
Classification ATC : DIVERS : TOUS AUTRES MEDICAMENTS - TOUS AUTRES MEDICAMENTS : MEDICAMENTS DE L'HYPERKALIEMIE ET DE L'HYPERPHOSPHATEMIE (SULFONATE DE POLYSTYRENE)
Excipients :
acide citrique anhydre
Excipients à effet notoire :

EEN sans dose seuil :  saccharose

Présentation
RESIKALI Pdr susp buv/rect B/500g

Cip : 3400938049862

Liste 2

Agréé aux Collectivités

Remboursement : 65%

Commercialisé

FORMES et PRÉSENTATIONS

Poudre pour suspension orale/rectale (fine ; de couleur crème à marron clair) :  Récipient multidose contenant 500 g de poudre, avec cuillère-mesure (= 20 g de poudre), boîte unitaire.

COMPOSITION

 par cuillère-mesure
Polystyrène sulfonate de calcium 
15,18 - 18,98 g
(soit en calcium : 36 mmol/cuillère-mesure)

1 g de poudre contient : 759 - 949 mg de polystyrène sulfonate de calcium, correspondant à 1,8 mmol de calcium.

Excipients : saccharose, acide citrique.

Excipient à effet notoire : saccharose (1,01 - 4,81 g/cuillère-mesure ; 50,74 - 240,74 mg/1 g de poudre).

DC

INDICATIONS

Traitement de l'hyperkaliémie chez les patients présentant une insuffisance rénale chronique ou aiguë, y compris les patients sous dialyse.
DC

POSOLOGIE ET MODE D'ADMINISTRATION

Ce contenu est en accès réservé : cliquez-ici pour en savoir plus

DC

CONTRE-INDICATIONS

Ce contenu est en accès réservé : cliquez-ici pour en savoir plus

DC

MISES EN GARDE et PRÉCAUTIONS D'EMPLOI

  • Resikali, échangeur cationique à base de calcium, n'est pas suffisamment efficace dans les cas d'intoxication grave au potassium (taux supérieurs à 6,5 mmol/l et/ou modifications de l'ECG). Dans ces situations, des mesures d'urgence (administration de bicarbonate de sodium, mise sous perfusion d'insuline en solution glucosée) ou une dialyse doivent être envisagées.
  • La possibilité d'une déplétion sévère en potassium est à envisager, une surveillance clinique et biologique adéquate est donc nécessaire pendant le traitement, en particulier chez les patients traités par les digitaliques. L'administration de la résine doit être interrompue lorsque ce taux de potassium sérique est inférieur à 5 mmol/l.
  • L'apport de calcium lors de ce traitement peut conduire à une augmentation importante du calcium sérique, particulièrement dans le cas où le patient suit un régime riche en calcium ou s'il prend d'autres préparations contenant du calcium, tels que des chélateurs du phosphore ou des analogues de la vitamine D. Par conséquent, il est recommandé de surveiller les concentrations de calcium sérique constamment.
  • Pour atteindre ces objectifs, la thérapie utilisant la résine échangeuse de cations Resikali doit être renforcée par d'autres mesures telles que la restriction d'apport de potassium, le contrôle d'apparition d'une acidose et une alimentation hypercalorique.
  • Comme d'autres résines polystyrène sulfonate, Resikali n'est pas entièrement sélectif vis-à-vis du potassium, son usage peut présenter un risque d'hypomagnésémie. Par conséquent, le taux sérique de magnésium doit être contrôlé pendant un traitement avec Resikali.
  • En cas de constipation ayant une incidence clinique, le traitement par Resikali doit être interrompu.
  • 20 g de Resikali contient 4,81 g de saccharose, correspondant approximativement à 0,41 d'hydrates de carbone, ce qui doit être pris en compte chez les patients diabétiques.
  • Resikali doit être pris au moins 3 heures avant ou après l'administration d'autres médicaments par voie orale. Cet intervalle de temps doit être augmenté à 6 heures pour les patients atteints de gastroparésie ou d'autres pathologies entraînant un retard de la vidange gastrique de la nourriture de l'estomac dans l'intestin grêle (cf Interactions).
  • En raison d'un risque de nécrose du côlon, le sorbitol ne doit pas être utilisé comme laxatif conjointement à une administration de Resikali, que ce soit par voie orale ou par voie rectale (cf Contre-indications).
  • Une attention particulière est nécessaire lors de l'administration par voie orale afin d'éviter une absorption dans les voies respiratoires. Resikali doit être administré, si possible, au patient en position assise.
  • Les patients présentant une intolérance au fructose, un syndrome de malabsorption du glucose et du galactose ou un déficit en sucrase/isomaltase (maladies héréditaires rares) ne doivent pas prendre ce médicament.
Population pédiatrique :
Chez les nouveau-nés, le polystyrène sulfonate de calcium ne doit pas être donné par voie orale (cf Contre-indications). Chez les enfants et les nouveau-nés, une attention particulière est nécessaire lors d'une administration par voie rectale. En effet, une posologie excessive ou une dilution inadéquate peut entraîner un agglomérat de la résine. Une attention particulière est nécessaire chez des prématurés ou des nouveau-nés de faible poids corporel, en raison du risque d'hémorragies gastro-intestinales et de nécrose du côlon.
DC

INTERACTIONS

Ce contenu est en accès réservé : cliquez-ici pour en savoir plus

DC

FERTILITÉ/GROSSESSE/ALLAITEMENT

Grossesse :

Il n'existe pas de données ou il existe des données limitées sur l'utilisation du polystyrène sulfonate de calcium chez la femme enceinte. Les études effectuées chez l'animal sont insuffisantes pour permettre de conclure sur la toxicité sur la reproduction (cf Sécurité préclinique). Le risque potentiel en clinique n'est pas connu. Resikali ne doit pas être utilisé pendant la grossesse à moins que la situation clinique de la femme ne justifie un traitement avec le polystyrène sulfonate de calcium.


Allaitement :

Il n'existe pas de données suffisantes sur l'excrétion de polystyrène sulfonate de calcium/métabolites dans le lait maternel. Resikali ne doit pas être utilisé pendant l'allaitement à moins d'une nécessité absolue.

Fertilité :

Les données ne sont pas disponibles.


DC

CONDUITE et UTILISATION DE MACHINES

Resikali n'a aucun effet ou qu'un effet négligeable sur l'aptitude à conduire des véhicules et à utiliser des machines.
DC

EFFETS INDÉSIRABLES

Ce contenu est en accès réservé : cliquez-ici pour en savoir plus

DC

SURDOSAGE

Les perturbations biochimiques suite à un surdosage peuvent conduire à des signes cliniques symptomatiques d'une hypokaliémie, incluant des anomalies d'ECG, une détérioration de la fonction cardiaque, une irritabilité, de la confusion, des troubles de l'attention, une faiblesse musculaire, une hyporéflexie et une éventuelle paralysie. Les changements de l'électrocardiogramme peuvent indiquer une hypokaliémie ou une hypercalcémie ; une arythmie cardiaque peut survenir.

D'autres symptômes de surdosage peuvent être une constipation, un iléus occlusif et une rétention de sodium et d'eau. Des mesures appropriées pour corriger les taux sériques d'électrolytes doivent être prises et la résine doit être retirée du tractus digestif par l'utilisation de laxatifs ou de lavements appropriés.

PP

PHARMACODYNAMIE

Ce contenu est en accès réservé : cliquez-ici pour en savoir plus

PP

PHARMACOCINÉTIQUE

Ce contenu est en accès réservé : cliquez-ici pour en savoir plus

PP

SÉCURITÉ PRÉCLINIQUE

Aucune étude préclinique sur Resikali n'est disponible.

Des études de toxicité par administration de doses uniques de polystyrène sulfonate de calcium par voie orale, intrapéritonéale ou sous-cutanée n'ont pas révélé de risque de toxicité aiguë. Aucune étude préclinique avec le polystyrène sulfonate de calcium n'est disponible.

DP

MODALITÉS DE CONSERVATION

Durée de conservation :
3 ans.

Conserver le récipient soigneusement fermé, à l'abri de l'humidité.

Après première ouverture du récipient :
A conserver au maximum 3 mois.
DP

MODALITÉS MANIPULATION/ÉLIMINATION

Les liquides appropriés pour la dissolution de Resikali avant administration par voie orale sont l'eau, le thé et les boissons non alcoolisées.

Resikali ne doit pas être pris avec des jus de fruits qui contiennent une forte dose de potassium.

Les liquides appropriés pour la dissolution de Resikali avant administration par voie rectale sont les solutions de glucose à 5 %.

PRESCRIPTION/DÉLIVRANCE/PRISE EN CHARGE

LISTE II
AMM3400938049862 (2007, RCP rév 05.05.2020).
  
Prix :26,81 euros (1 récipient).
Remb Séc soc à 65 %. Collect.

Titulaire de l'AMM : Fresenius Medical Care Nephrologica Deutschland GmbH, Else-Kröner-Strasse 1, 61352 Bad Homburg VDH, Allemagne.

Informations laboratoire

CSP
76-78, avenue du Midi. CS 30077
63808 Cournon d'Auvergne cdx
Tél : 04 73 69 28 28
Fax : 04 73 69 93 15
Info médic et pharmacovigilance : Tél : 01 47 04 80 46
Voir la fiche laboratoire
Presse - CGU - Données personnelles - Configuration des cookies - Mentions légales - Donnez votre avis sur vidal.fr - Contact webmaster