Mise à jour : 09 Novembre 2023

KAYEXALATE pdre p susp buv/rect

POLYSTYRENE SULFONATE DE SODIUM 15 g/dose pdre p susp buv/rect (KAYEXALATE)Copié !
Commercialisé Tension d’approvisionnement
Tension d’approvisionnement Tensions d’approvisionnement pour une durée indéterminée de KAYEXALATE pdre p susp buv/rect
En savoir plus Information fournie par le Laboratoire et publiée par VIDAL le 11/01/2024

Sommaire

Documents de référence
  • Avis de la transparence (SMR/ASMR) (2)

Connectez-vous pour accéder à ce contenu

SYNTHÈSE

Classification pharmacothérapeutique VIDAL
Urologie - Néphrologie > Insuffisance rénale > Médicaments de l'hyperkaliémie - Polymères (Polystyrène sulfonate)
Classification ATC
DIVERS > TOUS AUTRES MEDICAMENTS > TOUS AUTRES MEDICAMENTS > MEDICAMENTS DE L'HYPERKALIEMIE ET DE L'HYPERPHOSPHATEMIE (SULFONATE DE POLYSTYRENE)
Excipients
saccharine

aromatisant :  vanilline

Excipients à effet notoire :

EEN avec dose seuil :  sodium

Présentation
KAYEXALATE Pdre p susp buv/rect Fl PEHD/454g

Cip : 3400932350865

Modalités de conservation : Avant ouverture : durant 36 mois
Après ouverture : durant 2 mois

Commercialisé

FORMES et PRÉSENTATIONS

Poudre pour suspension orale et rectale (crème ou brun clair) :  Flacon de 454 g (soit 30 cuillères-mesure), avec cuillère-mesure* de 15 g.
* La cuillère-mesure présente un trou sur le fond.

COMPOSITION

 par cuillère-mesure
Polystyrène sulfonate de sodium 
15 g
Excipients : vanilline, saccharine.

Excipient à effet notoire : sodium.

INDICATIONS

Hyperkaliémie.

POSOLOGIE ET MODE D'ADMINISTRATION

Connectez-vous pour accéder à ce contenu

CONTRE-INDICATIONS

Connectez-vous pour accéder à ce contenu

MISES EN GARDE et PRÉCAUTIONS D'EMPLOI


Mises en garde :

En raison du risque de troubles gastro-intestinaux sévères (tels qu'une occlusion intestinale, une ischémie, une nécrose ou une perforation), l'utilisation du polystyrène sulfonate est déconseillée chez les patients présentant une altération de la motilité gastro-intestinale (y compris immédiatement après une chirurgie ou d'origine médicamenteuse). Pour les patients présentant une pathologie intestinale obstructive et les nouveau-nés, se référer à la rubrique Contre-indications.

Liaison aux autres médicaments administrés par voie orale :
Kayexalate peut se lier aux médicaments administrés par voie orale, ce qui peut diminuer leur absorption gastro-intestinale et potentiellement leur efficacité lorsqu'ils sont pris simultanément. Kayexalate doit être administré au moins 2 heures avant ou 2 heures après les autres médicaments pris par voie orale, si possible.
Précautions d'emploi :
Troubles électrolytiques :
Une surveillance biologique du malade doit persister pendant tout le traitement. Des dosages fréquents des électrolytes, et en particulier du potassium sanguin, sont indispensables. On veillera à éviter un abaissement trop important de la kaliémie : le potassium sera maintenu à environ 5 mmol/l (5 mEq/l). Le traitement doit être arrêté dès que la valeur de la kaliémie est en dessous de 5 mEq/l.
Les taux sanguins de calcium et de magnésium doivent être vérifiés épisodiquement. Au cours de l'échange, pour chaque ion potassium capté par la résine, un ion sodium est libéré dans le sang, c'est-à-dire que 1 gramme de résine libère environ 1 mmol (1 mEq) de sodium.
Ischémie et sténose gastro-intestinales :
Une sténose gastro-intestinale, une ischémie intestinale et ses complications (nécrose et perforation), dont certaines d'issue fatale, ont été rapportées chez des patients traités par polystyrène sulfonate de sodium seul ou en association avec du sorbitol. L'administration concomitante de sorbitol avec le polystyrène sulfonate de sodium est déconseillée (cf Interactions).
Les patients doivent se voir recommander de consulter rapidement un médecin en cas d'apparition récente de douleurs abdominales sévères, de nausées et vomissements, de distension abdominale et de rectorragie.
Les lésions observées dans les atteintes gastro-intestinales induites par le polystyrène sulfonate de sodium peuvent être semblables à celles observées dans les maladies intestinales inflammatoires, la colite ischémique, la colite infectieuse et la colite microscopique.
Autres risques :
En cas de constipation ayant une incidence clinique, arrêter le traitement jusqu'au retour d'une motricité normale. Les laxatifs à base de magnésium nécessitent des précautions d'emploi.
Le patient doit avoir une position correcte pendant l'ingestion de la résine afin d'éviter une inhalation susceptible d'entraîner des complications bronchopulmonaires.
Enfants et nouveau-nés :
Possibilité d'enclavement de la résine administrée par voie rectale en cas de dosage excessif ou de dilution incorrecte.
Risque d'hémorragie digestive ou de nécrose colique ou de surcharge sodée chez les prématurés et les nouveau-nés de petit poids.
Patients à risque de surcharge hydrosodée :
Ce médicament contient environ 1,7 g de sodium par cuillère-mesure, ce qui équivaut à 85 % de l'apport alimentaire quotidien maximal recommandé par l'OMS de 2 g de sodium pour les adultes.
La dose quotidienne maximale de ce médicament est équivalente à 340 % de l'apport alimentaire quotidien maximal en sodium recommandé par l'OMS pour les adultes.
Chez l'enfant, l'apport maximum recommandé par l'OMS devrait être ajusté à la baisse en fonction des besoins énergétiques selon l'âge.
Kayexalate, poudre pour suspension orale et rectale est considéré comme ayant une teneur élevée en sodium. Ceci est particulièrement à prendre en compte chez les patients suivant un régime hyposodé. Chez ces patients, une surveillance clinique et biologique accrue est requise.

INTERACTIONS

Connectez-vous pour accéder à ce contenu

FERTILITÉ/GROSSESSE/ALLAITEMENT

Aucune donnée n'est disponible sur l'utilisation de la résine pendant la grossesse ni l'allaitement. Cependant, le polystyrène sulfonate de sodium n'étant pas absorbé/résorbé, ce médicament peut être prescrit au cours de la grossesse ou de l'allaitement si nécessaire.

EFFETS INDÉSIRABLES

Connectez-vous pour accéder à ce contenu

SURDOSAGE

Un surdosage peut provoquer une hypokaliémie et devra être traité comme tel.

PHARMACODYNAMIE

Connectez-vous pour accéder à ce contenu

PHARMACOCINÉTIQUE

Connectez-vous pour accéder à ce contenu

MODALITÉS DE CONSERVATION

Durée de conservation : 3 ans.

Après première ouverture : 2 mois.

Pas de précautions particulières de conservation.

PRESCRIPTION/DÉLIVRANCE/PRISE EN CHARGE

LISTE II
AMM3400932350865 (1980, RCP rév 05.10.2023).
  
Prix :26,81 euros (flacon 454 g).
Remb Séc soc à 65 %. Collect.

Laboratoire

Sanofi Winthrop Industrie
82, av Raspail. 94250 Gentilly
Information médicale, Pharmacovigilance, Réclamations qualité, Qualité de l'information et Déontologie de la visite médicale :
0 800 39 40 00 : Service & appel gratuits

Formulaire de contact
Site internet de l'Information médicale :
https://www.sanofimedicalinformation.com/s/?language=fr&CN=FR

Voir la fiche laboratoire
Tension d’approvisionnement Tensions d’approvisionnement pour une durée indéterminée de KAYEXALATE pdre p susp buv/rect
En savoir plus Information fournie par le Laboratoire et publiée par VIDAL le 11/01/2024
Voir les actualités liées
Presse - CGU - Données personnelles - Politique cookies - Mentions légales - Contact webmaster