Médicaments hospitaliers : ruptures de stock et remises à disposition

Par DAVID PAITRAUD -
1
2
3
4
5
3.7
(3 notes)
vu par 1642 lecteurs


Selon les derniers communiqués de l'Agence nationale du médicament (ANSM), les tensions d'approvisionnement temporaires en BCG-MEDAC, indiqué dans la prise en charge de certaines  tumeurs de vessie, imposent désormais de limiter les quantités délivrées, à raison de 2 flacons par patient à la fois pour chaque commande.
Ce contingentement provisoire de la distribution devrait être assoupli après le 15 décembre 2019. 


À l'inverse, la rupture de stock des spécialités suivantes est terminé et le contingentement de leur distribution est levé : 
 
Les ruptures de stock déclarées à l’ANSM par les laboratoires pharmaceutiques ont pour origine des difficultés liées à la production de ces médicaments (illustration).

Les ruptures de stock déclarées à l’ANSM par les laboratoires pharmaceutiques ont pour origine des difficultés liées à la production de ces médicaments (illustration).


Les dernières informations de l'ANSM (Agence nationale de sécurité du médicament et des produits de santé) concernant les stocks de médicaments d'intérêt thérapeutique majeur (MITM) font état de mesures de contingentement pour une spécialité déjà en tension d'approvisionnement et, à l'inverse, de remises à disposition pour 3 autres spécialités :

BCG MEDAC : 2 flacons par patient à la fois 
En complément des recommandations de prise en charge des tumeurs de la vessie par BCG-thérapie (notre article du 27 novembre 2019), l'ANSM et le laboratoire MEDAC mettent en place un contingentement de la distribution de BCG-MEDAC poudre et solvant pour suspension pour administration intravésicale :  pour éviter une rupture de stock totale, les commandes sont désormais limitées à 2 flacons par patient à la fois.

Selon les informations du laboratoire, cette situation devrait s'améliorer dans la deuxième moitié du mois de décembre, sans toutefois permettre une reprise normale de l'approvisionnement. 

Concernant le médicament importé du Canada ONCOTICE, il est en rupture de stock depuis le 2 décembre et jusqu'en janvier 2020. 


PAMIDRONATE DE SODIUM HOSPIRA, UN-ALFA injectable et TOMUDEX : remises à disposition normale 
Les trois spécialités hospitalières suivantes sont remises à disposition normale : 
Pour aller plus loin
BCG MEDAC, poudre et solvant pour suspension pour administration intra-vésicale/ ONCOTICE, poudre pour solution intravèsicale - Tensions d'approvisionnement (ANSM, 5 décembre 2019)
Lettre d'information du laboratoire aux pharmaciens hospitaliers - BCG MEDAC (sur le site de l'ANSM, 27 novembre 2019)


PAMIDRONATE DE SODIUM HOSPIRA 9 mg/ml, solution à diluer pour perfusion, boîte de 1 flacon de 10 ml – Remise à disposition (ANSM, 28 novembre 2019)

UN-ALFA 2 microgrammes/1 ml, solution injectable IV en ampoule - Remise à disposition (ANSM, 3 décembre 2019)

TOMUDEX 2 mg, poudre pour solution pour perfusion-Remise à disposition (ANSM, 4 décembre 2019)

Sources : ANSM (Agence Nationale de Sécurité du Médicament)

Pour recevoir gratuitement toute l’actualité par mail
Je m'abonne !
Voir toutes les actualités Archives des Vidal News