Acide pamidronique

Mise à jour : 16 Janvier 2013

Mécanisme d'action

L’acide pamidronique est un puissant inhibiteur de la résorption osseuse ostéoclastique.

Il inhibe in vitro la formation et la dissolution des cristaux d'apatite de calcium. L'interaction physicochimique du l’acide pamidronique avec le cristal d'apatite rend compte de sa haute affinité pour l'os, mais les mécanismes cellulaires par lesquels il entraîne une activité anti-ostéoclastique sont actuellement inconnus.

L’acide pamidronique empêche l'accession des précurseurs de l'ostéoclaste à l'os, et donc leur transformation en ostéoclastes matures, capables de résorber l'os. L'effet antirésorptif local et direct du bisphosphonate lié à l'os semble cependant être le mode d'action prédominant in vitro et in vivo.

Il entraîne des modifications des paramètres biochimiques, reflétant la diminution de la résorption osseuse et la normalisation de la calcémie, notamment : diminution de l'hydroxyprolinurie, de la calciurie, de la phosphaturie et de la phosphatémie.  


Cas d'usage

L’acide pamidronique est utilisé dans la prise en charge de :

  • cancers du sein,
  • hypercalcémies malignes,
  • maladies de Paget,
  • myélomes stade III,
  • ostéolyses malignes avec ou sans hypercalcémie. 


Médicaments contenant la substance active en association (0)

Monographies disponibles

Pas de monographie disponible.