À propos de Acide pamidronique
Mise à jour : 16 janvier 2013
Acide pamidronique : Mécanisme d'action

L’acide pamidronique est un puissant inhibiteur de la résorption osseuse ostéoclastique.

Il inhibe in vitro la formation et la dissolution des cristaux d'apatite de calcium. L'interaction physicochimique du l’acide pamidronique avec le cristal d'apatite rend compte de sa haute affinité pour l'os, mais les mécanismes cellulaires par lesquels il entraîne une activité anti-ostéoclastique sont actuellement inconnus.

L’acide pamidronique empêche l'accession des précurseurs de l'ostéoclaste à l'os, et donc leur transformation en ostéoclastes matures, capables de résorber l'os. L'effet antirésorptif local et direct du bisphosphonate lié à l'os semble cependant être le mode d'action prédominant in vitro et in vivo.

Il entraîne des modifications des paramètres biochimiques, reflétant la diminution de la résorption osseuse et la normalisation de la calcémie, notamment : diminution de l'hydroxyprolinurie, de la calciurie, de la phosphaturie et de la phosphatémie.  

Fiche DCI Vidal
Mise à jour : 24 août 2023

Acide pamidronique sel disodique 3 mg/ml solution à diluer pour perfusion

ATC Risque sur la grossesse et l'allaitement Dopant Vigilance
M - MUSCLE ET SQUELETTE
M05 - MEDICAMENTS POUR LE TRAITEMENT DES DESORDRES OSSEUX
M05B - MEDICAMENTS AGISSANT SUR LA STRUCTURE OSSEUSE ET SUR LA MINERALISATION
M05BA - BISPHOSPHONATES
M05BA03 - ACIDE PAMIDRONIQUE
Grossesse (mois) Allaitement
1 2 3 4 5 6 7 8 9
Risques II X

X Contre-indication absolue II Précaution

vigilance picto

Soyez très prudent

INDICATIONS ET MODALITÉS D'ADMINISTRATION

ACIDE PAMIDRONIQUE SEL DISODIQUE 3 mg/ml sol diluer p perf

Indications

Ce médicament est indiqué dans les cas suivants :

  • Cancer du sein avec métastase osseuse, traitement préventif des complications osseuses (du)
  • Hypercalcémie maligne
  • Maladie de Paget
  • Myélome multiple avec lésion osseuse, traitement préventif des complications osseuses (du)
  • Myélome stade III avec au moins une lésion osseuse
  • Ostéolyses malignes avec ou sans hypercalcémie

Posologie

Unité de prise
ml
  • acide pamidronique sel disodique : 3 mg
Modalités d'administration
  • Voie intraveineuse (en perfusion)
  • A diluer avant administration
  • Assurer une hydratation correcte avant et pendant le traitement
  • Ne pas administrer en bolus
  • Respecter le débit de perfusion recommandé
Posologie
Patient à partir de 18 an(s)
Patient quel que soit le poids
Hypercalcémie maligne
Posologie standard
Dans le cas de : Calcémie initiale < 3,0 mmol/l
  • Administrer par perfusion intraveineuse de 4 heures
  • 15 à 30 mg 1 fois ce jour
  • Posologie maximale: 90 mg ce jour
  • Nombre d'unité de prise maximale: 30 ml ce jour
Dans le cas de : Calcémie initiale de 3,0 à 3,5 mmol/l
  • Administrer par perfusion intraveineuse de 4 heures
  • 30 à 60 mg 1 fois ce jour
  • Posologie maximale: 90 mg ce jour
  • Nombre d'unité de prise maximale: 30 ml ce jour
Dans le cas de : Calcémie initiale de 3,5 à 4,0 mmol/l
  • Administrer par perfusion intraveineuse de 4 heures
  • 60 à 90 mg 1 fois ce jour
  • Posologie maximale: 90 mg ce jour
  • Nombre d'unité de prise maximale: 30 ml ce jour
Dans le cas de : Calcémie initiale > 4,0 mmol/l
  • Administrer par perfusion intraveineuse de 4 heures
  • 90 mg 1 fois ce jour
  • Posologie maximale: 90 mg ce jour
  • Nombre d'unité de prise maximale: 30 ml ce jour
Cancer du sein avec métastase osseuse, traitement préventif des complications osseuses (du)
Posologie standard
  • Administrer par perfusion intraveineuse de 2 heures
  • 90 mg 1 fois ce jour toutes les 3 à 4 semaines
Myélome multiple avec lésion osseuse, traitement préventif des complications osseuses (du) - Myélome stade III avec au moins une lésion osseuse
Posologie standard
  • Administrer par perfusion intraveineuse de 4 heures
  • 90 mg 1 fois ce jour toutes les 4 semaines
Ostéolyses malignes avec ou sans hypercalcémie
Posologie standard
  • Administrer par perfusion intraveineuse de 4 heures
  • 90 mg 1 fois ce jour toutes les 3 à 4 semaines
Maladie de Paget
Posologie standard
  • Administrer par perfusion intraveineuse de 2 heures
  • Traitement à renouveler après au moins 6 mois en cas de rechute
  • 60 mg 1 fois par jour
  • Pendant 2 à 3 jours
Populations particulières
  • Insuffisance rénale : Adapter la posologie

Modalités d'administration du traitement

  • Administrer par perfusion IV lente

Incompatibilités physico-chimiques

  • Compatibilité avec certains solvants
  • Incompatibilité avec certains médicaments
  • Incompatibilité avec certains solvants

INFORMATIONS RELATIVES À LA SÉCURITÉ DU PATIENT

ACIDE PAMIDRONIQUE SEL DISODIQUE 3 mg/ml sol diluer p perf
Niveau de risque : X Critique III Haut II Modéré I Bas

Contre-indications

X Critique
Niveau de gravité : Contre-indication absolue
  • Allaitement
  • Hypersensibilité à l'un des composants
  • Hypersensibilité aux bisphosphonates

Précautions

II Modéré
Niveau de gravité : Précautions
  • Altération de l'état buccodentaire
  • Anémie
  • Cardiopathie
  • Femme susceptible d'être enceinte
  • Grossesse
  • Hypercalcémie maligne
  • Infection locale
  • Insuffisance hépatique sévère
  • Insuffisance rénale
  • Intervention chirurgicale bucco-dentaire
  • Intervention chirurgicale thyroïdienne, antécédent
  • Intervention dentaire
  • Leucopénie
  • Maladie de Paget
  • Métastase osseuse
  • Myélome multiple
  • Ostéomyélite
  • Sujet âgé
  • Sujet à risque d'insuffisance rénale
  • Sujet à risque d'ostéonécrose de la mâchoire
  • Sujet de moins de 18 ans
  • Sujet sous chimiothérapie
  • Syndrome pseudogrippal
  • Thrombopénie
  • Traitement par bisphosphonate
  • Traitement par corticoïde en cours
  • Traitement prolongé
  • Traitement prolongé à posologie élevée
  • Traumatisme auriculaire

Interactions médicamenteuses

Se référer au paragraphe Interactions médicamenteuses de la documentation officielle du produit

Grossesse et allaitement

Contre-indications et précautions d'emploi
Grossesse (mois) Allaitement
1 2 3 4 5 6 7 8 9
Risques II X

X Contre-indication absolue II Précaution

Fertilité et Grossesse

  • Utiliser chez la femme une contraception efficace avant la mise en route du traitement

Risques liés au traitement

  • Risque d'arthralgie
  • Risque d'irritation oculaire
  • Risque d'ostéonécrose de la mâchoire
  • Risque d'ostéonécrose du conduit auditif externe
  • Risque de douleur osseuse
  • Risque de fracture de la diaphyse fémorale
  • Risque de fracture soustrochantérienne
  • Risque de myalgie
  • Risque de néphrotoxicité

Surveillances du patient

  • Surveillance de l'appareil urinaire pendant le traitement
  • Surveillance de l'ionogramme plasmatique pendant le traitement
  • Surveillance de la fonction rénale pendant le traitement
  • Surveillance de la phosphatémie pendant le traitement
  • Surveillance dentaire avant le traitement
  • Surveillance du poids pendant le traitement

Mesures à associer au traitement

  • A diluer avant administration
  • Assurer une hydratation correcte avant le traitement
  • Ne pas associer à un traitement contenant la même substance
  • Ne pas pratiquer d'intervention dentaire invasive pendant le traitement

Information des professionnels de santé et des patients

  • Info du patient :ce trt peut altérer la capacité à conduire des véhicules et à utiliser des machines
  • Info prof de santé : remettre au patient la notice et une carte d'information
  • Information du patient : respecter une bonne hygiène bucco-dentaire
  • Information du patient : signaler toute apparition d'effets indésirables bucco-dentaires
  • Information du patient : signaler toute apparition de douleur de l'appareil locomoteur
  • Traitement à réévaluer en cas de suspicion de fracture atypique du fémur

Effets indésirables

Systèmes Fréquence de moyenne à élevée (≥1/1 000) Fréquence basse (<1/1 000) Fréquence inconnue
ANOMALIE DES EXAMENS DE LABORATOIRE
  • Hypocalcémie (Très fréquent)
  • Lymphopénie (Fréquent)
  • Hypomagnésémie (Fréquent)
  • Urémie (augmentation) (Peu fréquent)
  • Bilan hépatique (anomalie) (Peu fréquent)
  • Hypokaliémie (Fréquent)
  • Créatininémie (augmentation) (Fréquent)
  • Hypophosphatémie (Très fréquent)
  • Hypernatrémie (Très rare)
  • Leucopénie (Très rare)
  • Hyperkaliémie (Très rare)
  • DERMATOLOGIE
  • Prurit (Peu fréquent)
  • Eruption cutanée (Fréquent)
  • DIVERS
  • Syndrome pseudogrippal (Très fréquent)
  • Douleur (Fréquent)
  • Fièvre (Très fréquent)
  • HÉMATOLOGIE
  • Anémie (Fréquent)
  • Thrombopénie (Fréquent)
  • IMMUNO-ALLERGOLOGIE
  • Oedème de Quincke (Peu fréquent)
  • Hypersensibilité (Peu fréquent)
  • Réaction anaphylactique (Peu fréquent)
  • Choc anaphylactique (Très rare)
  • Réaction anaphylactoïde
  • INFECTIOLOGIE D'ORIGINE VIRALE
  • Zona (réactivation) (Très rare)
  • Herpès (réveil) (Très rare)
  • INSTRUMENTATION
  • Eruption cutanée au point d'injection (Fréquent)
  • Réaction au point d'injection (Fréquent)
  • Phlébite au point d'injection
  • Oedème au point d'injection
  • Erythème au point d'injection
  • Thrombophlébite au point d'injection
  • Douleur au point d'injection
  • Induration au site d'injection
  • NUTRITION, MÉTABOLISME
  • Anorexie (Fréquent)
  • Inflation hydrique
  • OPHTALMOLOGIE
  • Uvéite (Peu fréquent)
  • Iritis (Peu fréquent)
  • Conjonctivite (Fréquent)
  • Iridocyclite (Peu fréquent)
  • Xanthopsie (Très rare)
  • Episclérite (Très rare)
  • Sclérite (Très rare)
  • Inflammation orbitaire
  • ORL, STOMATOLOGIE
  • Vertige (Peu fréquent)
  • Sensation de vertige (Peu fréquent)
  • Ostéonécrose du conduit auditif externe (Très rare)
  • PSYCHIATRIE
  • Léthargie (Peu fréquent)
  • Insomnie (Fréquent)
  • Agitation (Peu fréquent)
  • Hallucination visuelle (Très rare)
  • Confusion mentale (Très rare)
  • SYSTÈME CARDIOVASCULAIRE
  • Hypotension artérielle (Peu fréquent)
  • Hypertension artérielle (Fréquent)
  • Insuffisance cardiaque congestive (Très rare)
  • Insuffisance ventriculaire gauche (Très rare)
  • Insuffisance ventriculaire gauche (aggravation) (Très rare)
  • Insuffisance cardiaque congestive (aggravation)
  • Fibrillation auriculaire
  • SYSTÈME DIGESTIF
  • Douleur abdominale (Fréquent)
  • Dyspepsie (Peu fréquent)
  • Nausée (Fréquent)
  • Constipation (Fréquent)
  • Vomissement (Fréquent)
  • Gastrite (Fréquent)
  • Diarrhée (Fréquent)
  • SYSTÈME MUSCULO-SQUELETTIQUE
  • Crampe (Peu fréquent)
  • Douleur articulaire (Fréquent)
  • Tétanie (Fréquent)
  • Douleur musculaire (Fréquent)
  • Ostéonécrose (Peu fréquent)
  • Douleur osseuse (Fréquent)
  • Fracture fémorale
  • Ostéonécrose de la mâchoire
  • Ostéomyélite
  • SYSTÈME NERVEUX
  • Céphalée (Fréquent)
  • Convulsions (Peu fréquent)
  • Paresthésie (Fréquent)
  • Somnolence (Fréquent)
  • SYSTÈME RESPIRATOIRE
  • Dyspnée (Peu fréquent)
  • Bronchospasme (Peu fréquent)
  • Pneumopathie interstitielle (Très rare)
  • Oedème pulmonaire (Très rare)
  • Syndrome de détresse respiratoire aiguë (Très rare)
  • UROLOGIE, NÉPHROLOGIE
  • Insuffisance rénale aiguë (Peu fréquent)
  • Glomérulonéphrite (Très rare)
  • Insuffisance rénale (Rare)
  • Hématurie (Très rare)
  • Glomérulosclérose segmentale focale (Rare)
  • Néphropathie tubulaire (Très rare)
  • Insuffisance rénale (aggravation) (Très rare)
  • Syndrome néphrotique (Rare)
  • Néphropathie tubulo-interstitielle aiguë
  • Néphropathie glomérulaire
  • Voir aussi les substances

    acide pamidronique sel disodique

    Chimie
    IUPAC (3-amino-1-hydroxypropylidène)bisphosphonate disodique
    Synonymes pamidronate disodium
    Posologie
    Defined Daily Dose (WHO)
    Parenteral : 60 mg
    Presse - CGU - Données personnelles - Politique cookies - Mentions légales - Contact webmaster