DOLIPRANE : nouvelle gamme antalgique pour l'automédication et le conseil officinal

Par DAVID PAITRAUD -
1
2
3
4
5
3.0
(2 notes)
vu par 8837 lecteurs


Le laboratoire Sanofi met à la disposition des pharmaciens et des patients 8 nouvelles spécialités d'automédication DOLIPRANE.
Cette gamme se compose de :
  • 4 spécialités à base de paracétamol seul pour les adultes et les enfants à partir de 27 kg :
    • DOLIPRANETABS 1 g et 500 mg comprimé pelliculé,
    • DOLIPRANECAPS 1 g gélule,
    • DOLIPRANEORODOZ 500 mg comprimé orodispersible ;
  • 2 spécialités à base de paracétamol seul présentées en suspension buvable en sachet et indiqué chez l'enfant à partir de 11 kg :
    • DOLIPRANELIQUIZ 200 mg et 300 mg suspension buvable en sachet ;
  • 1 spécialité associant du paracétamol et de la codéine, pour le traitement des douleurs ne répondant pas à l'utilisation d'antalgiques périphériques seuls :
    • DOLIPRANE CODEINE 400 mg/20 mg comprimé ; 
  • 1 spécialité associant du paracétamol et de la vitamine C :
    • DOLIPRANEVITAMINE C 500 mg/150 mg comprimé effervescent.

Les spécialités DOLIPRANETABS, DOLIPRANECAPS, DOLIPRANEORODOZ et DOLIPRANE VITAMINE C sont inscrites sur la liste de médication officinale, et peuvent être proposées en libre accès dans les pharmacies. Leur prix de vente au public est libre.

Les recommandations de bon usage doivent accompagner la délivrance des spécialités de paracétamol.
Formule chimique du paracétamol (illustration).

Formule chimique du paracétamol (illustration).


Le laboratoire Sanofi propose une nouvelle gamme DOLIPRANE (paracétamol seul ou en association) pour l'automédication et le conseil officinal
Cette gamme antalgique permet de répondre aux besoins des patients adultes et enfants présentant des douleurs ou de la fièvre.
Elle se compose des spécialités suivantes : 
  • DOLIPRANETABS comprimé pelliculé, disponible sous 2 dosages, à 500 mg et 1 g de paracétamol.
    • Il est indiqué dans le traitement symptomatique des douleurs d'intensité légère à modérée et/ou des états fébriles.
    • La présentation à 1 g est réservée à l'adulte et à l'enfant à partir de 50 kg (soit à partir d'environ 15 ans).
    • La présentation à 500 mg est réservée à l'adulte et à l'enfant à partir de 27 kg (soit à partir d'environ 8 ans).
  • DOLIPRANECAPS 1 g gélule :
    • Il est indiqué dans le traitement symptomatique des douleurs d'intensité légère à modérée et/ou des états fébriles.
    • Cette présentation est réservée à l'adulte et à l'enfant à partir de 50 kg (soit à partir d'environ 15 ans) ;
  • DOLIPRANEORODOZ 500 mg comprimé orodispersible :
    • Il est indiqué dans le traitement symptomatique des douleurs d'intensité légère à modérée et/ou fièvres telles que maux de tête, états grippaux, douleurs dentaires, courbatures, règles douloureuses.
    • Cette présentation est réservée à l'adulte et à l'enfant à partir de 27 kg (soit à partir d'environ 8 ans).
    • Ce médicament peut être pris de deux façons, en laissant fondre le comprimé dans la bouche sans le croquer ou en dispersant le comprimé dans de l'eau avant l'administration.
  • DOLIPRANELIQUIZ SANS SUCRE suspension buvable en sachet, disponible sous 2 dosages, à 200 mg et 300 mg de paracétamol.
    • Ces spécialités aromatisées à la fraise sont indiquées en cas de douleurs et/ou fièvre (maux de tête, états grippaux, douleurs dentaires, courbature), chez l'enfant :
      • le dosage à 200 mg est réservé aux enfants de 11 à 38 kg (soit environ de 18 mois à 13 ans) ;
      • le dosage à 300 mg est réservé aux enfants de 16 à 48 kg (soit environ de 4 à 15 ans).
  • DOLIPRANE CODEINE 400 mg/20 mg comprimé, une association de paracétamol et de codéine.
    • Il est indiqué en seconde intention chez l'adulte à partir de 15 ans, dans le traitement symptomatique des douleurs d'intensité modérée à intense ne répondant pas à l'utilisation d'antalgiques périphériques seuls. 
  • DOLIPRANEVITAMINE C 500 mg/150 mg comprimé effervescent, association fixe de paracétamol et de vitamine C.
    • Il est indiqué chez l'adulte et l'enfant de plus de 27 kg, en cas de douleur et/ou fièvre telles que maux de tête, états grippaux, douleurs dentaires, courbatures, règles douloureuses.
Conseils aux patients : rappel de bon usage du paracétamol
La délivrance d'un médicament contenant du paracétamol doit s'accompagner d'un certain nombre de précautions d'emploi et d'un rappel de bon usage.
La posologie doit toujours être précisée aux patients :
  • pour les comprimés ou gélules à 1 g, la posologie est de 1 comprimé par prise, jusqu'à 3 comprimés (3 g) par jour. L'intervalle entre 2 prises doit être au minimum de 4 heures. La posologie maximale à ne pas dépasser est 4 g par 24 heures ;
  • pour les comprimés à 500 mg, la posologie doit être adaptée en fonction du poids du patient :
    • pour les enfants ayant un poids de 27 à 40 kg (environ 8 à 13 ans), la posologie est de 1 comprimé de 500 mg par prise, à renouveler si besoin au bout de 6 heures, sans dépasser 4 comprimés par jour ;
    • pour les enfants ayant un poids de 41 à 50 kg (environ 12 à 15 ans), la posologie est de 1 comprimé de 500 mg par prise, à renouveler si besoin au bout de 4 heures, sans dépasser 6 comprimés par jour. 
    • au-delà de 50 kg, la posologie est de 1 à 2 comprimés par prise, à renouveler en cas de besoin au bout de 4 h minimum. Il n'est généralement pas nécessaire de dépasser 3 g de paracétamol par jour, soit 6 comprimés par jour.
Chez l'enfant, le traitement par paracétamol sans avis médical doit être limité à 5 jours en cas de douleurs, et à 3 jours en cas de fièvre.

Les patients doivent être sensibilisés au risque de surdosage en paracétamol. Il est important de vérifier l'absence de paracétamol dans la composition d'autres médicaments pris simultanément.

Le paracétamol est contre-indiqué en cas d'hypersensibilité à cette substance ou à un excipient de la spécialité, et en cas d'insuffisance hépatocellulaire sévère.

Impact du paracétamol sur l'INR
La prise prolongée de paracétamol, aux doses maximales (4 g/j) pendant au moins 4 jours, expose à un risque d'augmentation de l'effet d'un anticoagulant oral et du risque hémorragique.
Pour les patients sous anticoagulant oral, un contrôle régulier de l'INR est nécessaire et la posologie de l'anticoagulant oral doit éventuellement être adaptée pendant le traitement par le paracétamol et après son arrêt.

Bon usage de la codéine
La spécialité DOLIPRANE CODEINE associe 400 mg de paracétamol et 20 mg de codéine, un antalgique opioïde.
Les patients doivent être mis en garde quant aux précautions à prendre du fait de la présence de codéine :
  • L'usage prolongé de codéine peut conduire à un état de dépendance.
  • L'absorption d'alcool pendant le traitement est déconseillée en raison de la présence de codéine.
  • En cas de toux productive, la codéine peut entraver l'expectoration.
  • La prise concomitante d'autres médicaments présentant des propriétés sédatives peut majorer l'effet sédatif de la codéine (baisse de la vigilance).

Identité administrative
  • DOLIPRANETABS 1 g comprimé pelliculé, boîte de 8, CIP 3400941631245, inscrit sur la liste de médication officinale
  • DOLIPRANETABS 500 mg comprimé pelliculé, boîte de 16, CIP 3400941631825, inscrit sur la liste de médication officinale
  • DOLIPRANECAPS 1 g gélule, boîte de 8, CIP 3400941534041, inscrit sur la liste de médication officinale
  • DOLIPRANEORODOZ 500 mg comprimé orodispersible, boîte de 12, CIP 3400935212023, inscrit sur la liste de médication officinale
  • DOLIPRANELIQUIZ 200 mg SANS SUCRE suspension buvable en sachet, boîte de 12, CIP 3400927894114
  • DOLIPRANELIQUIZ 300 mg SANS SUCRE suspension buvable en sachet, boîte de 12, CIP 3400927897474
  • DOLIPRANE CODEINE 400 mg/20 mg comprimé, boîte de 16, CIP 3400934866067
  • DOLIPRANEVITAMINE C 500mg/150mg  comprimé effervescent, boîte de 16, CIP 3400937665018, inscrit sur la liste de médication officinale
  • Spécialités non remboursables
  • Laboratoire Sanofi

Pour aller plus loin
Fiche d'aide à l'automédication : le paracétamol, en bref (ANSM, 2008)

Sur Vidal.fr
Codéine avant l'âge de 12 ans : l'ANSM préconise son interdiction sans attendre la décision finale de l'Europe (20 mars 2015)
 

Sources : ANSM (Agence Nationale de Sécurité du Médicament)

Pour recevoir gratuitement toute l’actualité par mail
Je m'abonne !
Voir toutes les actualités

Vidal News du 2020-07-02

Archives des Vidal News