Paracétamol

Mise à jour : 16 Janvier 2013

Mécanisme d'action

Le mécanisme précis des propriétés antalgiques et antipyrétiques du paracétamol reste à établir. Il implique des actions centrales et périphériques. 

Cas d'usage

Le paracétamol est utilisé, seul ou en association avec l’acide acétylsalicylique et la codéine, l’acide acétylsalicylique et la caféine, l’acide ascorbique, la caféine, la caféine et la codéine, le grindélia et le gelsémium, dans la prise en charge de :
  • douleurs d’intensité légère à modérée,
  • fièvre.
En association avec la chlorphénamine, la chlorphénamine et l’acide ascorbique, le paracétamol est utilisé dans la prise en charge de :
  • états grippaux,
  • rhinopharyngites.
En association avec la chlorphénamine et la pseudoéphédrine, la doxylamine et la pseudoéphédrine, la diphénhydramine et la pseudoéphédrine, la phéniramine et l’acide ascorbique, la prométhazine, la pseudoéphédrine, la triprolidine et la pseudoéphédrine, le paracétamol est utilisé dans la prise en charge de :
  • fièvre,
  • rhinopharyngites.
En association avec l’acide ténoïque et l’essence d’eucalyptus, le paracétamol est utilisé dans la prise en charge de fièvres au cours d’affections bronchiques aiguës bénignes.

En association avec la codéine, l’opium et la caféine, le tramadol, le paracétamol est utilisé dans la prise en charge de douleurs d’intensité modérée à intense.



Monographies disponibles