Bensérazide

Mise à jour : 20 Janvier 2015

Mécanisme d'action

Le déficit en dopamine dans les noyaux gris centraux est la principale anomalie biochimique de la maladie de Parkinson. La lévodopa apportée par voie digestive, puis sanguine, passe dans le tissu cérébral et, par sa transformation en dopamine, vient pallier ce déficit.

Le bensérazide, inhibiteur de la dopadécarboxylase (DDC) périphérique, empêche la lévodopa périphérique d'être métabolisée en dopamine et permet une réduction de la quantité de lévodopa ingérée pour un effet thérapeutique équivalent ou supérieur. La quantité de dopamine plasmatique étant fortement diminuée, cette efficacité s'accompagne d'une réduction des effets secondaires périphériques.


Cas d'usage

En association à la lévodopa, le bensérazide est utilisé dans la prise en charge de maladies de Parkinson.

Médicaments contenant la substance active seule (0)

Monographies disponibles

Pas de monographie disponible.

Substance citée dans