À propos de Bensérazide
Mise à jour : 20 janvier 2015
Bensérazide : Mécanisme d'action

Le déficit en dopamine dans les noyaux gris centraux est la principale anomalie biochimique de la maladie de Parkinson. La lévodopa apportée par voie digestive, puis sanguine, passe dans le tissu cérébral et, par sa transformation en dopamine, vient pallier ce déficit.

Le bensérazide, inhibiteur de la dopadécarboxylase (DDC) périphérique, empêche la lévodopa périphérique d'être métabolisée en dopamine et permet une réduction de la quantité de lévodopa ingérée pour un effet thérapeutique équivalent ou supérieur. La quantité de dopamine plasmatique étant fortement diminuée, cette efficacité s'accompagne d'une réduction des effets secondaires périphériques.

Gammes contenant la substance
Fiche DCI Vidal

Les fiches DCI Vidal constituent une base de connaissances pharmacologiques et thérapeutiques, proposée aux professionnels de santé, en complément des documents réglementaires publiés.

+ Lire la politique éditoriale des Fiches DCI VIDAL

Bensérazide (chlorhydrate) 12,5 mg + lévodopa 50 mg gélule

Dernière modification : 22/11/2023 - Révision : 05/12/2023

ATCRisque sur la grossesse et l'allaitementDopantVigilance
N - SYSTEME NERVEUX
N04 - ANTIPARKINSONIENS
N04B - DOPAMINERGIQUES
N04BA - DOPA ET DERIVES
N04BA02 - LEVODOPA ET INHIBITEUR DE LA DECARBOXYLASE
Grossesse (mois)Allaitement
123456789
RisquesXX

X Contre-indication absolue

vigilance picto

Soyez très prudent

INDICATIONS ET MODALITÉS D'ADMINISTRATION

BENSERAZIDE (chlorhydrate) 12,5 mg + LEVODOPA 50 mg gél

Indications

Ce médicament est indiqué dans les cas suivants :

  • Maladie de Parkinson
  • Parkinsonien d'origine neurodégénérative, syndrome

Posologie

Unité de prise
gélule
  • lévodopa* : 50 mg
  • bensérazide (chlorhydrate) : 12.5 mg
* Posologie exprimée en lévodopa
Modalités d'administration
  • Voie orale
  • Administrer au moins 1/2 heure avant le repas ou 2 heures après le repas
  • Administrer entier
  • Utiliser le dosage le plus adapté à la posologie
Posologie

Posologie exprimée en lévodopa

Patient de 25 an(s) à 65 an(s)
Patient quel que soit le poids
Maladie de Parkinson - Parkinsonien d'origine neurodégénérative, syndrome
Traitement initial
  • 100 à 200 mg en 2 à 4 prises par jour
  • Dose maximale par prise: 50 mg
Traitement ultérieur
  • Posologie à augmenter très progressivement selon réponse clinique
  • Traitement à arrêter progressivement
  • Traitement à réévaluer après 6 mois de traitement
  • 400 à 800 mg en 4 à 6 prises par jour
  • Ne pas administrer moins de 6 mois.
  • Posologie maximale: 800 mg par jour
Patient à partir de 65 an(s)
Patient quel que soit le poids
Maladie de Parkinson - Parkinsonien d'origine neurodégénérative, syndrome
Traitement initial
  • 50 mg 1 à 2 fois par jour
  • Dose maximale par prise: 50 mg
Traitement ultérieur
  • Posologie à augmenter très progressivement selon réponse clinique
  • Traitement à arrêter progressivement
  • Traitement à réévaluer après 6 mois de traitement
  • 400 à 800 mg en 4 à 6 prises par jour
  • Ne pas administrer moins de 6 mois.
  • Posologie maximale: 800 mg par jour

Modalités d'administration du traitement

  • Administrer au moins 1/2 heure avant le repas ou 2 heures après le repas
  • Administrer avec une boisson
  • Administrer entier
  • Posologie à adapter en fonction de la tolérance
  • Posologie à instaurer progressivement
  • Posologie à réinstaurer progressivement en cas d'interruption du traitement
  • Traitement à arrêter progressivement
  • Traitement à réévaluer en cas de persistance ou d'aggravation des symptômes ou de la pathologie
  • Traitement à réévaluer régulièrement

INFORMATIONS RELATIVES À LA SÉCURITÉ DU PATIENT

BENSERAZIDE (chlorhydrate) 12,5 mg + LEVODOPA 50 mg gél
Niveau de risque : X Critique III Haut II Modéré I Bas

Contre-indications

X Critique
Niveau de gravité : Contre-indication absolue
  • Affection sévère de la moelle osseuse
  • Allaitement
  • Angor
  • Arythmie, antécédent récent (d')
  • Arythmie sévère
  • Cardiopathie
  • Femme en période d'activité génitale en l'absence de contraception efficace
  • Glaucome à angle fermé
  • Grossesse
  • Hypersensibilité à l'un des composants
  • Hyperthyroïdie
  • Infarctus du myocarde
  • Insuffisance cardiaque
  • Insuffisance hépatique sévère
  • Insuffisance rénale sévère
  • Maladie psychiatrique
  • Pathologie endocrinienne
  • Phéochromocytome
  • Sujet de moins de 25 ans
  • Syndrome de Cushing
  • Trouble métabolique sévère

Précautions

II Modéré
Niveau de gravité : Précautions
  • Anesthésie générale
  • Antécédent d'arythmie
  • Antécédent d'hypotension orthostatique
  • Antécédent d'insuffisance coronarienne
  • Antécédent de convulsions
  • Antécédent de maladie psychiatrique
  • Arythmie
  • Chorée de Huntington
  • Diabète
  • Femme susceptible d'être enceinte
  • Glaucome à angle ouvert
  • Insuffisance cardiaque, antécédent récent (d')
  • Insuffisance coronarienne
  • Mélanome
  • Mélanome, antécédent (de)
  • Ostéomalacie, antécédent
  • Sujet âgé
  • Sujet à risque d'hypotension orthostatique
  • Syndrome extrapyramidal induit par des médicaments
  • Traitement prolongé
  • Ulcère gastroduodénal, antécédent (d')
  • Ulcère gastroduodénal évolutif

Interactions médicamenteuses

X Critique
Niveau de gravité : Contre-indication

Lévodopa + Neuroleptiques antiémétiques

Risques et mécanismesAntagonisme réciproque entre la lévodopa et le neuroleptique.
Conduite à tenirUtiliser un antiémétique dénué d'effets extrapyramidaux.

Lévodopa + Réserpine

Risques et mécanismesInhibition des effets de la lévodopa.
Conduite à tenir
III Haut
Niveau de gravité : Association déconseillée

Lévodopa + Neuroleptiques antipsychotiques (sauf clozapine)

Risques et mécanismesAntagonisme réciproque de la lévodopa et des neuroleptiques.
Conduite à tenirChez le patient parkinsonien, utiliser les doses minimales efficaces de chacun des deux médicaments.

Lévodopa + Tétrabénazine

Risques et mécanismesAntagonisme réciproque entre la lévodopa et la tétrabénazine.
Conduite à tenir

Médicaments administrés par voie orale + Topiques gastro-intestinaux, antiacides et adsorbants

Risques et mécanismesDiminution de l'absorption de certains autres médicaments ingérés simultanément.
Conduite à tenirPrendre les topiques ou antiacides, adsorbants à distance de ces substances (plus de 2 heures, si possible).
II Modéré
Niveau de gravité : Précaution d'emploi

Lévodopa + Fer (sels de) (voie orale)

Risques et mécanismesDiminution de l'absorption digestive de la lévodopa.
Conduite à tenirPrendre les sels de fer à distance de la lévodopa (plus de 2 heures si possible).

Lévodopa + Méthyldopa

Risques et mécanismesAugmentation des effets de la lévodopa mais également de ses effets indésirables. Majoration de l'effet antihypertenseur de la méthyldopa.
Conduite à tenirSurveillance clinique et éventuellement diminution des doses de lévodopa.

Lévodopa + Spiramycine (voie systémique)

Risques et mécanismesEn cas d'association avec la carbidopa : inhibition de l'absorption de la carbidopa avec diminution des concentrations plasmatiques de la lévodopa.
Conduite à tenirSurveillance clinique et adaptation éventuelle de la posologie de la lévodopa.

Médicaments administrés par voie orale + Colestipol

Médicaments administrés par voie orale + Résines chélatrices

Risques et mécanismesLa prise de résine chélatrice peut diminuer l'absorption intestinale et, potentiellement, l'efficacité d'autres médicaments pris simultanément.
Conduite à tenirD'une façon générale, la prise de la résine doit se faire à distance de celle des autres médicaments, en respectant un intervalle de plus de 2 heures, si possible.
I Bas
Niveau de gravité : A prendre en compte

Lévodopa + Baclofène

Risques et mécanismesRisque d'aggravation du syndrome parkinsonien ou d'effets indésirables centraux (hallucinations visuelles, état confusionnel, céphalées).
Conduite à tenir

Lévodopa + IMAO-B

Risques et mécanismesAugmentation du risque d'hypotension orthostatique.
Conduite à tenir

Médicaments administrés par voie orale + Laxatifs (type macrogol)

Risques et mécanismesAvec les laxatifs, notamment en vue d'explorations endoscopiques : risque de diminution de l'efficacité du médicament administré avec le laxatif.
Conduite à tenirEviter la prise d'autres médicaments pendant et après l'ingestion dans un délai d'au moins 2 h après la prise du laxatif, voire jusqu'à la réalisation de l'examen.

Médicaments à l'origine d'une hypotension orthostatique + Dapoxétine

Risques et mécanismesRisque de majoration des effets indésirables, notamment à type de vertiges ou de syncopes.
Conduite à tenir

Médicaments à l'origine d'une hypotension orthostatique + Médicaments abaissant la pression artérielle

Risques et mécanismesRisque de majoration d'une hypotension, notamment orthostatique.
Conduite à tenir

Interactions alimentaires, phytothérapeutiques et médicamenteuses

  • Interaction alimentaire : aliments riches en protéines

Grossesse et allaitement

Contre-indications et précautions d'emploi
Grossesse (mois)Allaitement
123456789
RisquesXX

X Contre-indication absolue

Fertilité et Grossesse

  • Surveillance par un test de grossesse avant la mise en route du traitement
  • Traitement à arrêter en cas de grossesse
  • Utiliser chez la femme une contraception efficace avant la mise en route du traitement

Risques liés au traitement

  • Risque d'agranulocytose
  • Risque d'hypertension intra-oculaire
  • Risque d'interférence avec les examens de laboratoire
  • Risque de dyskinésie
  • Risque de fatigue
  • Risque de mélanome
  • Risque de pancytopénie
  • Risque de réaction d'hypersensibilité
  • Risque de réponse partielle au traitement
  • Risque de somnolence
  • Risque de syndrome de dysrégulation dopaminergique
  • Risque de trouble dépressif
  • Risque de trouble digestif
  • Risque de trouble du contrôle des impulsions
  • Risque de trouble hématologique

Surveillances du patient

  • Surveillance de l'état psychique pendant le traitement
  • Surveillance de la fonction cardiaque pendant le traitement
  • Surveillance de la fonction hépatique pendant le traitement
  • Surveillance de la fonction rénale pendant le traitement
  • Surveillance de la formule sanguine pendant le traitement
  • Surveillance dermatologique pendant le traitement

Information des professionnels de santé et des patients

  • Info du patient :ce trt peut altérer la capacité à conduire des véhicules et à utiliser des machines
  • Info prof de santé : informer patient et soignant du risque de trouble du contrôle des impulsions
  • Information du patient : risque de somnolence
  • Information du patient : signaler toute apparition de trouble du contrôle des impulsions

Effets indésirables

SystèmesFréquence de moyenne à élevée (?1/1 000)Fréquence basse (Fréquence inconnue
ANOMALIE DES EXAMENS DE LABORATOIRE
  • Urémie (augmentation)
  • Phosphatases alcalines (augmentation)
  • Gamma GT (augmentation)
  • Transaminases (augmentation)
  • Leucopénie
  • DERMATOLOGIE
  • Eruption cutanée
  • Prurit
  • Coloration de la sueur
  • DIVERS
  • Hypersexualité
  • Fièvre
  • Réponse thérapeutique (fluctuation)
  • HÉMATOLOGIE
  • Anémie hémolytique
  • Thrombopénie
  • NUTRITION, MÉTABOLISME
  • Anorexie
  • Trouble alimentaire
  • Appétit diminué
  • ORL, STOMATOLOGIE
  • Altération de la couleur dentaire
  • Coloration de la langue
  • Dysgueusie
  • Coloration de la muqueuse buccale
  • Sécheresse buccale
  • Rhinite
  • Agueusie
  • Sensation de vertige
  • PSYCHIATRIE
  • Jeu pathologique
  • Hallucination
  • Dépression
  • Agitation
  • Cauchemar
  • Compulsion alimentaire
  • Syndrome de dysrégulation dopaminergique
  • Boulimie
  • Hyperphagie boulimique
  • Episode psychotique
  • Confusion mentale
  • Achat compulsif
  • Délire
  • Insomnie
  • Désorientation temporospatiale
  • Libido (augmentation)
  • Anxiété
  • SYSTÈME CARDIOVASCULAIRE
  • Arythmie
  • Hypotension orthostatique
  • SYSTÈME DIGESTIF
  • Vomissement
  • Constipation
  • Vomissement noirâtre
  • Coloration de la salive
  • Nausée
  • Diarrhée
  • SYSTÈME MUSCULO-SQUELETTIQUE
  • Fluctuation motrice
  • SYSTÈME NERVEUX
  • Mouvement choréoathétosique
  • Dyskinésie
  • Somnolence excessive diurne
  • Endormissement
  • Céphalée
  • Somnolence
  • Détérioration motrice de fin de dose
  • Dystonie
  • Syndrome des jambes sans repos
  • Narcolepsie
  • Phénomène de freezing
  • SYSTÈME RESPIRATOIRE
  • Bronchite
  • UROLOGIE, NÉPHROLOGIE
  • Couleur de l'urine (modification)
  • Voir aussi les substances

    Bensérazide chlorhydrate

    Chimie
    IUPAC(AMINO-2 HYDROXY-3 PROPIONYL)-1(TRIHYDROXY-2,3,4 BENZYL)-2 HYDRAZINE.CHLORHYDRATE
    Synonymesbenserazide hydrochloride
    Posologie
    Defined Daily Dose (WHO)
    Oral:0.6 g

    Lévodopa

    Chimie
    IUPAC(-)-3-(3,4-dihydroxyphényl)-L-alanine
    Synonymeslevodopa
    Posologie
    Defined Daily Dose (WHO)
    Oral:0.6 g
    Presse - CGU - Données personnelles - Politique cookies - Mentions légales - Contact webmaster