Hydrochlorothiazide

Mise à jour : 12 Juin 2014

Mécanisme d'action

L'hydrochlorothiazide est un diurétique thiazidique qui agit en inhibant la réabsorption du sodium par le tubule au niveau du segment cortical de dilution. Il augmente l'excrétion urinaire du sodium et des chlorures et, à un moindre degré, l'excrétion du potassium et du magnésium, accroissant de la sorte la diurèse et exerçant une action antihypertensive.

Le délai d'apparition de l'activité diurétique est d'environ 2 heures. Cette activité est maximale au bout de 4 heures et se maintient de 6 à 12 heures. L'effet thérapeutique des diurétiques thiazidiques reste en plateau au-delà d'une certaine dose, tandis que les effets indésirables continuent d'augmenter : en cas d'inefficacité du traitement, il n'est pas utile et souvent mal toléré d'augmenter les doses au-delà des posologies recommandées. 


Cas d'usage

En association à l’amiloride et au timolol, au bénazépril, au captopril, au fosinopril sodique, à l’aliskirène, à l’amlodipine et au valsartan, au bisoprolol, au candésartan, à l’énalapril, à l’irbésartan, au losartan, au nébivolol, à l’olmésartan, au ramipril, au valsartan, à l'irbésartan, au lisinopril, au quinapril, au telmisartan, au triamtérène, au zofénopril, l'hydrochlorothiazide est utilisée dans la prise en charge d’hypertensions artérielles.

L'hydrochlorothiazide est utilisée, seule ou en association à l’amiloride, dans la prise en charge de :

  • ascites cirrhotiques,
  • hypertensions artérielles,
  • œdèmes cirrhotiques,
  • œdèmes de l’insuffisance cardiaque,
  • œdèmes rénaux.