Valsartan

Mise à jour : 29 Janvier 2015

Mécanisme d'action

Le valsartan, en administration orale, est un antagoniste puissant et spécifique du récepteur de l'angiotensine II. Il inhibe de manière sélective le récepteur AT1, responsable des effets connus de l'angiotensine II.

L'augmentation des concentrations plasmatiques d'angiotensine II secondaire au blocage du récepteur AT1 pourrait stimuler le récepteur AT2 non bloqué, ce qui semble compenser l'effet du récepteur AT1. Aucune activité agoniste partielle sur le récepteur AT1 n'a été mise en évidence pour le valsartan dont l'affinité pour le récepteur AT1 est beaucoup plus forte (environ 20 000 fois) que pour le récepteur AT2. Le valsartan ne se lie à aucun autre récepteur hormonal et ne bloque aucun canal ionique dont l'importance pour la régulation cardiovasculaire soit connue.

L'administration de valsartan à des patients hypertendus diminue la pression artérielle sans toutefois influencer la fréquence cardiaque.

L'association de valsartan et d'amlodipine ou d'hydrochlorothiazide entraîne une réduction additive de la pression artérielle.


Cas d'usage

Le valsartan est utilisé dans la prise en charge de :
  • hypertensions artérielles,
  • insuffisances cardiaques,
  • postinfarctus du myocarde.
En association à l’hydrochlorothiazide ou à l'amlodipine, il est utilisé dans la prise en charge d’hypertensions artérielles.