Le diagnostic de la maladie de Crohn

Mis à jour : Mardi 16 Novembre 2021

Il n'y a actuellement pas de test permettant de prédire la survenue de maladie de Crohn. Le diagnostic de la maladie de Crohn repose sur l'interrogatoire du patient (analyse des symptômes), l'examen clinique et certains examens complémentaires.

L'iléocoloscopie dans le diagnostic de la maladie de Crohn

schéma estomac et intestins

L’iléocoloscopie consiste à observer la paroi du gros intestin et de l’iléon à l’aide d’une sonde endoscopique souple, un ensemble de fibres optiques pourvu d’une lumière et d’une caméra. La sonde est introduite par l’anus. Cet examen s’effectue sous anesthésie générale et nécessite que le côlon soit vidé de son contenu (patient à jeun, prise de liquide de lavage intestinal avant l’examen, voire régime sans résidus et médicaments laxatifs quelques jours avant l’examen).

L’iléocoloscopie permet d’observer des signes d’inflammation et de fragilité de la paroi de l’intestin, ainsi que des ulcères. En fonction de ce qu’il observe, le médecin pourra affecter un score de sévérité et un score d’étendue aux lésions. Si nécessaire, il prélèvera un petit fragment de paroi intestinale pour analyse (une « biopsie »).

Les autres examens complémentaires de la maladie de Crohn

Chez les patients pour lesquels les examens endoscopiques ne sont pas réalisables (présence d’une dilatation ou d’une fragilisation excessive du côlon), il est possible d’avoir recours à des examens de type IRM ou échographie pour évaluer la sévérité d’une maladie de Crohn.

* En cliquant sur "Ajouter un commentaire", vous confirmez être âgé(e) d'au moins 16 ans et avoir lu et accepté les règles et conditions d'utilisation de l'espace participatif "Commentaires" . Nous vous invitons à signaler tout effet indésirable susceptible d'être dû à un médicament en le déclarant en ligne.
Presse - CGU - Données personnelles - Politique cookies - Mentions légales - Contact webmaster