#Médicaments #Prise en charge

Hémophilie : extension de prise en charge pour HEMLIBRA

En prévention des épisodes hémorragiques, la prise en charge d'HEMLIBRA injectable (émicizumab) en ville et à l'hôpital est étendue aux patients ayant une forme modérée d'hémophilie A sans inhibiteur anti-facteur VIII.

David Paitraud 06 février 2024 Image d'une montre2 minutes icon Ajouter un commentaire
1
2
3
4
5
(aucun avis, cliquez pour noter)
L'hémophilie A est due à des mutations du gène F8 (Xq28) codant pour le facteur VIII.

L'hémophilie A est due à des mutations du gène F8 (Xq28) codant pour le facteur VIII.

Les spécialités de la gamme HEMLIBRA (émicizumab - cf. Encadré) bénéficient d'une extension de prise en charge (remboursement en ville à 65 %, agrément aux collectivités, rétrocession et prise en charge en sus des prestations d'hospitalisation) [1, 2, 3, 4] dans l'indication suivante : 

  • en prophylaxie pour prévenir les épisodes hémorragiques chez les patients atteints d'hémophilie A (déficit congénital en facteur VIII), sans inhibiteur anti-facteur VIII, qui ont une forme modérée (FVIII ≥ 1 % et ≤ 5 %) avec un phénotype hémorragique sévère. 
    HEMLIBRA peut être utilisé dans toutes les tranches d'âge.
Encadré - Gamme HEMLIBRA : spécialités bénéficiant d'une extension de prise en charge

Cette indication ciblant les patients ayant une forme modérée sans inhibiteur anti-facteur VIII et un phénotype hémorragique sévère a été octroyée en janvier 2023, en complément des autres indications : 

  • prophylaxie pour prévenir les épisodes hémorragiques chez les patients atteints d'hémophilie A
    • avec inhibiteurs anti-facteur VIII,
    • ou sans inhibiteur anti-facteur VIII qui ont une forme sévère (FVIII < 1 %)

Pour mémoire, HEMLIBRA est soumis à prescription hospitalière. 

Attribution d'un SMR important

Dans un avis du 10 mai 2023 [5], la Commission de la transparence (CT) a attribué à HEMLIBRA un service médical rendu (SMR) important pour cette nouvelle indication. En revanche, HEMLIBRA n'apporte pas d'amélioration du service médical rendu (ASMR). 

Cette position s'appuie sur les données de l'étude de phase III multicentrique HAVEN-6 [6] dont l’objectif principal était l’évaluation de la tolérance. Le critère d'évaluation principal de l’efficacité était le taux annualisé de saignements traités (TSA), estimé à 0,9 (IC95% [0,50-1,78]) avec 68,6 % des patients qui n’ont eu aucun saignement traité.

Commentaires

Ajouter un commentaire
En cliquant sur "Ajouter un commentaire", vous confirmez être âgé(e) d'au moins 16 ans et avoir lu et accepté les règles et conditions d'utilisation de l'espace participatif "Commentaires" . Nous vous invitons à signaler tout effet indésirable susceptible d'être dû à un médicament en le déclarant en ligne.
Pour recevoir gratuitement toute l’actualité par mail Je m'abonne !
Presse - CGU - Données personnelles - Politique cookies - Mentions légales - Contact webmaster