#Médicaments #Santé publique #Disponibilité #Bon usage #Recommandations

Bon usage des antibiotiques : des recommandations et des outils pour aider les professionnels de santé

L'ANSM rappelle l'ensemble des recommandations et des dispositifs déployés pour accompagner les professionnels de santé dans le bon usage des antibiotiques. Les principaux enjeux sont la lutte contre l'antibiorésistance et la gestion des pénuries. 

David Paitraud 21 décembre 2023 Image d'une montre4 minutes icon Ajouter un commentaire
1
2
3
4
5
(aucun avis, cliquez pour noter)
Publicité
Une juste prescription pour éviter le développement de l’antibiorésistance et limiter les pénuries.

Une juste prescription pour éviter le développement de l’antibiorésistance et limiter les pénuries.

L'Agence nationale de sécurité du médicament et des produits de santé (ANSM) a mis en ligne des recommandations de bon usage des antibiotiques [1, 2]. 

Ces recommandations sont issues d'un travail commun entre l'Agence, des sociétés savantes, des représentants des professionnels de santé et des associations de patients. Elles regroupent des préconisations de prescription préalablement émises et les outils dont disposent les professionnels de santé pour garantir une consommation raisonnée de ces médicaments essentiels. 

L'ANSM rappelle en introduction que « la France se place au 5e rang des pays les plus consommateurs d’antibiotiques en Europe » et que « la juste prescription comme l’utilisation à bon escient des antibiotiques constituent un véritable partenariat gagnant/gagnant au profit de la santé de la population ».

L'enjeu de ces recommandations est double : 

  • lutter contre l'antibiorésistance : la surconsommation ou l'usage inapproprié des antibiotiques sont les causes principales du développement de l'antibiorésistance qui menace l'efficacité des antibiotiques et expose à des situations d'impasses thérapeutiques ; 
  • limiter les problèmes de pénuries : dans un contexte de fortes tensions d'approvisionnement, les prescriptions inutiles ou inappropriées doivent être évitées, en particulier lorsque les besoins augmentent du fait des épidémies.

Prescrire à bon escient : les situations pour lesquelles l'antibiothérapie est inutile

L'ANSM rappelle qu'il est inutile de prescrire des antibiotiques dans certaines situations cliniques telles que :

  • rhinopharyngite, laryngite ;
  • otite congestive, otite séreuse et otite de diagnostic incertain ;
  • angine aiguë :
    • chez l’adulte ou l’enfant âgé de plus de 3 ans, si absence de test rapide oro-pharyngé d’orientation diagnostique (TROD) des angines à streptocoque bêta-hémolytique du groupe A (SGA) ou si TROD négatif,
    • chez un enfant âgé de moins de 3 ans.
  • bronchiolite, bronchite aiguë ;
  • grippe et Covid-19 ;
  • fièvre non expliquée ;
  • en pratique bucco-dentaire (chez le sujet sain) : abcès parodontal ; alvéolite sèche ; avulsion dentaire avec alvéolectomie ; pulpopathies (pulpites réversibles ou irréversibles).

Dans le doute, l'ANSM recommande de : 

  • ne pas prescrire d’antibiotiques ;
  • et de réévaluer le besoin dans les 48 heures si la situation clinique du patient le permet.

Concernant l'angine aiguë, les recommandations de la Haute Autorité de santé (HAS) ont été mises à jour en juillet 2021 [34].

Pas d'antibiotique : 

  • chez un enfant :
    • de moins de 3 ans,
    • de 3 ans et plus avec un test de diagnostic rapide (TDR) négatif.
  • chez un adulte :
    • avec un score de Mac Isaac < 2 (cf. Encadré),
    • ou avec un score de Mac Isaac ≥ 2 et un TDR négatif.

Encadré - Score Mac Isaac (source Assurance maladie

Prescription conditionnelle et tests de diagnostic rapide 

Pour prescrire ou délivrer un traitement antibiotique à bon escient, les professionnels de santé peuvent s'appuyer sur les tests de diagnostic rapide (TDR) :

  • les TROD angine pour distinguer une angine virale d'une angine bactérienne : ces tests peuvent être réalisés lors de la consultation ou à l'officine ; 
  • le dépistage d'une infection urinaire par l'utilisation de la bandelette, réalisable à la pharmacie (cf. notre article du 7 décembre 2023).

Dans ces deux situations, en cas de doute sur l'utilité d'une antibiothérapie, l'ordonnance conditionnelle permet au prescripteur de conditionner la dispensation d'un médicament antibiotique à la réalisation de ces tests par le pharmacien d'officine. En cas de résultat négatif, l'antibiotique n'est pas délivré, évitant ainsi une utilisation inappropriée.

Des recommandations en termes de durée

Lorsque l'antibiothérapie orale est justifiée, le traitement doit être de courte durée (5, 6 ou 7 jours) dans la plupart des pathologies infectieuses courantes.

En règle générale :

  • 5 jours pour des otites chez un enfant après l’âge de 2 ans, et quel que soit l’âge en cas de pénurie d’amoxicilline ;
  • 5 jours pour des pneumonies ;
  • 6 jours pour des angines bactériennes traitées par amoxicilline ;
  • 7 jours pour des infections bucco-dentaires (à adapter pour certains antibiotiques).

Penser à la préparation magistrale 

Dans des situations d’indisponibilité, des recommandations spécifiques sont élaborées au cas par cas, selon l'antibiotique concerné. 

En cas d’indisponibilité de spécialités à base d’amoxicilline, en particulier des présentations pédiatriques, l'ANSM recommande :

  • d'envisager le recours aux préparations magistrales réalisées par les pharmaciens (cf. notre podcast du 30 novembre 2023),
  • d'envisager le recours pour avis auprès de Centres régionaux en antibiothérapie (CRATB), en tant que structure d’expertise et d’appui à tous les professionnels de santé,
  • d'éviter les reports de prescriptions vers d’autres antibiotiques pouvant être moins efficaces, plus générateurs de résistances, et disponibles en moindre quantité risquant de soumettre ces médicaments à des tensions.  

Éducation de la population : quelques rappels 

Outre le fait que le recours aux antibiotiques n'est pas toujours utile, il est recommandé de rappeler aux patients les éléments de bon usage suivants : 

  • respecter la prescription et ne pas arrêter le traitement prématurément ; 
  • ne pas utiliser un antibiotique prescrit à quelqu'un d'autre.

Commentaires

Ajouter un commentaire
En cliquant sur "Ajouter un commentaire", vous confirmez être âgé(e) d'au moins 16 ans et avoir lu et accepté les règles et conditions d'utilisation de l'espace participatif "Commentaires" . Nous vous invitons à signaler tout effet indésirable susceptible d'être dû à un médicament en le déclarant en ligne.
Pour recevoir gratuitement toute l’actualité par mail Je m'abonne !
Presse - CGU - Données personnelles - Politique cookies - Mentions légales - Contact webmaster