À propos de Amoxicilline
Mise à jour : 19 février 2015
Amoxicilline : Mécanisme d'action

L'amoxicilline est un antibiotique de la famille des bêta-lactamines, du groupe des aminopénicillines.

Les concentrations critiques séparent les souches sensibles des souches de sensibilité intermédiaire et ces dernières, des résistantes :
  • S <= 4 mg/l et R > 16 mg/l ;
  • CMI (concentration minimale inhibitrice) pneumocoque : S <= 0,5 mg/l et R > 2 mg/l.
Espèces sensibles :
  • aérobies à Gram + : Corynebacterium diphteriae, Enterococcus faecalis, Erysipelothrix rhusiopathiae, Listeria monocytogenes, Nocardia asteroides, streptococcus, Streptococcus bovis, Streptococcus pneumoniae ;
  • aérobies à Gram - : Actinobacillus actinomycetemcomitans, Bordetella pertussis, capnocytophaga, eikenella, Escherichia coli, Haemophilus influenzae, Haemophilus para-influenzae, Helicobacter pylori, Neisseria gonorrhoeae, Neisseria meningitidis, Pasteurella multocida, Proteus mirabilis, salmonella, shigella, Streptobacillus moniliformis, Vibrio cholerae ;
  • anaérobies : actinomyces, clostridium, eubacterium, fusobacterium, peptostreptococcus, porphyromonas, prevotella, Propionibacterium acnes, veillonella ;
  • autres : bartonella, borrelia, leptospira, treponema.

Espèces modérément sensibles (in vitro de sensibilité intermédiaire) :

  • aérobies à Gram + : Enterococcus faecium.
Espèces résistantes :
  • aérobie à Gram + : staphylococcus ;
  • aérobies à Gram - : acinetobacter, alcaligenes, Branhamella catarrhalis, campylobacter, Citrobacter freundii, Citrobacter koseri, enterobacter, Klebsiella oxytoca, Klebsiella pneumoniae, legionella, Morganella morganii, Proteus rettgeri, Proteus vulgaris, providencia, pseudomonas, serratia, Yersinia enterocolitica ;
  • anaérobies : Bacteroides fragilis ;
  • autres : chlamydia, mycobacterium, mycoplasma, rickettsia

 

En association avec l'acide clavulanique : l'acide clavulanique inhibe rapidement et irréversiblement la plupart des bêtalactamases produites par des bactéries à Gram + et à Gram -. De ce fait, cette association se montrent active sur un nombre important de bactéries, y compris les bactéries résistantes par sécrétion de bêtalactamases de type essentiellement pénicillinases, que cette résistance soit acquise (staphylocoque doré, gonocoque, Haemophilus influenzae, colibacille, Proteus mirabilis) ou naturelle (klebsielles,Proteus vulgarisBacteroides fragilis).

Fiche DCI Vidal

Les fiches DCI Vidal constituent une base de connaissances pharmacologiques et thérapeutiques, proposée aux professionnels de santé, en complément des documents réglementaires publiés.

+ Lire la politique éditoriale des Fiches DCI VIDAL

Amoxicilline 1 g comprimé dispersible

Dernière modification : 20/12/2023 - Révision : 15/12/2023

ATCRisque sur la grossesse et l'allaitementDopantVigilance
J - ANTI-INFECTIEUX GENERAUX A USAGE SYSTEMIQUE
J01 - ANTIBACTERIENS A USAGE SYSTEMIQUE
J01C - BETALACTAMINES : PENICILLINES
J01CA - PENICILLINES A LARGE SPECTRE
J01CA04 - AMOXICILLINE
Grossesse (mois)Allaitement
123456789
Risques

INDICATIONS ET MODALITÉS D'ADMINISTRATION

AMOXICILLINE 1 g cp dispers

Indications

Ce médicament est indiqué dans les cas suivants :

  • Abcès dentaire avec cellulite
  • Angine aiguë streptococcique
  • Bactériurie asymptomatique gravidique
  • Cystite aiguë
  • Endocardite bactérienne, traitement préventif (de l')
  • Eradication de Helicobacter pylori
  • Fièvres typhoïde et paratyphoïde
  • Infection articulaire sur prothèse
  • Maladie de Lyme
  • Otite moyenne aiguë
  • Pneumopathie aiguë
  • Pyélonéphrite aiguë
  • Sinusite aiguë bactérienne
  • Surinfection de bronchite chronique

Posologie

Unité de prise
comprimé
  • amoxicilline : 1000 mg
Modalités d'administration
  • Voie orale
  • A dissoudre dans un verre d'eau immédiatement avant administration
  • Administrer indépendamment de la prise des repas
Posologie
Patient de 1 mois à 15 an(s)
Poids
Patient de sexe masculin ou féminin
Abcès dentaire avec cellulite - Cystite aiguë - Otite moyenne aiguë - Pneumopathie aiguë - Pyélonéphrite aiguë - Sinusite aiguë bactérienne
Posologie standard
  • 20 à 90 mg/kg en 2 à 3 prises par jour
Angine aiguë streptococcique
Posologie standard
  • 40 à 90 mg/kg en 2 à 3 prises par jour
Fièvres typhoïde et paratyphoïde
Posologie standard
  • 100 mg/kg en 3 prises par jour
Endocardite bactérienne, traitement préventif (de l')
Posologie standard
  • Administrer 30 à 60 minutes avant l'intervention chirurgicale
  • 50 mg/kg 1 fois ce jour
Maladie de Lyme
Posologie standard
Dans le cas de : Stade précoce de la maladie
  • 25 à 50 mg/kg en 3 prises par jour
  • Pendant 10 à 21 jours
Dans le cas de : Stade avancé de la maladie
  • 100 mg/kg en 3 prises par jour
  • Pendant 10 à 30 jours
Poids >= 40 kg
Patient de sexe féminin
Bactériurie asymptomatique gravidique
Posologie standard
Dans le cas de : Schéma posologique 1
  • 250 à 500 mg toutes les 8 heures
Dans le cas de : Schéma posologique 2
  • 750 à 1 000 mg toutes les 12 heures
Dans le cas de : Etat sévère
  • 750 à 1 000 mg toutes les 8 heures
Patient de sexe masculin ou féminin
Abcès dentaire avec cellulite - Cystite aiguë - Pyélonéphrite aiguë - Sinusite aiguë bactérienne
Posologie standard
Dans le cas de : Schéma posologique 1
  • 250 à 500 mg toutes les 8 heures
Dans le cas de : Schéma posologique 2
  • 750 à 1 000 mg toutes les 12 heures
Dans le cas de : Etat sévère
  • 750 à 1 000 mg toutes les 8 heures
Cystite aiguë
Traitement alternatif
  • 3 000 mg 2 fois ce jour
Angine aiguë streptococcique - Otite moyenne aiguë - Surinfection de bronchite chronique
Posologie standard
Dans le cas de : Schéma posologique 1
  • 500 mg toutes les 8 heures
Dans le cas de : Schéma posologique 2
  • 750 à 1 000 mg toutes les 12 heures
Dans le cas de : Etat sévère
  • 750 à 1 000 mg toutes les 8 heures
  • Pendant 10 jours
Pneumopathie aiguë
Posologie standard
  • 500 à 1 000 mg toutes les 8 heures
Fièvres typhoïde et paratyphoïde
Posologie standard
  • 500 à 2 000 mg toutes les 8 heures
Infection articulaire sur prothèse
Posologie standard
  • 500 à 1 000 mg toutes les 8 heures
Endocardite bactérienne, traitement préventif (de l')
Posologie standard
  • Administrer 30 à 60 minutes avant l'intervention chirurgicale
  • 2 000 mg 1 fois ce jour
Eradication de Helicobacter pylori
Posologie standard
  • Traitement à n'administrer qu'en association
  • 750 à 1 000 mg 2 fois par jour
  • Pendant 7 jours
Maladie de Lyme
Posologie standard
Dans le cas de : Stade précoce de la maladie
  • 500 à 1 000 mg toutes les 8 heures
  • Pendant 10 à 21 jours
  • Posologie maximale: 4 000 mg par 24 heures
Dans le cas de : Stade avancé de la maladie
  • 500 à 2 000 mg toutes les 8 heures
  • Pendant 10 à 30 jours
  • Posologie maximale: 6 000 mg par 24 heures
Patient à partir de 15 an(s)
Patient quel que soit le poids
Patient de sexe féminin
Bactériurie asymptomatique gravidique
Posologie standard
Dans le cas de : Schéma posologique 1
  • 250 à 500 mg toutes les 8 heures
Dans le cas de : Schéma posologique 2
  • 750 à 1 000 mg toutes les 12 heures
Dans le cas de : Etat sévère
  • 750 à 1 000 mg toutes les 8 heures
Patient de sexe masculin ou féminin
Abcès dentaire avec cellulite - Cystite aiguë - Pyélonéphrite aiguë - Sinusite aiguë bactérienne
Posologie standard
Dans le cas de : Schéma posologique 1
  • 250 à 500 mg toutes les 8 heures
Dans le cas de : Schéma posologique 2
  • 750 à 1 000 mg toutes les 12 heures
Dans le cas de : Etat sévère
  • 750 à 1 000 mg toutes les 8 heures
Cystite aiguë
Traitement alternatif
  • 3 000 mg 2 fois ce jour
Angine aiguë streptococcique - Otite moyenne aiguë - Surinfection de bronchite chronique
Posologie standard
Dans le cas de : Schéma posologique 1
  • 500 mg toutes les 8 heures
Dans le cas de : Schéma posologique 2
  • 750 à 1 000 mg toutes les 12 heures
Dans le cas de : Etat sévère
  • 750 à 1 000 mg toutes les 8 heures
  • Pendant 10 jours
Pneumopathie aiguë
Posologie standard
  • 500 à 1 000 mg toutes les 8 heures
Fièvres typhoïde et paratyphoïde
Posologie standard
  • 500 à 2 000 mg toutes les 8 heures
Infection articulaire sur prothèse
Posologie standard
  • 500 à 1 000 mg toutes les 8 heures
Endocardite bactérienne, traitement préventif (de l')
Posologie standard
  • Administrer 30 à 60 minutes avant l'intervention chirurgicale
  • 2 000 mg 1 fois ce jour
Eradication de Helicobacter pylori
Posologie standard
  • Traitement à n'administrer qu'en association
  • 750 à 1 000 mg 2 fois par jour
  • Pendant 7 jours
Maladie de Lyme
Posologie standard
Dans le cas de : Stade précoce de la maladie
  • 500 à 1 000 mg toutes les 8 heures
  • Pendant 10 à 21 jours
  • Posologie maximale: 4 000 mg par 24 heures
Dans le cas de : Stade avancé de la maladie
  • 500 à 2 000 mg toutes les 8 heures
  • Pendant 10 à 30 jours
  • Posologie maximale: 6 000 mg par 24 heures
Populations particulières
  • Insuffisance rénale : Adapter la posologie

Modalités d'administration du traitement

  • A dissoudre dans un verre d'eau immédiatement avant administration
  • Administrer indépendamment de la prise des repas

INFORMATIONS RELATIVES À LA SÉCURITÉ DU PATIENT

AMOXICILLINE 1 g cp dispers
Niveau de risque : X Critique III Haut II Modéré I Bas

Contre-indications

X Critique
Niveau de gravité : Contre-indication absolue
  • Hypersensibilité à l'un des composants
  • Hypersensibilité aux bêtalactamines
  • Hypersensibilité aux céphalosporines
  • Hypersensibilité aux pénicillines
  • Pustulose exanthématique aiguë généralisée due à l'amoxicilline, antécédent (de)

Précautions

II Modéré
Niveau de gravité : Précautions
  • Antécédent de convulsions
  • Enfant de moins de 15 ans
  • Epilepsie
  • Insuffisance hépatique
  • Insuffisance rénale
  • Maladie de Lyme
  • Mononucléose infectieuse
  • Oligurie
  • Pathologie méningée
  • Patient en dialyse péritonéale
  • Patient en hémodialyse
  • Patient porteur d'une sonde vésicale
  • Patient traité à posologie élevée
  • Sujet à risque de crise convulsive
  • Syndrome DRESS, antécédent (de)
  • Terrain allergique
  • Traitement prolongé

Interactions médicamenteuses

III Haut
Niveau de gravité : Association déconseillée

Médicaments administrés par voie orale + Topiques gastro-intestinaux, antiacides et adsorbants

Risques et mécanismesDiminution de l'absorption de certains autres médicaments ingérés simultanément.
Conduite à tenirPrendre les topiques ou antiacides, adsorbants à distance de ces substances (plus de 2 heures, si possible).

Pénicillines + Méthotrexate (voie systémique)

Risques et mécanismesAugmentation des effets et de la toxicité hématologique du méthotrexate : inhibition de la sécrétion tubulaire rénale du méthotrexate par les pénicillines.
Conduite à tenir
II Modéré
Niveau de gravité : Précaution d'emploi

Médicaments administrés par voie orale + Colestipol

Médicaments administrés par voie orale + Résines chélatrices

Risques et mécanismesLa prise de résine chélatrice peut diminuer l'absorption intestinale et, potentiellement, l'efficacité d'autres médicaments pris simultanément.
Conduite à tenirD'une façon générale, la prise de la résine doit se faire à distance de celle des autres médicaments, en respectant un intervalle de plus de 2 heures, si possible.
I Bas
Niveau de gravité : A prendre en compte

Médicaments administrés par voie orale + Laxatifs (type macrogol)

Risques et mécanismesAvec les laxatifs, notamment en vue d'explorations endoscopiques : risque de diminution de l'efficacité du médicament administré avec le laxatif.
Conduite à tenirEviter la prise d'autres médicaments pendant et après l'ingestion dans un délai d'au moins 2 h après la prise du laxatif, voire jusqu'à la réalisation de l'examen.

Pénicillines (groupe A) + Allopurinol

Risques et mécanismesRisque accru de réactions cutanées.
Conduite à tenir

Pénicillines (groupe A) + Mycophénolate mofétil

Risques et mécanismesDiminution des concentrations de l'acide mycophénolique d'environ un tiers, avec risque potentiel de baisse d'efficacité.
Conduite à tenir

Risques liés au traitement

  • Risque d'hypoprothrombinémie
  • Risque d'interférence avec les examens de laboratoire
  • Risque de colite
  • Risque de pustulose exanthématique aiguë généralisée
  • Risque de réaction anaphylactique
  • Risque de réaction cutanée sévère
  • Risque de réaction d'hypersensibilité
  • Risque de sélection de souches résistantes en cas de traitement prolongé
  • Risque de syndrome de Kounis
  • Risque de syndrome d?entérocolite induite par les médicaments (SEIM)

Mesures à associer au traitement

  • Procéder à un interrogatoire du patient avant la mise en route du traitement
  • Tenir compte des recommandations locales officielles sur l'utilisation des antibiotiques

Traitement à arrêter définitivement en cas de...

  • Traitement à arrêter en cas d'apparition de réaction d'hypersensibilité
  • Traitement à arrêter en cas de colite associée aux antibiotiques
  • Traitement à arrêter en cas de pustulose exanthémateuse aiguë généralisée

Effets indésirables

SystèmesFréquence de moyenne à élevée (?1/1 000)Fréquence basse (Fréquence inconnue
ANOMALIE DES EXAMENS DE LABORATOIRE
  • Enzymes hépatiques (augmentation) (Peu fréquent)
  • ASAT (augmentation) (Très rare)
  • ALAT (augmentation) (Très rare)
  • Leucopénie (Très rare)
  • Allongement du temps de saignement (Très rare)
  • Granulopénie (Très rare)
  • Hypoprothrombinémie (Très rare)
  • Test de coombs positif
  • Cristallurie
  • Neutropénie
  • LDH (augmentation)
  • Phosphatases alcalines (augmentation)
  • Eosinophilie
  • Glycosurie faussement positive
  • Transaminases (augmentation)
  • Temps de thrombine (allongement)
  • DERMATOLOGIE
  • Urticaire (Peu fréquent)
  • Exanthème (Fréquent)
  • Enanthème (Fréquent)
  • Prurit (Peu fréquent)
  • Eruption cutanée (Fréquent)
  • Réaction cutanée (Très rare)
  • Pustulose exanthémateuse aiguë généralisée
  • Nécrolyse épidermique toxique
  • Syndrome de Stevens-Johnson
  • Dermatose bulleuse
  • Dermatite exfoliative
  • Syndrome de Lyell
  • Dermatose bulleuse à IgA linéaire
  • Erythème polymorphe
  • DIVERS
  • Fièvre (Rare)
  • HÉMATOLOGIE
  • Aplasie médullaire (Très rare)
  • Thrombopénie (Très rare)
  • Anémie (Très rare)
  • Pancytopénie (Très rare)
  • Anémie hémolytique (Très rare)
  • Agranulocytose
  • HÉPATOLOGIE
  • Ictère cholestatique (Très rare)
  • Hépatite (Très rare)
  • IMMUNO-ALLERGOLOGIE
  • Hypersensibilité (Très rare)
  • Oedème de Quincke
  • Maladie sérique
  • Choc anaphylactique
  • Réaction anaphylactique
  • Réaction d'Herxheimer
  • Syndrome DRESS
  • INFECTIOLOGIE D'ORIGINE FONGIQUE
  • Candidose buccale (Peu fréquent)
  • Candidose vulvovaginale (Peu fréquent)
  • Candidose cutanéomuqueuse (Très rare)
  • INFECTIOLOGIE NON PRECISÉE
  • Surinfection (Peu fréquent)
  • NUTRITION, MÉTABOLISME
  • Anorexie (Fréquent)
  • ORL, STOMATOLOGIE
  • Dysgueusie (Fréquent)
  • Hyposialie (Fréquent)
  • Altération de la couleur dentaire (Très rare)
  • Langue pileuse (Très rare)
  • Sensation de vertige (Rare)
  • Vertige (Très rare)
  • Oedème laryngé (Rare)
  • Coloration de la langue
  • SYSTÈME CARDIOVASCULAIRE
  • Syndrome de Kounis
  • Vascularite d'hypersensibilité
  • SYSTÈME DIGESTIF
  • Selle molle (Fréquent)
  • Nausée (Fréquent)
  • Vomissement (Peu fréquent)
  • Trouble gastrique (Fréquent)
  • Diarrhée (Fréquent)
  • Flatulence (Fréquent)
  • Colite liée à un antibiotique (Très rare)
  • Colite pseudomembraneuse
  • Syndrome d'entérocolite induit par un médicament
  • Colite hémorragique
  • SYSTÈME NERVEUX
  • Convulsions (Très rare)
  • Hyperkinésie (Très rare)
  • Céphalée
  • Méningite aseptique
  • SYSTÈME RESPIRATOIRE
  • Gêne respiratoire
  • UROLOGIE, NÉPHROLOGIE
  • Néphropathie interstitielle (Très rare)
  • Néphropathie aiguë
  • INFORMATIONS RELATIVES À LA SÉCURITÉ DU PATIENT

    AMOXICILLINE 1 g cp dispers
    Niveau de risque : X Critique III Haut II Modéré I Bas

    Contre-indications

    X Critique
    Niveau de gravité : Contre-indication absolue
    • Hypersensibilité à l'un des composants
    • Hypersensibilité aux bêtalactamines
    • Hypersensibilité aux céphalosporines
    • Hypersensibilité aux pénicillines
    • Pustulose exanthématique aiguë généralisée due à l'amoxicilline, antécédent (de)

    Précautions

    II Modéré
    Niveau de gravité : Précautions
    • Antécédent de convulsions
    • Enfant de moins de 15 ans
    • Epilepsie
    • Insuffisance hépatique
    • Insuffisance rénale
    • Maladie de Lyme
    • Mononucléose infectieuse
    • Oligurie
    • Pathologie méningée
    • Patient en dialyse péritonéale
    • Patient en hémodialyse
    • Patient porteur d'une sonde vésicale
    • Patient traité à posologie élevée
    • Sujet à risque de crise convulsive
    • Syndrome DRESS, antécédent (de)
    • Terrain allergique
    • Traitement prolongé

    Interactions médicamenteuses

    III Haut
    Niveau de gravité : Association déconseillée

    Médicaments administrés par voie orale + Topiques gastro-intestinaux, antiacides et adsorbants

    Risques et mécanismesDiminution de l'absorption de certains autres médicaments ingérés simultanément.
    Conduite à tenirPrendre les topiques ou antiacides, adsorbants à distance de ces substances (plus de 2 heures, si possible).

    Pénicillines + Méthotrexate (voie systémique)

    Risques et mécanismesAugmentation des effets et de la toxicité hématologique du méthotrexate : inhibition de la sécrétion tubulaire rénale du méthotrexate par les pénicillines.
    Conduite à tenir
    II Modéré
    Niveau de gravité : Précaution d'emploi

    Médicaments administrés par voie orale + Colestipol

    Médicaments administrés par voie orale + Résines chélatrices

    Risques et mécanismesLa prise de résine chélatrice peut diminuer l'absorption intestinale et, potentiellement, l'efficacité d'autres médicaments pris simultanément.
    Conduite à tenirD'une façon générale, la prise de la résine doit se faire à distance de celle des autres médicaments, en respectant un intervalle de plus de 2 heures, si possible.
    I Bas
    Niveau de gravité : A prendre en compte

    Médicaments administrés par voie orale + Laxatifs (type macrogol)

    Risques et mécanismesAvec les laxatifs, notamment en vue d'explorations endoscopiques : risque de diminution de l'efficacité du médicament administré avec le laxatif.
    Conduite à tenirEviter la prise d'autres médicaments pendant et après l'ingestion dans un délai d'au moins 2 h après la prise du laxatif, voire jusqu'à la réalisation de l'examen.

    Pénicillines (groupe A) + Allopurinol

    Risques et mécanismesRisque accru de réactions cutanées.
    Conduite à tenir

    Pénicillines (groupe A) + Mycophénolate mofétil

    Risques et mécanismesDiminution des concentrations de l'acide mycophénolique d'environ un tiers, avec risque potentiel de baisse d'efficacité.
    Conduite à tenir

    Risques liés au traitement

    • Risque d'hypoprothrombinémie
    • Risque d'interférence avec les examens de laboratoire
    • Risque de colite
    • Risque de pustulose exanthématique aiguë généralisée
    • Risque de réaction anaphylactique
    • Risque de réaction cutanée sévère
    • Risque de réaction d'hypersensibilité
    • Risque de sélection de souches résistantes en cas de traitement prolongé
    • Risque de syndrome de Kounis
    • Risque de syndrome d?entérocolite induite par les médicaments (SEIM)

    Mesures à associer au traitement

    • Procéder à un interrogatoire du patient avant la mise en route du traitement
    • Tenir compte des recommandations locales officielles sur l'utilisation des antibiotiques

    Traitement à arrêter définitivement en cas de...

    • Traitement à arrêter en cas d'apparition de réaction d'hypersensibilité
    • Traitement à arrêter en cas de colite associée aux antibiotiques
    • Traitement à arrêter en cas de pustulose exanthémateuse aiguë généralisée

    Effets indésirables

    SystèmesFréquence de moyenne à élevée (?1/1 000)Fréquence basse (Fréquence inconnue
    ANOMALIE DES EXAMENS DE LABORATOIRE
  • Enzymes hépatiques (augmentation) (Peu fréquent)
  • ASAT (augmentation) (Très rare)
  • ALAT (augmentation) (Très rare)
  • Leucopénie (Très rare)
  • Allongement du temps de saignement (Très rare)
  • Granulopénie (Très rare)
  • Hypoprothrombinémie (Très rare)
  • Test de coombs positif
  • Cristallurie
  • Neutropénie
  • LDH (augmentation)
  • Phosphatases alcalines (augmentation)
  • Eosinophilie
  • Glycosurie faussement positive
  • Transaminases (augmentation)
  • Temps de thrombine (allongement)
  • DERMATOLOGIE
  • Urticaire (Peu fréquent)
  • Exanthème (Fréquent)
  • Enanthème (Fréquent)
  • Prurit (Peu fréquent)
  • Eruption cutanée (Fréquent)
  • Réaction cutanée (Très rare)
  • Pustulose exanthémateuse aiguë généralisée
  • Nécrolyse épidermique toxique
  • Syndrome de Stevens-Johnson
  • Dermatose bulleuse
  • Dermatite exfoliative
  • Syndrome de Lyell
  • Dermatose bulleuse à IgA linéaire
  • Erythème polymorphe
  • DIVERS
  • Fièvre (Rare)
  • HÉMATOLOGIE
  • Aplasie médullaire (Très rare)
  • Thrombopénie (Très rare)
  • Anémie (Très rare)
  • Pancytopénie (Très rare)
  • Anémie hémolytique (Très rare)
  • Agranulocytose
  • HÉPATOLOGIE
  • Ictère cholestatique (Très rare)
  • Hépatite (Très rare)
  • IMMUNO-ALLERGOLOGIE
  • Hypersensibilité (Très rare)
  • Oedème de Quincke
  • Maladie sérique
  • Choc anaphylactique
  • Réaction anaphylactique
  • Réaction d'Herxheimer
  • Syndrome DRESS
  • INFECTIOLOGIE D'ORIGINE FONGIQUE
  • Candidose buccale (Peu fréquent)
  • Candidose vulvovaginale (Peu fréquent)
  • Candidose cutanéomuqueuse (Très rare)
  • INFECTIOLOGIE NON PRECISÉE
  • Surinfection (Peu fréquent)
  • NUTRITION, MÉTABOLISME
  • Anorexie (Fréquent)
  • ORL, STOMATOLOGIE
  • Dysgueusie (Fréquent)
  • Hyposialie (Fréquent)
  • Altération de la couleur dentaire (Très rare)
  • Langue pileuse (Très rare)
  • Sensation de vertige (Rare)
  • Vertige (Très rare)
  • Oedème laryngé (Rare)
  • Coloration de la langue
  • SYSTÈME CARDIOVASCULAIRE
  • Syndrome de Kounis
  • Vascularite d'hypersensibilité
  • SYSTÈME DIGESTIF
  • Selle molle (Fréquent)
  • Nausée (Fréquent)
  • Vomissement (Peu fréquent)
  • Trouble gastrique (Fréquent)
  • Diarrhée (Fréquent)
  • Flatulence (Fréquent)
  • Colite liée à un antibiotique (Très rare)
  • Colite pseudomembraneuse
  • Syndrome d'entérocolite induit par un médicament
  • Colite hémorragique
  • SYSTÈME NERVEUX
  • Convulsions (Très rare)
  • Hyperkinésie (Très rare)
  • Céphalée
  • Méningite aseptique
  • SYSTÈME RESPIRATOIRE
  • Gêne respiratoire
  • UROLOGIE, NÉPHROLOGIE
  • Néphropathie interstitielle (Très rare)
  • Néphropathie aiguë
  • Voir aussi les substances

    Amoxicilline

    Chimie
    IUPACacide (-)-6-[2-amino-2-(p-hydroxyphényl)acétamido]-3,3-diméthyl-7-oxo-4-thia-1-azabicyclo[3.2.0]heptane-2-carboxylique
    Synonymesamoxicillin
    Posologie
    Defined Daily Dose (WHO)
    Oral:1.5 g
    Parenteral:3 g
    Presse - CGU - Données personnelles - Politique cookies - Mentions légales - Contact webmaster