#Médicaments #Santé publique #Prescription - Délivrance

Infection urinaire simple : ordonnance conditionnelle et dépistage par bandelette urinaire à l'officine

Les pharmaciens d'officine sont désormais autorisés à réaliser un dépistage d'infection urinaire par bandelette, chez les femmes. Soit la patiente se présente spontanément à l'officine, soit elle est orientée par le médecin/sage-femme avec une ordonnance conditionnelle.

David Paitraud 07 Décembre 2023 Image d'une montre3 minutes icon Ajouter un commentaire
1
2
3
4
5
2,7
(15 notes)
Le parcours des patientes est facilité et la pertinence des prescriptions favorisée.

Le parcours des patientes est facilité et la pertinence des prescriptions favorisée.

Dans la prise en charge des infections urinaires simples de la femme, les pharmaciens d'officine sont désormais autorisés à réaliser un dépistage par bandelette urinaire, sous réserve d'avoir reçu une formation préalable. Les médecins et les sages-femmes peuvent établir une ordonnance conditionnelle d'antibiotique, dont la dispensation dépend du résultat de la bandelette urinaire.

Les tests urinaires en pharmacie passent dans le droit commun

Le « test urinaire de recherche a minima de nitriturie et de leucocyturie » est ajouté à la liste des tests ou recueils et traitements de signaux biologiques utilisés que peuvent réaliser les pharmaciens d'officine (cf. Tableau) [1]. 

L'objectif de ce test est d'orienter le diagnostic et le traitement dans le cadre d'une cystite aiguë non compliquée de la femme. 

Tableau - Tests ou recueils et traitements de signaux biologiques utilisés par les pharmaciens d'officine dans un espace de confidentialité
(Extrait du tableau n° 4 de l'annexe I de l'arrêté du 1er août 2016 actualisé par l'arrêté du 13 juillet 2023)

Deux situations pouvant aboutir à la réalisation du test par bandelette urinaire

Le dépistage d'une infection urinaire simple (cystite) par bandelette urinaire peut être réalisé à l'officine dans deux situations : 

  • la patiente se présente spontanément : après vérification des critères d'inclusion, d'exclusion, d'exclusion d'urgence (cf. Encadré 1) et une évaluation clinique, le pharmacien peut décider de réaliser une bandelette urinaire ou d'orienter la patiente vers le médecin. L'Assurance maladie a publié un logigramme pour guider la décision d'effectuer une bandelette urinaire à l'officine [2, 3] ; 
  • la patiente se présente à la pharmacie à l'issue d'une consultation médicale ou maïeutique, avec une ordonnance conditionnelle d'antibiotique. 
Encadré 1 - Prise en charge d'une gêne fonctionnelle urinaire à l'officine : critères d'inclusion et d'exclusion [3]

Les critères d'inclusion sont les suivants : 

  • femme présentant des signes fonctionnels urinaires d'apparition récente ;
  • âge compris entre 16 et 65 ans ;
  • brûlures à la miction, dysurie, pollakiurie, mictions impérieuses.

La fièvre (plus de 38 °C), l'hypothermie, les frissons ou des symptômes suggérant une pyélonéphrite (douleurs au niveau des fosses lombaires ou des flancs/vomissements/diarrhées/douleurs abdominales) sont des critères d'exclusion d'urgence. Des critères d'exclusion tels que le sexe masculin sont également à prendre en compte. 

La délivrance d'antibiotiques conditionnée par le résultat de la bandelette urinaire

En complément de l'ajout de la bandelette urinaire sur la liste des tests que peut pratiquer le pharmacien d'officine, un autre texte publié au Journal officiel [4] liste les médicaments antibiotiques (cf. Encadré 2) pour lesquels une ordonnance conditionnelle peut être établie en cas de suspicion d'une cystite aiguë non compliquée (situation de la femme ayant consulté un médecin ou une sage-femme avant de se présenter à la pharmacie).

Le prescripteur doit indiquer sur l'ordonnance, à côté du médicament, la mention « si BU positive ».

Encadré 2 - Liste des principes actifs entrant dans la composition des médicaments dont la délivrance peut être conditionnée par le prescripteur au résultat de la bandelette urinaire

La délivrance de ces antibiotiques à l'officine est conditionnée par le résultat de la bandelette urinaire : 

  • nitriturie et de leucocyturie positives : dispensation du médicament antibiotique
  • nitriturie et de leucocyturie négatives : non dispensation du médicament antibiotique

Un acte de dépistage rémunéré

Le test par bandelette urinaire ainsi que l'analyse et la remise du résultat par le pharmacien donne lieu à une tarification de 6 euros TTC en métropole (6,30 euros TTC pour l'outre-mer) [2, 5].

Il est facturé avec le code acte PEE et pris en charge à 70 % par l'Assurance maladie (régime obligatoire) [2]. 

Un nouvel acte soumis à formation

L'Assurance maladie précise qu'« il est nécessaire que le pharmacien se forme à la remise et l'analyse de la bandelette urinaire ».

En l'absence de formation, le pharmacien ne peut pas proposer le test aux patientes qui se présentent, ni leur dispenser les antibiotiques prescrits dans le cadre d'une ordonnance conditionnelle [2]. 

Commentaires

Ajouter un commentaire
En cliquant sur "Ajouter un commentaire", vous confirmez être âgé(e) d'au moins 16 ans et avoir lu et accepté les règles et conditions d'utilisation de l'espace participatif "Commentaires" . Nous vous invitons à signaler tout effet indésirable susceptible d'être dû à un médicament en le déclarant en ligne.
Pour recevoir gratuitement toute l’actualité par mail Je m'abonne !
Presse - CGU - Données personnelles - Politique cookies - Mentions légales - Contact webmaster