Rappel vaccinal COVID-19 : recommandé à partir de 40 ans par la HAS

Par DAVID PAITRAUD - Date de publication : 23 Novembre 2021
1
2
3
4
5
(aucun avis, cliquez pour noter)
vu par 2729 lecteurs
Interrogée sur l'intérêt d'un rappel vaccinal COVID-19 en population générale, la Haute Autorité de Santé recommande d'étendre la campagne à toutes les personnes âgées de 40 ans et plus.
Selon la HAS, les personnes âgées de 40 ans et plus sont éligibles à une dose de rappel de vaccin contre la COVID-19 (illustration).

Selon la HAS, les personnes âgées de 40 ans et plus sont éligibles à une dose de rappel de vaccin contre la COVID-19 (illustration).

 
Résumé :
Près de 3 mois après le lancement de la campagne de rappel vaccinal contre la COVID-19 en France, la Haute Autorité de Santé (HAS) recommande d'élargir le périmètre des populations éligibles à ce rappel et d'y inclure les personnes âgées de 40 ans et plus (avis du 18 novembre 2021).

Dans cette population, les modalités du rappel vaccinal restent les mêmes que celles applicables depuis septembre : 
  • respecter un délai de 6 mois après la primo-vaccination (après la seconde dose), 
  • utiliser un vaccin ARNm (dose complète de COMIRNATY, ou demi-dose de SPIKEVAX). 

L'évolution des recommandations relatives à la campagne de rappel vaccinal tient compte de plusieurs éléments :
  • épidémiologique : nouveau rebond de l'épidémie en France, 
  • scientifiques :
    • confirmation de la baisse de la protection conférée par le vaccin avec le temps,
    • mise à disposition de nouvelles données relatives à l'intérêt d'une dose de rappel chez les 40 ans et plus.  


Saisie par la Direction générale de la Santé (DGS) pour définir l'intérêt d'élargir la vaccination de rappel contre la COVID-19 en population générale, la Haute Autorité de Santé (HAS) a émis le 18 novembre un avis complémentaire aux avis du 23 août et du 6 octobre 2021 (cf. nos articles du 26 août 2021 et du 7 octobre 2021 - cf. Encadré 1). 

Encadré 1 - Rappel vaccinal COVID-19 : les recommandations de la HAS pour une vaccination progressive de la population
  • Avis du 23 août 2021 : recommandation en faveur d'un rappel vaccinal COVID-19 chez les 65 ans et plus, et les personnes à risque de forme grave. 
  • Avis du 6 octobre 2021 : recommandation en faveur du rappel vaccinal COVID-19 aux soignants et à d'autres professionnels en contact avec des personnes à risque de formes graves, ainsi qu'à l'entourage des personnes immunodéprimées.
  • Avis du 18 novembre 2021 : recommandation en faveur du rappel vaccinal COVID-19 en population générale, aux personnes de 40 ans et plus. 

La HAS recommande d'élargir le rappel vaccinal aux 40 ans et plus
Dans cet avis complémentaire du 18 novembre 2021, la HAS recommande d'élargir la campagne de rappel en population générale, aux personnes de 40 ans et plus, selon les mêmes modalités que celles applicables depuis le lancement de cette campagne début septembre :
  • injection d'une dose de rappel après un délai minimal de 6 mois suivant la primovaccination complète (6 mois après la date d'injection de la seconde dose, ou de la dose additionnelle s'il s'agissait du vaccin Janssen) ;
  • utilisation d'un vaccin à ARNm pour le rappel, quels que soient les vaccins administrés auparavant : COMIRNATY (dose complète) ou SPIKEVAX (demi-dose - cf. notre article du 16 novembre 2021).

Intérêt d'un rappel en population générale : des données internationales favorables
L'argumentaire de la HAS pour inclure les 40 ans et plus dans la campagne de rappel s'appuie sur :
  • la situation épidémique, marquée par un rebond de l'épidémie en France depuis début novembre, 
  • la démonstration de la diminution de la protection vaccinale contre l'infection par le SARS-CoV-2 au fil du temps (essentiellement l'infection asymptomatique et les formes symptomatiques non graves) chez les personnes âgées et les populations à risque de formes graves, ainsi que dans le reste de la population. 

Efficacité de la dose de rappel chez les moins de 60 ans
Pour établir ses recommandations, la HAS s'est appuyée sur de nouvelles données internationales, démontrant les bénéfices d'une dose de rappel chez les personnes de moins de 60 ans (cf. Tableau I) : 
  • données en vie réelle issues de l'étude israélienne SACIUK (1) : ces données démontrent que la dose de rappel confère d'excellents niveaux de protection contre l'infection par SARS-CoV-2, y compris chez les personnes âgées de moins de 60 ans. Dans cette étude cas-témoins rétrospective, les cas (personnes ayant reçu une dose de rappel du vaccin COMIRNATY entre juillet et mi-octobre 2021) et les témoins (personnes n'ayant reçu que 2 doses de vaccin) ont été appariés par l'âge, le sexe, le statut socio-économique et l'appartenance à une communauté. Le taux brut d'efficacité vaccinale de la dose de rappel était 1,9 % plus élevé chez les individus de moins de 60 ans en comparaison aux individus de 60 ans et plus ; 
  • données issues de l'étude observationnelle israélienne BARDA (2), de grande ampleur, publiées dans le Lancet : selon les résultats, l'efficacité du vaccin évaluée au moins 7 jours après l'administration de la troisième dose, par rapport à celle de deux doses injectées depuis au moins 5 mois, a été de 93 % (231 événements pour deux doses contre 29 événements pour trois doses ; IC95 % : 88-97) pour l'admission à l'hôpital, de 92 % (157 versus 17 événements ; IC95 % : 82-97) pour la forme grave de la maladie, et 81 % (44 versus 7 événements ; IC95 % : 59-97) pour les décès liés à la COVID-19.
 
Tableau I - Études ayant évalué l'efficacité de la dose de rappel du vaccin contre la COVID-19 

Tolérance de la dose de rappel sur les moins de 60 ans
Outre les données d'efficacité, la HAS a également analysé les données de tolérance de la dose de rappel, notamment les données issues de l'étude américaine HAUSE (3) :  
  • cet essai comparatif non randomisé confirme la bonne tolérance d'une dose de rappel en vie réelle avec les vaccins COMIRNATY ou SPIKEVAX. Les données de sécurité (déclaration des événements indésirables légers, modérés ou sévères) étaient collectées par le biais d'une application mobile, appelée V-safe. 
 
Sujets de moins de 40 ans : la HAS recommande d'attendre
Dans son avis du 18 novembre, la HAS fixe une limite à 40 ans pour l'éligibilité à la dose de rappel. Pour les moins de 40 ans (tranche d'âge dans laquelle les formes graves et de décès sont plus rares), elle souhaite disposer de données permettant d'évaluer l'intérêt de la dose de rappel rapporté aux risques associés à l'infection par le SARS-CoV-2, d'un point de vue individuel et populationnel.

La HAS prévoit de s'appuyer sur les résultats d'un modèle populationnel capable de tester l'influence d'une dose de rappel sur la survenue de cas graves ou de décès dans l'ensemble de la population française et sur la dynamique épidémique. Ce modèle est 
en cours de construction par les équipes de l'Institut Pasteur.

Pour aller plus loin
COVID-19 : la HAS préconise une dose de rappel pour les personnes de 40 ans et plus (HAS, 19 novembre 2021)
Avis n° 2021.0081/AC/SESPEV du 18 novembre 2021 du collège de la Haute Autorité de santé relatif à la pertinence d'une extension de la population éligible à une dose de rappel (HAS, 19 novembre 2021)

Les principales études analysées par la HAS : 

(1) Saciuk Y, et al. Effectiveness of a third dose of BNT162b2 mRNA vaccineJ Infect Dis. 2021 ; doi.org/10.1093/infdis/jiab556
(2) Barda N, et al. Effectiveness of a third dose of the BNT162b2 mRNA COVID-19 vaccine for preventing severe outcomes in Israel: an observational studyLancet. 2021,29: S0140. 
(3) Hause AM, et al. Safety Monitoring of an Additional Dose of COVID-19 Vaccine - United States, August 12-September 19, 2021. MMWR Morb Mortal Wkly Rep. 2021 ; 70(39):1379-1384. 
 

Sources : HAS (Haute Autorité de Santé)

* En cliquant sur "Ajouter un commentaire", vous confirmez être âgé(e) d'au moins 16 ans et avoir lu et accepté les règles et conditions d'utilisation de l'espace participatif "Commentaires" . Nous vous invitons à signaler tout effet indésirable susceptible d'être dû à un médicament en le déclarant en ligne.
Pour recevoir gratuitement toute l’actualité par mail Je m'abonne !
Presse - CGU - Données personnelles - Politique cookies - Mentions légales - Contact webmaster