LAROXYL solution buvable : attention au nouveau dispositif d'administration

Par DAVID PAITRAUD - Date de publication : 29 avril 2021
1
2
3
4
5
3.4
(21 notes)
vu par 35191 lecteurs
Depuis le 29 mars 2021, le dispositif d'administration de la solution buvable LAROXYL 40 mg/mL (amitriptyline) a changé : le dispositif compte-gouttes est remplacé par une seringue doseuse graduée en mg.

Cette modification vise à limiter les erreurs médicamenteuses. Il implique une adaptation des prescriptions, avec la posologie mentionnée en mg, et une vigilance accrue lors de la délivrance en pharmacie. 

Pour le distinguer de l'ancienne version, une étiquette mentionnant "nouveau dispositif d'administration - Seringue graduée en mg" est apposée sur le conditionnement de LAROXYL solution buvable fournie avec la seringue doseuse. 
Nouveau dispositif d'administration de LAROXYL 40 mg/mL solution buvable en seringue doseuse graduée en mg (d'après Lettre du laboratoire aux professionnels de santé).

Nouveau dispositif d'administration de LAROXYL 40 mg/mL solution buvable en seringue doseuse graduée en mg (d'après Lettre du laboratoire aux professionnels de santé).


L'antidépresseur tricyclique à base d'amitriptyline LAROXYL 40 mg/mL solution buvable (cf. Encadré 1) est désormais fourni avec un nouveau dispositif d'administration, une seringue doseuse graduée en mg, en remplacement du dispositif compte-gouttes (cf. Figure 1).

Ce changement de dispositif d'administration, en vigueur depuis le 29 mars 2021, vise à améliorer le bon usage de ce médicament et à éviter les erreurs médicamenteuses.

Encadré 1 - Indications thérapeutiques de LAROXYL solution buvable
  • Traitement des épisodes dépressifs majeurs (c'est-à-dire caractérisés) chez l'adulte (cf. VIDAL Reco "Dépression").
  • Traitement des douleurs neuropathiques périphériques de l'adulte (cf. VIDAL Reco "Douleur de l'adulte").
  • Traitement prophylactique des céphalées de tension chez l'adulte.
  • Traitement de fond de la migraine chez l'adulte (cf. VIDAL Reco "Migraine").
  • Traitement de l'énurésie nocturne chez l'enfant âgé de 6 ans et plus, après l'exclusion d'une pathologie organique, notamment une spina bifida et des troubles associés et en l'absence de réponse à tous les autres traitements pharmacologiques et non pharmacologiques, y compris des antispasmodiques et des produits apparentés à la vasopressine. Ce médicament doit être prescrit uniquement par un médecin ayant l'expérience de la prise en charge de l'énurésie persistante (cf. VIDAL Reco "Énurésie de l'enfant").
 
Figure 1 - Ancien (à gauche) et nouveau (à droite) dispositif d'administration de LAROXYL solution buvable (extrait de la lettre du laboratoire aux professionnels de santé)
 
Prélever la quantité d'amitriptylline en mg
Jusqu'à présent, le dispositif compte-goutte permettait de délivrer la solution buvable LAROXYL en goutte, 1 goutte correspondant à 1 mg d'amitriptyline. 

Le nouveau dispositif d'administration est une seringue doseuse permettant de prélever la dose en mg. Cette seringue doseuse est graduée de 10 mg à 80 mg, par intervalle de 5 mg.

En pratique : prescription en mg et délivrance de la nouvelle version
Suite à ce changement de dispositif d'administration, il est demandé aux prescripteurs d'exprimer la posologie sur l'ordonnance en mg et la fréquence des prises.

À la pharmacie, depuis le 29 mars 2021, toute nouvelle commande de LAROXYL solution buvable est honorée avec la présentation contenant la seringue doseuse. Le CIP n'est pas modifié (3400930573259).
Cette nouvelle présentation est identifiée par la mention temporaire « Nouveau dispositif d'administration - Seringue graduée en mg » sur l'étui.

Lors de la dispensation, il est recommandé aux pharmaciens de : 
  • délivrer aux patients la nouvelle présentation, 
  • de vérifier que la posologie sur l'ordonnance est exprimée en mg, ou convertie en mg si elle était exprimée en gouttes (si renouvellement) ;
  • de signaler au patient le changement de mode d'administration et le passage d'une posologie en gouttes à une posologie en mg ;
  • d'indiquer sur le conditionnement la posologie à administrer en mg et la fréquence des prises.

Sources : ANSM (Agence Nationale de Sécurité du Médicament)

* En cliquant sur "Ajouter un commentaire", vous confirmez être âgé(e) d'au moins 16 ans et avoir lu et accepté les règles et conditions d'utilisation de l'espace participatif "Commentaires" . Nous vous invitons à signaler tout effet indésirable susceptible d'être dû à un médicament en le déclarant en ligne.
Pour recevoir gratuitement toute l’actualité par mail Je m'abonne !
Presse - CGU - Données personnelles - Politique cookies - Mentions légales - Donnez votre avis sur vidal.fr - Contact webmaster