Approvisionnement des médicaments en ville : tensions et remises à disposition

Par DAVID PAITRAUD -
1
2
3
4
5
3.0
(1 note)
vu par 4945 lecteurs


Selon de récentes informations communiquées par l'Agence nationale de sécurité du médicament (ANSM), les spécialités suivantes font l'objet de tensions d'approvisionnement en ville :


À l'inverse, après plusieurs semaines de perturbations, le gel ophtalmique anti-infectieux FUCITHALMIC 1 % (acide fusidique) et les antibiotiques injectables GENTAMICINE PANPHARMA solution injectable 10 mg et 160 mg sont de retour en pharmacie. 

Les ruptures de stock déclarées à l’ANSM par les laboratoires pharmaceutiques ont pour origine des difficultés liées à la production de ces médicaments (illustration).

Les ruptures de stock déclarées à l’ANSM par les laboratoires pharmaceutiques ont pour origine des difficultés liées à la production de ces médicaments (illustration).


L'Agence nationale de sécurité du médicament (ANSM) a communiqué de nouvelles informations concernant l'approvisionnement en ville des spécialités suivantes :

RIFADINE 300 mg gélule : contingentement pour éviter la rupture de stock
Menacé par une rupture de stock, l'antibiotique antituberculeux RIFADINE 300 mg gélule (rifampicine) a été placé sous distribution contingentée auprès des grossistes-répartiteurs (cf. VIDAL Reco "Tuberculose pulmonaire").
Cette situation devrait durer 1 mois, jusqu'à la semaine du 23 décembre 2019.


Les raisons de ces tensions ne sont pas précisées sur le site de l'ANSM ; cependant, elles surviennent quelques semaines après l'annonce de la rupture de stock d'un autre antituberculeux par voie orale, RIFATER comprimé enrobé (rifampicine 120 mg, isoniazide 50 mg, pyrazinamide 300 mg), pour des raisons industrielles (notre article du 17 octobre 2019).

La distribution de RIFADINE 300 mg est normale sur le marché hospitalier et les collectivités.
Les difficultés ne touchent pas les autres formes de RIFADINE (RIFADINE 2 % suspension buvable et RIFADINE 600 mg injectable).

Approvisionnement tendu pour CREON 25 000 U gélule gastro-résistante
L'approvisionnement de l'enzymothérapie substitutive 
CREON 25 000 U gélule gastro-résistante (pancréatine) est actuellement tendu, pour une durée indéterminée. 

Cette situation est observée uniquement sur le marché de ville, et pour le dosage à 25 000 U. 
La distribution est normale à l'hôpital et pour les autres dosages de CREON (CREON 10 000 UI gélule gastrorésistante et CREON 5 000 U granulé gastro-résistant). 


Les remises à disposition : FUCITHALMIC 1 % gel ophtalmique et GENTAMICINE PANPHARMA
Les remises à disposition suivantes ont été annoncées pour :
  • l'antibiotique GENTAMICINE PANPHARMA solution injectable, depuis début novembre pour le dosage à 10 mg et mi-novembre pour le dosage à 160 mg (boîte de 10 ampoules).

Pour aller plus loin
RIFADINE 300 mg, gélule – Risque de rupture de stock (ANSM, 14 novembre 2019)
CREON 25 000 U, gélule gastro-résistante – Tensions d'approvisionnement (ANSM, 20 novembre 2019)
FUCITHALMIC 1 % gel ophtalmique – Remise à disposition (ANSM, 14 novembre 2019)
Gentamicine Panpharma 10 mg et 160 mg (boîte de 10 ampoules), solution injectable - Remise à disposition (ANSM, 18 novembre 2019)

Sources : ANSM (Agence Nationale de Sécurité du Médicament)

Pour recevoir gratuitement toute l’actualité par mail
Je m'abonne !
Voir toutes les actualités

Vidal News du 2019-12-05

Archives des Vidal News