STERDEX pommade ophtalmique (dexaméthasone, oxytétracycline) : à nouveau disponible

- Date de publication : 01 Décembre 2016
1
2
3
4
5
3.0
(2 notes)
vu par 783 lecteurs
Indiquée dans le traitement local anti-inflammatoire et antibactérien de l'œil et de ses annexes, la pommade ophtalmique STERDEX (dexaméthasone, oxytétracycline) est à nouveau disponible en pharmacie, après plusieurs mois de rupture de stock.

Cette rupture de stock était consécutive à la suspension, par décision de l'ANSM, des activités du façonnier Catalent en novembre 2015, suite à la mise en évidence d'un risque d'interversion entre les capsules molles de différents médicaments.

Catalent a été autorisé à reprendre ses activités en avril 2016, d'où la remise à disposition successive et progressive des différents médicaments impactés.
Début d'infection du type chalazion (illustration @jd, sur Wikimedia).

Début d'infection du type chalazion (illustration @jd, sur Wikimedia).


STERDEX remis à disposition après plusieurs mois de rupture de stock
En rupture de stock depuis plusieurs mois,
 STERDEX pommade ophtalmique en récipient unidose est à nouveau disponible en pharmacie depuis le 1er décembre 2016

Le laboratoire Thea a confirmé la reprise de la production de cette association fixe d'un antibiotique de la famille des tétracyclines (oxytétracycline) et d'un corticoïde puissant (dexaméthasone), indiquée dans le traitement local anti-inflammatoire et antibactérien de l'oeil et de ses annexes :
  • dans les suites de la chirurgie ophtalmologique ;
  • des infections dues à des germes sensibles à l'oxytétracycline avec composante inflammatoire (CfVIDAL Reco "Infections oculaires").

La fabrication de STERDEX , comme celle d'autres spécialités présentées en capsule molle, était interrompue depuis novembre 2015 suite à la suspension, par décision de l'ANSM (Agence nationale de sécurité du médicament et des produits de santé), de l'activité du façonnier Catalent (notre article du 18 novembre 2015).

Un risque d'interversion entre les capsules molles de différents médicaments avaient été mis en évidence au sein de la ligne de fabrication. Cet incident de production a été imputé à des actes de malveillance. 
Le site alsacien Catalent a été autorisé à reprendre son activité en avril 2016.


Sur VIDAL.fr
COMBODART, DERMORELLE, POLYGYNAX, YSOMEGA : retrait de lots en raison d'un risque d'interversion des capsules molles (18 novembre 2015)

COMBODART (dutastéride, tamsulosine) : remise à disposition normale après 5 mois d'indisponibilité (13 avril 2016)
CURACNE (isotrétinoïne) : remise à disposition des capsules molles à 10 mg et 20 mg (5 septembre 2016)
DERMORELLE 200 mg capsule molle (alpha-tocophérol) : remise à disposition normale (12 septembre 2016)
A 313 50 000 UI capsule molle (rétinol) : reprise progressive de la distribution (29 juin 2016)
YSOMEGA (triglycérides d'acides oméga 3) : remise à disposition des boîtes de 60 capsules molles (10 novembre 2016)

Sources : Laboratoire Théa

* En cliquant sur "Ajouter un commentaire", vous confirmez être âgé(e) d'au moins 16 ans et avoir lu et accepté les règles et conditions d'utilisation de l'espace participatif "Commentaires" . Nous vous invitons à signaler tout effet indésirable susceptible d'être dû à un médicament en le déclarant en ligne.
Pour recevoir gratuitement toute l’actualité par mail Je m'abonne !
Presse - CGU - Données personnelles - Configuration des cookies - Mentions légales - Donnez votre avis sur vidal.fr - Contact webmaster