Dexaméthasone

Mise à jour : 16 Janvier 2013

Mécanisme d'action

Les glucocorticoïdes physiologiques (cortisone et hydrocortisone) sont des hormones métaboliques essentielles. Les corticoïdes synthétiques, incluant la dexaméthasone sont utilisés principalement pour leur effet anti-inflammatoire. A forte dose, ils diminuent la réponse immunitaire. Leur effet métabolique et de rétention sodée est moindre que celui de l'hydrocortisone.

En ophtalmologie, il a été démontré que la dexaméthasone, corticostéroïde puissant, permettait de supprimer l'inflammation en inhibant l'oedème, les dépôts de fibrine, les fuites capillaires et la migration phagocytaire de la réponse inflammatoire. Le facteur de croissance de l'endothélium vasculaire (VEGF) est une cytokine qui atteint des concentrations élevées lors du développement de l'oedème maculaire. C'est un facteur puissant de perméabilité vasculaire. Il a été démontré que les corticostéroïdes inhibaient l'expression du VEGF. De plus, les corticostéroïdes empêchent la sécrétion de prostaglandines, dont certaines ont été identifiées comme des médiateurs de l'oedème maculaire cystoïde.

Le phosphate sodique de dexaméthasone est un ester inorganique hydrosoluble de dexaméthasone. Il s'agit d'un corticoïde de synthèse ayant une action anti-inflammatoire et antiallergique. Dans de nombreuses affections du segment antérieur de l'oeil, il supprime l'inflammation sans guérir la pathologie sous-jacente.  


Cas d'usage

Par voie systémique, la dexaméthasone est utilisée dans la prise en charge de :
  • anémies hémolytiques auto-immunes,
  • angiomes sévères du nourrisson,
  • asthmes,
  • BPCO,
  • cancers,
  • connectivites,
  • bursites,
  • chocs anaphylactiques,
  • dermatoses,
  • dyspnées laryngées,
  • érythroblastopénies,
  • exophtalmies oedémateuses,
  • fibroses pulmonaires,
  • fièvres typhoïdes,
  • glomérulonéphrites,
  • greffes,
  • hépatites,
  • hypercalcémies,
  • hyperplasies congénitales des surrénales,
  • laryngites striduleuses,
  • leucémies aiguës lymphoblastiques (LAL),
  • lichens plans,
  • lupus érythémateux,
  • lymphomes,
  • maladies de Crohn,
  • maladies de Dupuytren,
  • maladies de Horton,
  • maladies systémiques,
  • myasthénies,
  • myélomes multiples,
  • nausées et vomissements dus à la chimiothérapie,
  • néphropathies,
  • neuropaties,
  • névralgies cervicobrachiales,
  • oedèmes cérébraux,
  • oedèmes de Quincke,
  • pemphigoïdes bulleuses,
  • phénomènes inflammatoires tubo-tympaniques,
  • pneumopathies,
  • polyarthrites,
  • polymyosites,
  • polyradiculonévrites chroniques,
  • pseudopolyarthrites rhizoméliques,
  • purpuras thrombopéniques immunologiques sévères,
  • rectocolites hémorragiques,
  • rhinites allergiques,
  • rhumatismes articulaires aigus,
  • sarcoïdoses,
  • scléroses en plaques,
  • sinusites,
  • syndromes de West,
  • syndromes de Lennox-Gastaut,
  • syndromes du canal carpien
  • talalgie,
  • tendinite,
  • thyroïdites de De Quervain
  • tuberculoses,
  • urticaires,
  • uvéites,
  • vascularites.
Par voie locale, la dexaméthasone est utilisée dans la prise en charge de :
  • cicatrices chéloïdes,
  • conjonctivites allergiques,
  • épisclérites,
  • inflammations du segment postérieur de l’œil,
  • kératites interstitielles,
  • oedèmes maculaires dus à une occlusion veineuse rétinienne,
  • otites externes,
  • sclérites,
  • suppurations auriculaires,
  • syndromes du canal carpien,
  • talalgies,
  • tendinites,
  • uvéites.

En association à la framycétine, ou à la néomycine, ou à la néomycine et à la polymyxine B, ou à l’oxytétracycline, ou à la tobramycine, la dexaméthasone est utilisée dans la prise en charge d’infections bactériennes et inflammatoires de l’œil et de ses annexes.

En association à la framycétine et à la polymyxine B, la dexaméthasone est utilisée dans la prise en charge de :
  • desmodontites d’origine médicamenteuse ou septique,
  • eczémas surinfectés du conduit auditif,
  • nécroses pulpaires,
  • otites externes.
En association au phénol et au gaïacol, ou au thymol, ou au métacrésol et au P-chlorophénol, la dexaméthasone est utilisée dans la prise en charge d’antisepsies des canaux radiculaires avant obturation.

En association au salicylamide et au salicylate d'hydroxyéthyle, la dexaméthasone est utilisée dans la prise en charge de :

  • entorses,
  • tendinites.