Diphénhydramine

Mise à jour : 16 Janvier 2013

Mécanisme d'action

La diphénhydramine est un antihistaminique H1, à structure éthanolamine, qui se caractérise par un important effet sédatif aux doses usuelles, d'origine histaminergique et adrénolytique centrale, un effet anticholinergique à l'origine d'effets indésirables périphériques, mis à profit dans la prévention et le traitement du mal des transports, et enfin un effet adrénolytique périphérique, pouvant retentir au plan hémodynamique (risque d'hypotension orthostatique).

Les antihistaminiques ont en commun la propriété de s'opposer, par antagonisme compétitif plus ou moins réversible, aux effets de l'histamine, notamment sur la peau, les bronches, l'intestin et les vaisseaux. 


Cas d'usage

Par voie orale, la diphénhydramine est utilisée dans la prise en charge de maux des transports.

En association au paracétamol et à la pseudoéphédrine, la diphénhydramine est utilisée dans la prise en charge de rhinopharyngites aiguës.

Par voie locale, la diphénhydramine est utilisée dans la prise en charge de :

  • piqûres d’insectes,
  • prurits,
  • urticaires.


Monographies disponibles