Amiloride

Mise à jour : 16 Janvier 2013

Mécanisme d'action

L’amiloride est une substance d'épargne potassique doué d'une activité natriurétique, diurétique et antihypertensive modérée. Ces propriétés peuvent renforcer l'action des thiazidiques ou d'autres agents natriurétiques antihypertenseurs. Son rôle essentiel est l'épargne de potassium chez les malades soumis à un traitement diurétique, qui pourraient présenter des pertes potassiques excessives, surtout en période de diurèse importante, pendant les traitements au long cours par les thiazidiques ou d'autres diurétiques plus puissants.

L’amiloride intervient dans le mécanisme qui préside aux échanges sodium/potassium dans le tubule contourné distal du néphron. On observe une augmentation de l'excrétion ionique du sodium ainsi qu'une diminution de l'excrétion des ions potassium et hydrogène en présence ou en l'absence d'aldostérone, ce qui est évocateur d'une action directe sur le tubule.


Cas d'usage

L’amiloride est utilisé dans la prise en charge de :
  • ascites cirrhotiques,
  • hypokaliémies,
  • hypertensions artérielles,
  • œdèmes cirrhotiques,
  • œdèmes de l’insuffisance cardiaque.
En association à l’hydrochlorothiazide, il est utilisé dans la prise en charge de :
  • ascites cirrhotiques,
  • hypertensions artérielles,
  • œdèmes cirrhotiques,
  • œdèmes de l’insuffisance cardiaque.

En association au furosémide, il est utilisé dans la prise en charge d’œdèmes de l’insuffisance cardiaque.

En association au timolol et à l’hydrochlorothiazide, il est utilisé dans la prise en charge d’hypertensions artérielles.