Acénocoumarol

Mise à jour : 16 Janvier 2013

Mécanisme d'action

L'acénocoumarol est un dérivé coumarinique et agit comme un antagoniste de la vitamine K.

Les AVK interviennent au niveau de l'hépatocyte dans le mécanisme de réduction de la vitamine K. Les antagonistes de la vitamine K produisent leur effet anticoagulant par inhibition de la vitamine-K-epoxide réductase. La vitamine K réduite est le cofacteur d'une carboxylase qui convertit l'acide glutamique en acide gamma-carboxyglutamique. Quatre facteurs de la coagulation (facteurs II, VII, IX, X) et deux inhibiteurs (protéines C et S) possèdent des résidus gamma-carboxyglutamiques nécessaires à leur fixation sur des surfaces phospholipidiques qui catalysent leurs interactions. Cette gamma-carboxylation a un effet significatif sur l'interaction entre les facteurs de coagulation mentionnés précédemment et les ions calcium. Ainsi, les AVK ont un effet anticoagulant indirect en empêchant la synthèse des formes actives de plusieurs facteurs de la coagulation.


Cas d'usage

L'acénocoumarol est utilisé dans la prise en charge de :

  • cardiopathies emboligènes,
  • embolies pulmonaires en relais de l'héparine,
  • infarctus du myocarde en relais de l'héparine,
  • thromboses veineuses profondes en relais de l'héparine,
  • thromboses veineuses pulmonaires en relais de l'héparine.


Médicaments contenant la substance active en association (0)