Sucralfate

Mise à jour : 16 Janvier 2013

Mécanisme d'action

Le sucralfate présente 3 types de propriétés.

Une protection mécanique : dans le tractus digestif le sucralfate se transforme en une substance visqueuse, fortement polarisée, adhésive, capable de se fixer électivement sur les lésions des muqueuses œsophagienne, gastrique, duodénale et colique. Cette affinité pour les tissus lésés s'explique par une interaction électrostatique entre le sucralfate chargé négativement et les protéines de l'exsudat inflammatoire chargées positivement. Le complexe ainsi formé isole et protège les lésions, en particulier, au niveau du tractus gastro-intestinal où il s'oppose à la rétrodiffusion des ions H+.

Une action anti-pepsine et anti-sels bilaires : la molécule de sucralfate possède un pouvoir adsorbant à l'égard de la pepsine et des sels biliaires qui lui permet de s'opposer à leur agression sur les muqueuses lésées.

Une stimulation des facteurs de protection physiologique de la muqueuse qastroduodénale : le sucralfate stimule la production de prostaglandines endogènes, de mucus et de bicarbonates, au niveau de la muqueuse gastroduodénale. De plus, le sucralfate inhibe les lésions induites chez l'animal par l'alcool et celles induites chez l'homme par les anti-inflammatoires non stéroïdiens (AINS, en particulier l'acide acétylsalicylique) sur la muqueuse gastroduodénale. 


Cas d'usage

Le sucralfate est utilisé dans la prise en charge d’ulcères gastriques et duodénaux.


Médicaments contenant la substance active en association (0)