À propos de Acide acétylsalicylique
Mise à jour : 12 mars 2013
Acide acétylsalicylique : Mécanisme d'action

L'acide acétylsalicylique appartient au groupe des anti-inflammatoires non stéroïdiens (AINS) ayant des propriétés antalgiques, antipyrétiques et anti-inflammatoires. Son mécanisme d'action repose sur l'inhibition irréversible des enzymes cyclo-oxygénase impliquées dans la synthèse des prostaglandines.

L'acide acétylsalicylique inhibe également l'agrégation plaquettaire en bloquant la synthèse plaquettaire du thromboxane A2. 

Fiche DCI Vidal

Les fiches DCI Vidal constituent une base de connaissances pharmacologiques et thérapeutiques, proposée aux professionnels de santé, en complément des documents réglementaires publiés.

+ Lire la politique éditoriale des Fiches DCI VIDAL

Acide acétylsalicylique 100 mg comprimé gastrorésistant

Dernière modification : 06/06/2023 - Révision : NA

ATCRisque sur la grossesse et l'allaitementDopantVigilance
N - SYSTEME NERVEUX
N02 - ANALGESIQUES
N02B - AUTRES ANALGESIQUES ET ANTIPYRETIQUES
N02BA - ACIDE SALICYLIQUE ET DERIVES
N02BA01 - ACIDE ACETYLSALICYLIQUE
B - SANG ET ORGANES HEMATOPOIETIQUES
B01 - ANTITHROMBOTIQUES
B01A - ANTITHROMBOTIQUES
B01AC - INHIBITEURS DE L'AGREGATION PLAQUETTAIRE, HEPARINE EXCLUE
B01AC06 - ACIDE ACETYLSALICYLIQUE
Grossesse (mois)Allaitement
123456789
RisquesIIXII

X Contre-indication absolue II Précaution

INDICATIONS ET MODALITÉS D'ADMINISTRATION

ACIDE ACETYLSALICYLIQUE 100 mg cp gastrorésis

Indications

Ce médicament est indiqué dans les cas suivants :

  • Accident thromboembolique en chirurgie vasculaire, traitement préventif (d')
  • Accident vasculaire cérébral en cas de fibrillation atriale, trt préventif de 2e intention (de l')
  • Affection rhumatismale
  • Douleur d'intensité légère à modérée
  • Fièvre
  • Maladie athéromateuse ischémique, trt prév. de complication secondaire cérébro et cardio-vasculaire
  • Réduction de l'occlusion des greffons après pontage aortocoronarien

Posologie

Unité de prise
comprimé
  • acide acétylsalicylique : 100 mg
Modalités d'administration
  • Voie orale
  • Utiliser la forme la plus adaptée au patient
  • Utiliser le dosage le plus adapté à la posologie
Posologie
Patient à partir de 6 an(s)
6 kg
  • Douleur d'intensité légère à modérée - Fièvre
  • Posologie standard
  • Respecter un intervalle de 4 à 6 heures entre 2 prises
  • Traitement à réévaluer en cas de persistance ou d'aggravation des symptômes ou de la pathologie
  • 10 à 15 mg/kg 1 à 4 fois par jour
  • Posologie maximale: 60 mg/kg par jour
Poids >= 50 kg
  • Douleur d'intensité légère à modérée - Fièvre
  • Posologie standard
  • Respecter un intervalle d'au moins 4 heures entre 2 prises
  • Traitement à réévaluer en cas de persistance ou d'aggravation des symptômes ou de la pathologie
  • 500 à 1 000 mg 1 à 3 fois par jour
  • Posologie maximale: 3 000 mg par jour
Poids >= 6 kg
  • Affection rhumatismale
  • Posologie standard
  • Respecter un intervalle d'au moins 4 heures entre 2 prises
  • Traitement à réévaluer en cas de persistance ou d'aggravation des symptômes ou de la pathologie
  • 50 à 100 mg/kg en 4 à 6 prises par 24 heures
  • Posologie maximale: 6 000 mg par 24 heures
Patient à partir de 15 an(s)
Poids >= 6 kg
  • Accident thromboembolique en chirurgie vasculaire, traitement préventif (d') - Accident vasculaire cérébral en cas de fibrillation atriale, trt préventif de 2e intention (de l') - Maladie athéromateuse ischémique, trt prév. de complication secondaire cérébro et cardio-vasculaire - Réduction de l'occlusion des greffons après pontage aortocoronarien
  • Posologie standard
  • 75 à 330 mg en 1 prise par jour
Populations particulières
  • Sujet âgé : Adapter la posologie

Modalités d'administration du traitement

  • Administrer au moins 30 minutes avant le repas
  • Administrer avec une quantité suffisante d'eau
  • Respecter la dose cumulative maximale
  • Traitement à réévaluer en cas de persistance ou d'aggravation des symptômes ou de la pathologie
  • Utiliser la forme la plus adaptée au patient

INFORMATIONS RELATIVES À LA SÉCURITÉ DU PATIENT

ACIDE ACETYLSALICYLIQUE 100 mg cp gastrorésis
Niveau de risque : X Critique III Haut II Modéré I Bas

Contre-indications

X Critique
Niveau de gravité : Contre-indication absolue
  • Grossesse, 4 derniers mois (de la)
  • Hémorragie digestive récurrente, antécédent (d')
  • Hémorragie gastro-intestinale liée à la prise d'AINS, antécédent (d')
  • Hypersensibilité à l'un des composants
  • Hypersensibilité aux AINS
  • Hypocoagulabilité
  • Insuffisance cardiaque sévère
  • Insuffisance hépatique sévère
  • Insuffisance rénale sévère
  • Mastocytose
  • Perforation gastro-intestinale liée à la prise d'AINS, antécédent (de)
  • Réaction d'hypersensibilité aux AINS, antécédent (de)
  • Sujet à risque hémorragique
  • Ulcère gastroduodénal évolutif
  • Ulcère gastro-intestinal, antécédent (d')

Précautions

II Modéré
Niveau de gravité : Précautions
  • Affection rhumatologique
  • Allaitement
  • Antécédent d'insuffisance cardiaque
  • Antécédent de maladie de Crohn
  • Antécédent de rectocolite hémorragique
  • Asthme
  • Déficit en glucose-6-phosphate-déshydrogénase
  • Déshydratation
  • Douleur
  • Enfant de moins de 6 ans
  • Enfant de moins de 6 kg
  • Enfant entre 6 et 18 ans
  • Femme susceptible d'être enceinte
  • Gastrite, antécédent
  • Grossesse, 5 premiers mois (de la)
  • Hémorragie digestive, antécédent
  • Hypertension artérielle
  • Hypertension artérielle, antécédent
  • Infection virale
  • Insuffisance cardiaque
  • Insuffisance hépatique légère à modérée
  • Insuffisance rénale légère à modérée
  • Maladie cardiovasculaire
  • Ménorragie
  • Métrorragie
  • Pathologie respiratoire chronique
  • Patient traité à posologie élevée
  • Sujet âgé
  • Sujet allergique
  • Sujet à risque d'hyperuricémie
  • Sujet de faible poids
  • Sujet porteur de dispositif intra-utérin
  • Traitement par anticoagulant en cours
  • Traitement prolongé
  • Traitement prolongé à posologie élevée
  • Ulcère gastrique, antécédent (d')
  • Ulcère gastroduodénal, antécédent (d')
  • Vaccination contre la varicelle

Interactions médicamenteuses

X Critique
Niveau de gravité : Contre-indication

Acide acétylsalicylique (voie systémique) + Anticoagulants oraux

Risques et mécanismesMajoration du risque hémorragique, notamment en cas d'antécédent d'ulcère gastro-duodénal.
Conduite à tenirContre-indication avec : - des doses anti-inflammatoires d'acide acétylsalicylique (>= 1 g/prise et/ou >= 3 g/jour) - des doses antalgiques ou antipyrétiques (>= 500 mg/prise et/ou = 500 mg par prise et/ou

Acide acétylsalicylique (voie systémique) + Méthotrexate (voie systémique)

Risques et mécanismesMajoration de la toxicité, notamment hématologique, du méthorexate (diminution de sa clairance rénale par l'acide acétylsalicylique).
Conduite à tenirAvec le méthotrexate utilisé à des doses > 20 mg/semaine : - contre-indication avec l'acide acétylsalicylique utilisé à doses antalgiques, antipyrétiques ou anti-inflammatoires. - précaution d'emploi avec des doses antiagrégantes plaquettaires d'acide acétylsalicylique. Contrôle hebdomadaire de l'hémogramme durant les premières semaines de l'association. Surveillance accrue en cas d'altération (même légère) de la fonction rénale, ainsi que chez le sujet âgé. Avec le méthotrexate utilisé à des doses
III Haut
Niveau de gravité : Association déconseillée

Acide acétylsalicylique (voie systémique) + Acétazolamide

Risques et mécanismesMajoration des effets indésirables, et notamment de l'acidose métabolique, de l'acide acétylsalicylique à doses élevées et de l'acétazolamide, par diminution de l'élimination de l'acide acétylsalicylique par l'acétazolamide.
Conduite à tenir

Acide acétylsalicylique (voie systémique) + Anti-inflammatoires non stéroïdiens

Risques et mécanismesMajoration du risque ulcérogène et hémorragique digestif.
Conduite à tenirAssociation déconseillée avec des doses anti-inflammatoires d'acide acétylsalicylique (>= 1 g/prise et/ou >=3 g/jour) et avec des doses antalgiques ou antipyrétiques (>= 500 mg/prise et/ou

Acide acétylsalicylique (voie systémique) + Benzbromarone

Acide acétylsalicylique (voie systémique) + Probénécide

Risques et mécanismesDiminution de l'effet uricosurique par compétition de l'élimination de l'acide urique au niveau des tubules rénaux.
Conduite à tenir

Acide acétylsalicylique (voie systémique) + Clopidogrel

Risques et mécanismesMajoration du risque hémorragique par addition des activités antiagrégantes plaquettaires.
Conduite à tenirAssociation déconseillée : en dehors des indications validées pour cette association dans les syndromes coronariens aigus. Précaution d'emploi : dans les indications validées pour cette association dans les syndromes coronariens aigus. Surveillance clinique.

Acide acétylsalicylique (voie systémique) + Glucocorticoïdes (sauf hydrocortisone) (voie systémique)

Risques et mécanismesMajoration du risque hémorragique.
Conduite à tenirAssociation déconseillée avec des doses anti-inflammatoires d'acide acétylsalicylique (>= 1 g par prise et/ou >= 3 g par jour). A prendre en compte avec des doses antalgiques ou antipyrétiques (>= 500 mg par prise et/ou

Acide acétylsalicylique (voie systémique) + Héparines (doses curatives et/ou sujet âgé)

Risques et mécanismesAugmentation du risque hémorragique (inhibition de la fonction plaquettaire et agression de la muqueuse gastroduodénale par l'acide acétylsalicylique).
Conduite à tenirAssociation déconseillée avec : - des doses anti-inflammatoires d'acide acétylsalicylique (>= 1 g par prise et/ou >= 3 g par jour) - des doses antalgiques ou antipyrétiques (>= 500 mg par prise et/ou

Acide acétylsalicylique (voie systémique) + Métamizole

Risques et mécanismesMajoration du risque ulcérogène et hémorragique digestif.
Conduite à tenirAssociation déconseillée avec : - des doses anti-inflammatoires d'acide acétylsalicylique (>= 1 g par prise et/ou >= 3 g par jour) - des doses antalgiques ou antipyrétiques (>= 500 mg par prise et/ou

Acide acétylsalicylique (voie systémique) + Nicorandil

Risques et mécanismesMajoration du risque ulcérogène et hémorragique digestif.
Conduite à tenir

Acide acétylsalicylique (voie systémique) + Pémétrexed

Risques et mécanismesRisque de majoration de la toxicité du pémétrexed (diminution de sa clairance rénale par l'acide acétylsalicylique à doses anti-inflammatoires).
Conduite à tenirAssociation déconseillée en cas de fonction rénale faible à modérée. Précaution d'emploi en cas de fonction rénale normale. Surveillance biologique de la fonction rénale.

Acide acétylsalicylique (voie systémique) + Ticagrélor

Risques et mécanismesMajoration du risque hémorragique par addition des activités antiagrégantes plaquettaires.
Conduite à tenirAssociation déconseillée en dehors des indications validées pour cette association dans les syndromes coronariens aigus. Précaution d'emploi dans les indications validées pour cette association dans les syndromes coronariens aigus. Surveillance clinique.

Acide acétylsalicylique (voie systémique) + Ticlopidine

Risques et mécanismesMajoration du risque hémorragique par addition des activités antiagrégantes plaquettaires.
Conduite à tenirSi l'association ne peut être évitée, surveillance clinique étroite.

Antiagrégants plaquettaires + Anagrélide

Risques et mécanismesMajoration des événements hémorragiques.
Conduite à tenir

Antiagrégants plaquettaires + Défibrotide

Risques et mécanismesRisque hémorragique accru.
Conduite à tenir

Médicaments administrés par voie orale + Topiques gastro-intestinaux, antiacides et adsorbants

Risques et mécanismesDiminution de l'absorption de certains autres médicaments ingérés simultanément.
Conduite à tenirPrendre les topiques ou antiacides, adsorbants à distance de ces substances (plus de 2 heures, si possible).
II Modéré
Niveau de gravité : Précaution d'emploi

Acide acétylsalicylique (voie systémique) + Antagonistes des récepteurs de l'angiotensine II

Acide acétylsalicylique (voie systémique) + Diurétiques

Acide acétylsalicylique (voie systémique) + Inhibiteurs de l'enzyme de conversion

Risques et mécanismesPour des doses anti-inflammatoires d'acide acétylsalicylique (>= 1 g par prise et/ou >= 3 g par jour) ou pour des doses antalgiques ou antipyrétiques (>= 500 mg par prise et/ou
Conduite à tenirHydrater le malade et surveiller la fonction rénale en début de traitement et régulièrement pendant l'association.

Antiagrégants plaquettaires + Cobimétinib

Antiagrégants plaquettaires + Ibrutinib

Risques et mécanismesAugmentation du risque hémorragique.
Conduite à tenirSurveillance clinique.

Médicaments administrés par voie orale + Colestipol

Médicaments administrés par voie orale + Résines chélatrices

Risques et mécanismesLa prise de résine chélatrice peut diminuer l'absorption intestinale et, potentiellement, l'efficacité d'autres médicaments pris simultanément.
Conduite à tenirD'une façon générale, la prise de la résine doit se faire à distance de celle des autres médicaments, en respectant un intervalle de plus de 2 heures, si possible.
I Bas
Niveau de gravité : A prendre en compte

Acide acétylsalicylique (voie systémique) + Déférasirox

Risques et mécanismesMajoration du risque ulcérogène et hémorragique digestif.
Conduite à tenir- Pour des doses anti-inflammatoires d'acide acétylsalicylique (-> 1 g par prise et/ou -> 3 g par jour). - Pour des doses antalgiques ou antipyrétiques d'acide acétylsalicylique (-> 500 mg par prise et/ou

Acide acétylsalicylique (voie systémique) + Héparines (doses préventives)

Risques et mécanismesL'utilisation conjointe de médicaments agissant à divers niveaux de l'hémostase majore le risque de saignement. Ainsi, chez le sujet de moins de 65 ans, l'association de l'héparine à doses préventives, ou de substances apparentées, à l'acide acétylsalicylique, quelle que soit la dose, doit être prise en compte en maintenant une surveillance clinique et éventuellement biologique.
Conduite à tenir

Antiagrégants plaquettaires + Antiagrégants plaquettaires

Antiagrégants plaquettaires + Anticoagulants oraux

Antiagrégants plaquettaires + Héparines

Antiagrégants plaquettaires + Inhibiteurs sélectifs de la recapture de la sérotonine

Antiagrégants plaquettaires + Médicaments mixtes adrénergiques-sérotoninergiques

Antiagrégants plaquettaires + Thrombolytiques

Risques et mécanismesAugmentation du risque hémorragique.
Conduite à tenir

Antiagrégants plaquettaires + Anti-inflammatoires non stéroïdiens

Antiagrégants plaquettaires + Métamizole

Risques et mécanismesAugmentation du risque hémorragique, notamment gastro-intestinal.
Conduite à tenir

Antiagrégants plaquettaires + Argatroban

Antiagrégants plaquettaires + Bivalirudine

Risques et mécanismesMajoration du risque hémorragique.
Conduite à tenir

Médicaments administrés par voie orale + Laxatifs (type macrogol)

Risques et mécanismesAvec les laxatifs, notamment en vue d'explorations endoscopiques : risque de diminution de l'efficacité du médicament administré avec le laxatif.
Conduite à tenirEviter la prise d'autres médicaments pendant et après l'ingestion dans un délai d'au moins 2 h après la prise du laxatif, voire jusqu'à la réalisation de l'examen.

Interactions alimentaires, phytothérapeutiques et médicamenteuses

  • Interaction alimentaire : alcool

Grossesse et allaitement

Contre-indications et précautions d'emploi
Grossesse (mois)Allaitement
123456789
RisquesIIXII

X Contre-indication absolue II Précaution

Fertilité et Grossesse

  • Risque sur la fertilité féminine

Risques liés au traitement

  • Risque d'hémorragie digestive
  • Risque d'ulcère digestif
  • Risque de dermatite exfoliative
  • Risque de modification de l'uricémie
  • Risque de perforation gastro-intestinale
  • Risque de perturbation de paramètres biologiques
  • Risque de réaction cutanée sévère
  • Risque de réaction d'hypersensibilité
  • Risque de syndrome de Lyell
  • Risque de syndrome de Reye
  • Risque de syndrome de Stevens-Johnson

Mesures à associer au traitement

  • Ne pas absorber d'alcool pendant le traitement
  • Ne pas associer à un traitement contenant la même substance

Traitement à arrêter définitivement en cas de...

  • Traitement à arrêter en cas d'apparition de réaction cutanée
  • Traitement à arrêter en cas d'apparition de réaction d'hypersensibilité
  • Traitement à arrêter en cas d'hémorragie digestive

Information des professionnels de santé et des patients

  • Info patient : avaler le comprimé entier sans le mâcher ni le croquer
  • Info patient : signaler toute apparition de saignement anormal
  • Info prof de santé : informer le patient du risque hémorragique en cas d'intervention chirurgicale

Effets indésirables

SystèmesFréquence de moyenne à élevée (?1/1 000)Fréquence basse (Fréquence inconnue
ANOMALIE DES EXAMENS DE LABORATOIRE
  • Globules blancs augmentés (Rare)
  • Hypoglycémie
  • Bicytopénie
  • Enzymes hépatiques (augmentation)
  • Allongement du temps de saignement
  • Neutropénie
  • Hyperuricémie
  • Leucopénie
  • DERMATOLOGIE
  • Urticaire (Peu fréquent)
  • Purpura (Rare)
  • Syndrome de Lyell (Rare)
  • Erythème polymorphe (Rare)
  • Syndrome de Stevens-Johnson (Rare)
  • Erythème noueux (Rare)
  • Erythème pigmenté fixe
  • Eruption cutanée
  • Erythème polymorphe exsudatif
  • Dermatose
  • Dermatose bulleuse
  • DIVERS
  • Oedème
  • GYNÉCOLOGIE, OBSTÉTRIQUE
  • Ménorragie (Rare)
  • HÉMATOLOGIE
  • Hémorragie (Fréquent)
  • Diathèse hémorragique (Fréquent)
  • Thrombopénie (Rare)
  • Aplasie médullaire (Rare)
  • Agranulocytose (Rare)
  • Insuffisance de la moelle osseuse
  • Anémie hémolytique
  • Pancytopénie
  • Syndrome hémorragique
  • Hémolyse
  • Anémie par déficience en fer
  • Hématome
  • Anémie
  • HÉPATOLOGIE
  • Hépatite chronique
  • Hépatopathie
  • Insuffisance hépatique
  • Hépatite
  • IMMUNO-ALLERGOLOGIE
  • Oedème de Quincke (Rare)
  • Hypersensibilité (Rare)
  • Oedème allergique (Rare)
  • Réaction anaphylactique (Rare)
  • Choc anaphylactique
  • NUTRITION, MÉTABOLISME
  • Goutte
  • Crise de goutte
  • ORL, STOMATOLOGIE
  • Rhinite (Peu fréquent)
  • Acuité auditive (modification)
  • Acouphène
  • Sensation de vertige
  • Gingivorragie
  • Bourdonnement d'oreille
  • Vertige
  • Hypoacousie
  • Ulcération buccale
  • Epistaxis
  • SYSTÈME CARDIOVASCULAIRE
  • Vascularite hémorragique (Rare)
  • Choc (Rare)
  • Vascularite
  • Hypertension artérielle
  • Insuffisance cardiaque
  • Syndrome de Kounis
  • SYSTÈME DIGESTIF
  • Dyspepsie (Fréquent)
  • Nausée (Fréquent)
  • Vomissement (Fréquent)
  • Diarrhée (Fréquent)
  • Hémorragie gastro-intestinale (Rare)
  • Ulcère de l'intestin grêle
  • Maladie de Crohn (aggravation)
  • Ulcère gastroduodénal (aggravation)
  • Colite
  • Ulcère du gros intestin
  • Ulcère duodénal
  • Perforation digestive
  • Ulcère gastroduodénal
  • Méléna
  • Pancréatite aiguë
  • Constipation
  • Gastrite érosive
  • Hémorragie digestive occulte
  • Ulcère gastrique
  • Flatulence
  • Perforation gastro-intestinale
  • Rectocolite hémorragique (aggravation)
  • Hémorragie digestive
  • Douleur abdominale
  • Perforation intestinale
  • Duodénite érosive
  • Gastrite
  • Hyperchlorhydrie
  • Ulcère oesophagien
  • Hématémèse
  • Oesophagite
  • Perforation gastroduodénale
  • SYSTÈME MUSCULO-SQUELETTIQUE
  • Purpura rhumatoïde
  • SYSTÈME NERVEUX
  • Hémorragie intracrânienne (Rare)
  • Syndrome de Reye (Rare)
  • Céphalée
  • Hémorragie cérébrale
  • SYSTÈME RESPIRATOIRE
  • Dyspnée (Peu fréquent)
  • Crise d'asthme (Rare)
  • Bronchospasme (Rare)
  • Asthme (Rare)
  • Syndrome de détresse respiratoire aiguë
  • Oedème pulmonaire non cardiogénique
  • UROLOGIE, NÉPHROLOGIE
  • Hémospermie
  • Insuffisance rénale
  • Hémorragie urogénitale
  • Insuffisance rénale aiguë
  • INFORMATIONS RELATIVES À LA SÉCURITÉ DU PATIENT

    ACIDE ACETYLSALICYLIQUE 100 mg cp gastrorésis
    Niveau de risque : X Critique III Haut II Modéré I Bas

    Contre-indications

    X Critique
    Niveau de gravité : Contre-indication absolue
    • Grossesse, 4 derniers mois (de la)
    • Hémorragie digestive récurrente, antécédent (d')
    • Hémorragie gastro-intestinale liée à la prise d'AINS, antécédent (d')
    • Hypersensibilité à l'un des composants
    • Hypersensibilité aux AINS
    • Hypocoagulabilité
    • Insuffisance cardiaque sévère
    • Insuffisance hépatique sévère
    • Insuffisance rénale sévère
    • Mastocytose
    • Perforation gastro-intestinale liée à la prise d'AINS, antécédent (de)
    • Réaction d'hypersensibilité aux AINS, antécédent (de)
    • Sujet à risque hémorragique
    • Ulcère gastroduodénal évolutif
    • Ulcère gastro-intestinal, antécédent (d')

    Précautions

    II Modéré
    Niveau de gravité : Précautions
    • Affection rhumatologique
    • Allaitement
    • Antécédent d'insuffisance cardiaque
    • Antécédent de maladie de Crohn
    • Antécédent de rectocolite hémorragique
    • Asthme
    • Déficit en glucose-6-phosphate-déshydrogénase
    • Déshydratation
    • Douleur
    • Enfant de moins de 6 ans
    • Enfant de moins de 6 kg
    • Enfant entre 6 et 18 ans
    • Femme susceptible d'être enceinte
    • Gastrite, antécédent
    • Grossesse, 5 premiers mois (de la)
    • Hémorragie digestive, antécédent
    • Hypertension artérielle
    • Hypertension artérielle, antécédent
    • Infection virale
    • Insuffisance cardiaque
    • Insuffisance hépatique légère à modérée
    • Insuffisance rénale légère à modérée
    • Maladie cardiovasculaire
    • Ménorragie
    • Métrorragie
    • Pathologie respiratoire chronique
    • Patient traité à posologie élevée
    • Sujet âgé
    • Sujet allergique
    • Sujet à risque d'hyperuricémie
    • Sujet de faible poids
    • Sujet porteur de dispositif intra-utérin
    • Traitement par anticoagulant en cours
    • Traitement prolongé
    • Traitement prolongé à posologie élevée
    • Ulcère gastrique, antécédent (d')
    • Ulcère gastroduodénal, antécédent (d')
    • Vaccination contre la varicelle

    Interactions médicamenteuses

    X Critique
    Niveau de gravité : Contre-indication

    Acide acétylsalicylique (voie systémique) + Anticoagulants oraux

    Risques et mécanismesMajoration du risque hémorragique, notamment en cas d'antécédent d'ulcère gastro-duodénal.
    Conduite à tenirContre-indication avec : - des doses anti-inflammatoires d'acide acétylsalicylique (>= 1 g/prise et/ou >= 3 g/jour) - des doses antalgiques ou antipyrétiques (>= 500 mg/prise et/ou = 500 mg par prise et/ou

    Acide acétylsalicylique (voie systémique) + Méthotrexate (voie systémique)

    Risques et mécanismesMajoration de la toxicité, notamment hématologique, du méthorexate (diminution de sa clairance rénale par l'acide acétylsalicylique).
    Conduite à tenirAvec le méthotrexate utilisé à des doses > 20 mg/semaine : - contre-indication avec l'acide acétylsalicylique utilisé à doses antalgiques, antipyrétiques ou anti-inflammatoires. - précaution d'emploi avec des doses antiagrégantes plaquettaires d'acide acétylsalicylique. Contrôle hebdomadaire de l'hémogramme durant les premières semaines de l'association. Surveillance accrue en cas d'altération (même légère) de la fonction rénale, ainsi que chez le sujet âgé. Avec le méthotrexate utilisé à des doses
    III Haut
    Niveau de gravité : Association déconseillée

    Acide acétylsalicylique (voie systémique) + Acétazolamide

    Risques et mécanismesMajoration des effets indésirables, et notamment de l'acidose métabolique, de l'acide acétylsalicylique à doses élevées et de l'acétazolamide, par diminution de l'élimination de l'acide acétylsalicylique par l'acétazolamide.
    Conduite à tenir

    Acide acétylsalicylique (voie systémique) + Anti-inflammatoires non stéroïdiens

    Risques et mécanismesMajoration du risque ulcérogène et hémorragique digestif.
    Conduite à tenirAssociation déconseillée avec des doses anti-inflammatoires d'acide acétylsalicylique (>= 1 g/prise et/ou >=3 g/jour) et avec des doses antalgiques ou antipyrétiques (>= 500 mg/prise et/ou

    Acide acétylsalicylique (voie systémique) + Benzbromarone

    Acide acétylsalicylique (voie systémique) + Probénécide

    Risques et mécanismesDiminution de l'effet uricosurique par compétition de l'élimination de l'acide urique au niveau des tubules rénaux.
    Conduite à tenir

    Acide acétylsalicylique (voie systémique) + Clopidogrel

    Risques et mécanismesMajoration du risque hémorragique par addition des activités antiagrégantes plaquettaires.
    Conduite à tenirAssociation déconseillée : en dehors des indications validées pour cette association dans les syndromes coronariens aigus. Précaution d'emploi : dans les indications validées pour cette association dans les syndromes coronariens aigus. Surveillance clinique.

    Acide acétylsalicylique (voie systémique) + Glucocorticoïdes (sauf hydrocortisone) (voie systémique)

    Risques et mécanismesMajoration du risque hémorragique.
    Conduite à tenirAssociation déconseillée avec des doses anti-inflammatoires d'acide acétylsalicylique (>= 1 g par prise et/ou >= 3 g par jour). A prendre en compte avec des doses antalgiques ou antipyrétiques (>= 500 mg par prise et/ou

    Acide acétylsalicylique (voie systémique) + Héparines (doses curatives et/ou sujet âgé)

    Risques et mécanismesAugmentation du risque hémorragique (inhibition de la fonction plaquettaire et agression de la muqueuse gastroduodénale par l'acide acétylsalicylique).
    Conduite à tenirAssociation déconseillée avec : - des doses anti-inflammatoires d'acide acétylsalicylique (>= 1 g par prise et/ou >= 3 g par jour) - des doses antalgiques ou antipyrétiques (>= 500 mg par prise et/ou

    Acide acétylsalicylique (voie systémique) + Métamizole

    Risques et mécanismesMajoration du risque ulcérogène et hémorragique digestif.
    Conduite à tenirAssociation déconseillée avec : - des doses anti-inflammatoires d'acide acétylsalicylique (>= 1 g par prise et/ou >= 3 g par jour) - des doses antalgiques ou antipyrétiques (>= 500 mg par prise et/ou

    Acide acétylsalicylique (voie systémique) + Nicorandil

    Risques et mécanismesMajoration du risque ulcérogène et hémorragique digestif.
    Conduite à tenir

    Acide acétylsalicylique (voie systémique) + Pémétrexed

    Risques et mécanismesRisque de majoration de la toxicité du pémétrexed (diminution de sa clairance rénale par l'acide acétylsalicylique à doses anti-inflammatoires).
    Conduite à tenirAssociation déconseillée en cas de fonction rénale faible à modérée. Précaution d'emploi en cas de fonction rénale normale. Surveillance biologique de la fonction rénale.

    Acide acétylsalicylique (voie systémique) + Ticagrélor

    Risques et mécanismesMajoration du risque hémorragique par addition des activités antiagrégantes plaquettaires.
    Conduite à tenirAssociation déconseillée en dehors des indications validées pour cette association dans les syndromes coronariens aigus. Précaution d'emploi dans les indications validées pour cette association dans les syndromes coronariens aigus. Surveillance clinique.

    Acide acétylsalicylique (voie systémique) + Ticlopidine

    Risques et mécanismesMajoration du risque hémorragique par addition des activités antiagrégantes plaquettaires.
    Conduite à tenirSi l'association ne peut être évitée, surveillance clinique étroite.

    Antiagrégants plaquettaires + Anagrélide

    Risques et mécanismesMajoration des événements hémorragiques.
    Conduite à tenir

    Antiagrégants plaquettaires + Défibrotide

    Risques et mécanismesRisque hémorragique accru.
    Conduite à tenir

    Médicaments administrés par voie orale + Topiques gastro-intestinaux, antiacides et adsorbants

    Risques et mécanismesDiminution de l'absorption de certains autres médicaments ingérés simultanément.
    Conduite à tenirPrendre les topiques ou antiacides, adsorbants à distance de ces substances (plus de 2 heures, si possible).
    II Modéré
    Niveau de gravité : Précaution d'emploi

    Acide acétylsalicylique (voie systémique) + Antagonistes des récepteurs de l'angiotensine II

    Acide acétylsalicylique (voie systémique) + Diurétiques

    Acide acétylsalicylique (voie systémique) + Inhibiteurs de l'enzyme de conversion

    Risques et mécanismesPour des doses anti-inflammatoires d'acide acétylsalicylique (>= 1 g par prise et/ou >= 3 g par jour) ou pour des doses antalgiques ou antipyrétiques (>= 500 mg par prise et/ou
    Conduite à tenirHydrater le malade et surveiller la fonction rénale en début de traitement et régulièrement pendant l'association.

    Antiagrégants plaquettaires + Cobimétinib

    Antiagrégants plaquettaires + Ibrutinib

    Risques et mécanismesAugmentation du risque hémorragique.
    Conduite à tenirSurveillance clinique.

    Médicaments administrés par voie orale + Colestipol

    Médicaments administrés par voie orale + Résines chélatrices

    Risques et mécanismesLa prise de résine chélatrice peut diminuer l'absorption intestinale et, potentiellement, l'efficacité d'autres médicaments pris simultanément.
    Conduite à tenirD'une façon générale, la prise de la résine doit se faire à distance de celle des autres médicaments, en respectant un intervalle de plus de 2 heures, si possible.
    I Bas
    Niveau de gravité : A prendre en compte

    Acide acétylsalicylique (voie systémique) + Déférasirox

    Risques et mécanismesMajoration du risque ulcérogène et hémorragique digestif.
    Conduite à tenir- Pour des doses anti-inflammatoires d'acide acétylsalicylique (-> 1 g par prise et/ou -> 3 g par jour). - Pour des doses antalgiques ou antipyrétiques d'acide acétylsalicylique (-> 500 mg par prise et/ou

    Acide acétylsalicylique (voie systémique) + Héparines (doses préventives)

    Risques et mécanismesL'utilisation conjointe de médicaments agissant à divers niveaux de l'hémostase majore le risque de saignement. Ainsi, chez le sujet de moins de 65 ans, l'association de l'héparine à doses préventives, ou de substances apparentées, à l'acide acétylsalicylique, quelle que soit la dose, doit être prise en compte en maintenant une surveillance clinique et éventuellement biologique.
    Conduite à tenir

    Antiagrégants plaquettaires + Antiagrégants plaquettaires

    Antiagrégants plaquettaires + Anticoagulants oraux

    Antiagrégants plaquettaires + Héparines

    Antiagrégants plaquettaires + Inhibiteurs sélectifs de la recapture de la sérotonine

    Antiagrégants plaquettaires + Médicaments mixtes adrénergiques-sérotoninergiques

    Antiagrégants plaquettaires + Thrombolytiques

    Risques et mécanismesAugmentation du risque hémorragique.
    Conduite à tenir

    Antiagrégants plaquettaires + Anti-inflammatoires non stéroïdiens

    Antiagrégants plaquettaires + Métamizole

    Risques et mécanismesAugmentation du risque hémorragique, notamment gastro-intestinal.
    Conduite à tenir

    Antiagrégants plaquettaires + Argatroban

    Antiagrégants plaquettaires + Bivalirudine

    Risques et mécanismesMajoration du risque hémorragique.
    Conduite à tenir

    Médicaments administrés par voie orale + Laxatifs (type macrogol)

    Risques et mécanismesAvec les laxatifs, notamment en vue d'explorations endoscopiques : risque de diminution de l'efficacité du médicament administré avec le laxatif.
    Conduite à tenirEviter la prise d'autres médicaments pendant et après l'ingestion dans un délai d'au moins 2 h après la prise du laxatif, voire jusqu'à la réalisation de l'examen.

    Interactions alimentaires, phytothérapeutiques et médicamenteuses

    • Interaction alimentaire : alcool

    Grossesse et allaitement

    Contre-indications et précautions d'emploi
    Grossesse (mois)Allaitement
    123456789
    RisquesIIXII

    X Contre-indication absolue II Précaution

    Fertilité et Grossesse

    • Risque sur la fertilité féminine

    Risques liés au traitement

    • Risque d'hémorragie digestive
    • Risque d'ulcère digestif
    • Risque de dermatite exfoliative
    • Risque de modification de l'uricémie
    • Risque de perforation gastro-intestinale
    • Risque de perturbation de paramètres biologiques
    • Risque de réaction cutanée sévère
    • Risque de réaction d'hypersensibilité
    • Risque de syndrome de Lyell
    • Risque de syndrome de Reye
    • Risque de syndrome de Stevens-Johnson

    Mesures à associer au traitement

    • Ne pas absorber d'alcool pendant le traitement
    • Ne pas associer à un traitement contenant la même substance

    Traitement à arrêter définitivement en cas de...

    • Traitement à arrêter en cas d'apparition de réaction cutanée
    • Traitement à arrêter en cas d'apparition de réaction d'hypersensibilité
    • Traitement à arrêter en cas d'hémorragie digestive

    Information des professionnels de santé et des patients

    • Info patient : avaler le comprimé entier sans le mâcher ni le croquer
    • Info patient : signaler toute apparition de saignement anormal
    • Info prof de santé : informer le patient du risque hémorragique en cas d'intervention chirurgicale

    Effets indésirables

    SystèmesFréquence de moyenne à élevée (?1/1 000)Fréquence basse (Fréquence inconnue
    ANOMALIE DES EXAMENS DE LABORATOIRE
  • Globules blancs augmentés (Rare)
  • Hypoglycémie
  • Bicytopénie
  • Enzymes hépatiques (augmentation)
  • Allongement du temps de saignement
  • Neutropénie
  • Hyperuricémie
  • Leucopénie
  • DERMATOLOGIE
  • Urticaire (Peu fréquent)
  • Purpura (Rare)
  • Syndrome de Lyell (Rare)
  • Erythème polymorphe (Rare)
  • Syndrome de Stevens-Johnson (Rare)
  • Erythème noueux (Rare)
  • Erythème pigmenté fixe
  • Eruption cutanée
  • Erythème polymorphe exsudatif
  • Dermatose
  • Dermatose bulleuse
  • DIVERS
  • Oedème
  • GYNÉCOLOGIE, OBSTÉTRIQUE
  • Ménorragie (Rare)
  • HÉMATOLOGIE
  • Hémorragie (Fréquent)
  • Diathèse hémorragique (Fréquent)
  • Thrombopénie (Rare)
  • Aplasie médullaire (Rare)
  • Agranulocytose (Rare)
  • Insuffisance de la moelle osseuse
  • Anémie hémolytique
  • Pancytopénie
  • Syndrome hémorragique
  • Hémolyse
  • Anémie par déficience en fer
  • Hématome
  • Anémie
  • HÉPATOLOGIE
  • Hépatite chronique
  • Hépatopathie
  • Insuffisance hépatique
  • Hépatite
  • IMMUNO-ALLERGOLOGIE
  • Oedème de Quincke (Rare)
  • Hypersensibilité (Rare)
  • Oedème allergique (Rare)
  • Réaction anaphylactique (Rare)
  • Choc anaphylactique
  • NUTRITION, MÉTABOLISME
  • Goutte
  • Crise de goutte
  • ORL, STOMATOLOGIE
  • Rhinite (Peu fréquent)
  • Acuité auditive (modification)
  • Acouphène
  • Sensation de vertige
  • Gingivorragie
  • Bourdonnement d'oreille
  • Vertige
  • Hypoacousie
  • Ulcération buccale
  • Epistaxis
  • SYSTÈME CARDIOVASCULAIRE
  • Vascularite hémorragique (Rare)
  • Choc (Rare)
  • Vascularite
  • Hypertension artérielle
  • Insuffisance cardiaque
  • Syndrome de Kounis
  • SYSTÈME DIGESTIF
  • Dyspepsie (Fréquent)
  • Nausée (Fréquent)
  • Vomissement (Fréquent)
  • Diarrhée (Fréquent)
  • Hémorragie gastro-intestinale (Rare)
  • Ulcère de l'intestin grêle
  • Maladie de Crohn (aggravation)
  • Ulcère gastroduodénal (aggravation)
  • Colite
  • Ulcère du gros intestin
  • Ulcère duodénal
  • Perforation digestive
  • Ulcère gastroduodénal
  • Méléna
  • Pancréatite aiguë
  • Constipation
  • Gastrite érosive
  • Hémorragie digestive occulte
  • Ulcère gastrique
  • Flatulence
  • Perforation gastro-intestinale
  • Rectocolite hémorragique (aggravation)
  • Hémorragie digestive
  • Douleur abdominale
  • Perforation intestinale
  • Duodénite érosive
  • Gastrite
  • Hyperchlorhydrie
  • Ulcère oesophagien
  • Hématémèse
  • Oesophagite
  • Perforation gastroduodénale
  • SYSTÈME MUSCULO-SQUELETTIQUE
  • Purpura rhumatoïde
  • SYSTÈME NERVEUX
  • Hémorragie intracrânienne (Rare)
  • Syndrome de Reye (Rare)
  • Céphalée
  • Hémorragie cérébrale
  • SYSTÈME RESPIRATOIRE
  • Dyspnée (Peu fréquent)
  • Crise d'asthme (Rare)
  • Bronchospasme (Rare)
  • Asthme (Rare)
  • Syndrome de détresse respiratoire aiguë
  • Oedème pulmonaire non cardiogénique
  • UROLOGIE, NÉPHROLOGIE
  • Hémospermie
  • Insuffisance rénale
  • Hémorragie urogénitale
  • Insuffisance rénale aiguë
  • Voir aussi les substances

    Acide acétylsalicylique

    Chimie
    IUPACacide 2-acétoxybenzoïque
    Synonymesacetylsalicylic acid
    Posologie
    Defined Daily Dose (WHO)
    Oral:3 g
    Oral:1 tablet
    Parenteral:1 g
    Rectal:3 g
    Presse - CGU - Données personnelles - Politique cookies - Mentions légales - Contact webmaster