Fluorure de sodium

Mise à jour : 16 Janvier 2013

Mécanisme d'action

Les fluorures jouent un rôle essentiel dans la prévention des caries dentaires. Ils exercent un effet systémique pendant la période de minéralisation des dents, complété d'un effet topique après l'éruption dentaire.

Ces deux voies sont interdépendantes et complémentaires. En effet, lors de l'ingestion d'un produit fluoré, le fluor est en contact avec les surfaces dentaires au cours de son passage dans la cavité buccale, exerçant ainsi une action topique. A l'inverse, le fluor topique peut être partiellement ingéré et s'intègre alors à la voie systémique.

Le principal effet du fluor dans la prévention des caries dentaires est postéruptif, c'est-à-dire topique. Les compléments fluorés systémiques sont considérés comme agissant également principalement de façon topique (par exemple durant l'ingestion, par la salive).

Les effets du fluor sont de trois types : une diminution de la déminéralisation (diminution du seuil de la solubilité de l'émail en milieu acide) ; une reminéralisation des lésions carieuses initiales de l'émail ; un effet bactéricide sur les germes de la plaque dentaire. Les conséquences sont une inhibition de la prolifération bactérienne de la plaque dentaire et une inhibition de la formation des acides cariogènes. 


Cas d'usage

Le fluorure de sodium est utilisé, seul ou en association au sodium monofluorophosphate, dans la prise en charge de caries dentaires.

En association au colécalciférol, le fluorure de sodium est utilisé dans la prise en charge de :

  • carences en vitamine D,
  • caries dentaires.

En association au fluorure de calcium, le fluorure de sodium est utilisé dans la prise en charge de :

  • alimentations parentérales,
  • caries dentaires,
  • hypersensibilités de la dentines,
  • reminéralisations des lésions cariées.

Avec d’autres associations, le fluorure de sodium est utilisé dans la prise en charge de :

  • carences en oligoéléments,
  • caries dentaires.