Metformine

Mise à jour : 29 Avril 2014

Mécanisme d'action

La metformine est un biguanide possédant des effets antihyperglycémiants, réduisant la glycémie basale et postprandiale. Elle ne stimule pas la sécrétion d'insuline et, par conséquent, ne provoque pas d'hypoglycémie.

Elle peut agir par l'intermédiaire de trois mécanismes :

  • en réduisant la production hépatique de glucose, en inhibant la néoglucogenèse et la glycogénolyse ;
  • au niveau musculaire, en augmentant la sensibilité à l'insuline, en favorisant la captation et l'utilisation périphérique du glucose ;
  • enfin, en retardant l'absorption intestinale du glucose.
La metformine stimule la synthèse intracellulaire du glycogène, en agissant sur la glycogène-synthase.

Elle augmente la capacité de transport de tous les types de transporteurs membranaires du glucose (GLUTs) connus à ce jour.


Cas d'usage

La metformine, seule ou en association au glibenclamide, à la sitagliptine, à la vildagliptine, ou à la saxagliptine, est utilisée dans la prise en charge de diabètes de type 2.