Substance active metformine

À propos de la substance
Mise à jour : 29 avril 2014

Metformine : Mécanisme d'action

La metformine est un biguanide possédant des effets antihyperglycémiants, réduisant la glycémie basale et postprandiale. Elle ne stimule pas la sécrétion d'insuline et, par conséquent, ne provoque pas d'hypoglycémie.

Elle peut agir par l'intermédiaire de trois mécanismes :

  • en réduisant la production hépatique de glucose, en inhibant la néoglucogenèse et la glycogénolyse ;
  • au niveau musculaire, en augmentant la sensibilité à l'insuline, en favorisant la captation et l'utilisation périphérique du glucose ;
  • enfin, en retardant l'absorption intestinale du glucose.
La metformine stimule la synthèse intracellulaire du glycogène, en agissant sur la glycogène-synthase.

Elle augmente la capacité de transport de tous les types de transporteurs membranaires du glucose (GLUTs) connus à ce jour.

Metformine : Cas d'usage

La metformine, seule ou en association au glibenclamide, à la sitagliptine, à la vildagliptine, ou à la saxagliptine, est utilisée dans la prise en charge de diabètes de type 2.
Fiches DCI VIDAL
Mise à jour : 18 Octobre 2022

Metformine chlorhydrate 1 000 mg comprimé

ATCRisque sur la grossesse et l'allaitementSportVigilance
A VOIES DIGESTIVES ET METABOLISME
A10 MEDICAMENTS DU DIABETE
A10B ANTIDIABETIQUES SAUF INSULINES
A10BA BIGUANIDES
A10BA02 METFORMINE
Grossesse (mois)Allaitement
123456789
RisquesIIII

IIPrécaution

Indications et modalités d'administration

METFORMINE CHLORHYDRATE 1 000 mg cp

Indications

Ce médicament est indiqué dans les cas suivants :

  • Diabète insulinonécessitant chez l'adulte, traitement adjuvant (du)
  • Diabète insulinonécessitant chez l'enfant > 10 ans, traitement adjuvant (du)
  • Diabète non insulinodépendant chez l'adulte
  • Diabète non insulinodépendant chez l'adulte, traitement associé (du)
  • Diabète non insulinodépendant chez l'enfant > 10 ans

Posologie

Unité de prise
comprimé
  • metformine chlorhydrate : 1000 mg
Modalités d'administration
  • Voie orale
  • Administrer pendant le repas
  • Posologie à adapter à la glycémie
  • Utiliser le dosage le plus adapté à la posologie
  • Utiliser une forme sécable si nécessaire
Posologie
Patient de 10 an(s) à 18 an(s)
Patient quel que soit le poids
Diabète insulinonécessitant chez l'enfant > 10 ans, traitement adjuvant (du) - Diabète non insulinodépendant chez l'enfant > 10 ans
Traitement initial
  • 500 à 850 mg 1 fois par jour
  • Pendant 10 à 15 jours
Traitement ultérieur
  • Posologie à instaurer progressivement
  • 500 à 2 000 mg en 1 à 3 prises par jour
  • Posologie maximale: 2 000 mg par 24 heures
  • Nombre d'unité de prise maximale: 2 comprimés par 24 heures
Patient à partir de 18 an(s)
Patient quel que soit le poids
Diabète non insulinodépendant chez l'adulte - Diabète non insulinodépendant chez l'adulte, traitement associé (du)
Traitement initial
  • 500 à 850 mg 2 à 3 fois par jour
  • Pendant 10 à 15 jours
Traitement ultérieur
  • Posologie à instaurer progressivement
  • 1 000 à 3 000 mg en 2 à 3 prises par jour
  • Posologie maximale: 3 000 mg par 24 heures
  • Nombre d'unité de prise maximale: 3 comprimés par 24 heures
Diabète insulinonécessitant chez l'adulte, traitement adjuvant (du)
Traitement initial
  • 500 à 850 mg 2 à 3 fois par jour
Populations particulières
  • Insuffisance rénale : Adapter la posologie

Administration

Précautions particulières à prendre lors de l'administration de ce médicament :

  • Administrer pendant le repas

Mises en garde

  • Info patient : arrêter le traitement et consulter son médecin en cas de signes d'acidose lactique
  • Info patient : prendre un avis médical en cas de signes de déshydratation
  • Info prof de santé : informer les patients sur les symptômes de l'acidose lactique
  • Ne pas absorber d'alcool pendant le traitement
  • Posologie à adapter à la glycémie
  • Posologie à adapter en fonction des résultats biologiques
  • Respecter un régime alimentaire avec un apport glucidique régulier

Surveillances du traitement

  • Surveillance de la fonction rénale au moins 1/an pendant le traitement
  • Surveillance de la fonction rénale avant la mise en route du traitement
  • Surveillance de la glycémie pendant le traitement
  • Surveillance de la glycosurie pendant le traitement
  • Surveillance de l'hémoglobine glycosylée pendant le traitement

Informations relatives à la sécurité du patient

METFORMINE CHLORHYDRATE 1 000 mg cp
Niveau de risque : XCritiqueIIIElevéIIModéréIBas

Interactions médicamenteuses

XCritique
Niveau de gravité: Contre-indication
Metformine + Produits de contraste iodés
Risques et mécanismesAcidose lactique liée aux concentrations élevées de metformine en rapport avec l'insuffisance rénale fonctionnelle induite par l'examen radiologique.
Conduite à tenirLe traitement par la metformine doit être suspendu au moment de l'examen radiologique pour n'être repris que 2 jours après.
IIIHaut
Niveau de gravité: Association déconseillée
Metformine + Alcool éthylique (boisson ou excipient)
Risques et mécanismesRisque majoré d'acidose lactique lors d'intoxication alcoolique aiguë, particulièrement en cas de jeûne ou dénutrition, ou bien d'insuffisance hépatocellulaire.
Conduite à tenirEviter la prise de boissons alcoolisées et de médicaments contenant de l'alcool.
IIModéré
Niveau de gravité: Précaution d'emploi
Médicaments administrés par voie orale + Colestipol
Risques et mécanismesLa prise de résine chélatrice peut diminuer l'absorption intestinale et, potentiellement, l'efficacité d'autres médicaments pris simultanément.
Conduite à tenirD'une façon générale, la prise de la résine doit se faire à distance de celle des autres médicaments, en respectant un intervalle de plus de 2 heures, si possible.
Médicaments administrés par voie orale + Résines chélatrices
Risques et mécanismesLa prise de résine chélatrice peut diminuer l'absorption intestinale et, potentiellement, l'efficacité d'autres médicaments pris simultanément.
Conduite à tenirD'une façon générale, la prise de la résine doit se faire à distance de celle des autres médicaments, en respectant un intervalle de plus de 2 heures, si possible.
Médicaments administrés par voie orale + Topiques gastro-intestinaux, antiacides et adsorbants
Risques et mécanismesDiminution de l'absorption de ces substances.
Conduite à tenirPar mesure de précaution, il convient de prendre ces topiques ou antiacides à distance de tout autre médicament (plus de 2 heures, si possible).
Metformine + Diurétiques de l'anse
Risques et mécanismesAcidose lactique due à la metformine, déclenchée par une éventuelle insuffisance rénale fonctionnelle, liée aux diurétiques de l'anse.
Conduite à tenirNe pas utiliser la metformine lorsque la créatininémie dépasse 15 mg/l (135 µmol/l) chez l'homme, et 12 mg/l (110 µmol/l) chez la femme.
Metformine + Dolutégravir
Risques et mécanismesAugmentation moyenne de moins de 2 fois des concentrations plasmatiques de metformine.
Conduite à tenirChez le patient avec une insuffisance rénale modérée (clairance de la créatinine comprise entre 45 et 59 ml/min), surveillance clinique et biologique, et adaptation éventuelle de la posologie de metformine.
IBas
Niveau de gravité: A prendre en compte
Médicaments administrés par voie orale + Laxatifs (type macrogol)
Risques et mécanismesAvec les laxatifs, notamment en vue d'explorations endoscopiques : risque de diminution de l'efficacité du médicament administré avec le laxatif.
Conduite à tenirEviter la prise d'autres médicaments pendant et après l'ingestion dans un délai d'au moins 2 h après la prise du laxatif, voire jusqu'à la réalisation de l'examen.
Metformine + Rifampicine
Risques et mécanismesDiminution des concentrations de metformine par la rifampicine.
Conduite à tenir

Contre-indications

XCritique
Niveau de gravité: Contre-indication absolue
  • Acidocétose
  • Acidose lactique
  • Acidose métabolique
  • Alcoolisme
  • Antécédent récent d'infarctus du myocarde
  • Déshydratation
  • Etat de choc
  • Hypersensibilité à l'un des composants
  • Hypoxie
  • Infection sévère
  • Insuffisance cardiaque
  • Insuffisance cardiaque congestive
  • Insuffisance hépatique
  • Insuffisance rénale sévère : clairance de la créatinine < 30 ml/min
  • Insuffisance respiratoire
  • Intoxication alcoolique aiguë
  • Précoma diabétique

Précautions

IIModéré
Niveau de gravité: Précaution
  • Anesthésie générale
  • Anesthésie péridurale
  • Association à l'insuline
  • Association à un sulfamide hypoglycémiant
  • Consommation d'alcool importante
  • Diabète non équilibré
  • Enfant de moins de 10 ans
  • Enfant entre 10 et 12 ans
  • Femme susceptible d'être enceinte
  • Injection de produit de contraste iodé
  • Insuffisance rénale légère à modérée
  • Intervention chirurgicale
  • Jeûne
  • Pathologie cardio-pulmonaire
  • Rachianesthésie
  • Septicémie
  • Sujet à risque d'acidose lactique
  • Sujet à risque d'insuffisance rénale
  • Sujet âgé
  • Surcharge pondérale
  • Allaitement
  • Grossesse

Grossesse et allaitement

Contre-indications et precautions d'emploi
Grossesse (mois)Allaitement
123456789
RisquesIIII

IIPrécaution

Risques spécifiques

  • Risque d'acidose lactique

Interactions alimentaires

  • Alcool

Effets indésirables

SystèmesFréquence de moyenne à élevée(≥1/1 000)Fréquence basse (<1/1 000)Fréquence inconnue
ANOMALIE DES EXAMENS DE LABORATOIRE Bilan hépatique (anomalie) (Très rare)
DERMATOLOGIE Dermatose (Très rare)
Eruption cutanée (Très rare)
Erythème cutané (Très rare)
Prurit (Très rare)
Urticaire (Très rare)
Dermatite exfoliative
Dermatose bulleuse
Pemphigoïde bulleuse
HÉMATOLOGIE Anémie mégaloblastique
HÉPATOLOGIE Hépatite (Très rare)
Trouble hépatique (Très rare)
NUTRITION, MÉTABOLISMEAnorexie (Très fréquent) Acidose lactique (Très rare)
Malabsorption de la vitamine B12 (Très rare)
ORL, STOMATOLOGIEDysgueusie (Fréquent)
Goût métallique (Fréquent)
SYSTÈME DIGESTIFDiarrhée (Très fréquent)
Douleur abdominale (Très fréquent)
Nausée (Très fréquent)
Trouble digestif (Très fréquent)
Vomissement (Très fréquent)

Voir aussi les substances

Metformine chlorhydrate

Détails sur les substances
Chimie
IUPACchlorhydrate de 1,1-diméthylbiguanide
Synonymesmetformin hydrochloride
Posologie
Defined Daily Dose (WHO)
Oral:2 g
Presse - CGU - Données personnelles - Politique cookies - Mentions légales - Contact webmaster