Certaines fonctionnalités avancées du site sont temporairement indisponibles.

Nos équipes font le maximum pour résoudre ce problème rapidement. Veuillez nous excuser pour la gêne occasionnée.

Anagrélide

Mise à jour : 16 Janvier 2013

Mécanisme d'action

L'anagrélide est un inhibiteur de l'AMP (adénosine monophosphate) cyclique phosphodiestérase III.

Le mécanisme d'action spécifique par lequel l'anagrélide réduit le nombre de plaquettes n'est pas encore totalement compris, bien qu'il ait été confirmé par des informations issues d'études in vitro et in vivo que l'anagrélide agissait de façon sélective sur les plaquettes.

Les études in vitro de la mégacaryocytopoïèse chez l'homme ont établi que l'action inhibitrice de l'anagrélide sur la formation des plaquettes chez l'homme s'opère par retardement de la maturation des mégacaryocytes et par réduction de leur taille et de leur ploïdie. Des actions in vivo similaires ont été observées sur des échantillons de biopsie de moelle osseuse de patients traités.  


Cas d'usage

L’anagrélide est utilisé dans la prise en charge de thrombocytémies essentielles. 



Médicaments contenant la substance active en association (0)

Monographies disponibles