Substance active adénosine

À propos de la substance
Mise à jour : 16 janvier 2013

Adénosine : Mécanisme d'action

L'adénosine est un vasodilatateur puissant au niveau de la plupart des lits vasculaires, à l'exception des artérioles rénales afférentes et des veines hépatiques où elle provoque une vasoconstriction. L'adénosine exerce ses effets pharmacologiques par l'intermédiaire d'une activation des récepteurs puriniques (récepteurs membranaires A1 et A2 à l'adénosine). Bien que l'on ignore le mécanisme exact par lequel l'activation des récepteurs de l'adénosine entraîne une relaxation du muscle lisse vasculaire, il semble qu'il se produise à la fois une inhibition du courant calcique entrant lent qui diminue l'entrée du calcium et une activation de l'adénylate cyclase par l'intermédiaire des récepteurs A2 des cellules musculaires lisses. L'adénosine peut également réduire le tonus vasculaire en modulant la neurotransmission sympathique. La capture intracellulaire de l'adénosine se fait par l'intermédiaire d'un système de transport transmembranaire spécifique des nucléosides.

Dès son entrée dans la cellule, l'adénosine est rapidement phosphorylée par une adénosine kinase en adénosine monophosphate, ou bien désaminée par une adénosine désaminase en inosine. Ces métabolites intracellulaires de l'adénosine n'ont pas d'effet vasomoteur.

Adénosine : Cas d'usage

L’adénosine est utilisée dans la prise en charge de :
  • tachycardies,
  • scintigraphies de perfusion myocardique.
Fiches DCI VIDAL
Mise à jour : 15 Décembre 2022

Adénosine 6 mg/2 ml (3 mg/ml) solution injectable

ATCRisque sur la grossesse et l'allaitementSportVigilance
C SYSTEME CARDIOVASCULAIRE
C01 MEDICAMENTS EN CARDIOLOGIE
C01E AUTRES MEDICAMENTS EN CARDIOLOGIE
C01EB AUTRES MEDICAMENTS EN CARDIOLOGIE
C01EB10 ADENOSINE
Grossesse (mois)Allaitement
123456789
RisquesIIII

IIPrécaution

Indications et modalités d'administration

ADENOSINE 6 mg/2 ml sol inj

Indications

Ce médicament est indiqué dans les cas suivants :

  • Tachycardie supraventriculaire paroxystique
  • Tachycardie supraventriculaire paroxystique, utilisation diagnostique (pour la)

Posologie

Unité de prise
ml
  • adénosine : 3 mg
Modalités d'administration
  • Voie intraveineuse
  • Administrer par voie intraveineuse en bolus
Posologie
Patient jusqu'à 18 an(s)
Patient quel que soit le poids
Tachycardie supraventriculaire paroxystique
Dose initiale
  • 0,1 mg/kg 1 fois ce jour
  • Posologie maximale: 6 mg ce jour
Dose ultérieure éventuelle
  • Posologie à adapter en fonction de la réponse physiologique
  • 0,1 mg/kg 1 fois ce jour
  • Posologie maximale: 12 mg ce jour
Patient à partir de 18 an(s)
Patient quel que soit le poids
Tachycardie supraventriculaire paroxystique - Tachycardie supraventriculaire paroxystique, utilisation diagnostique (pour la)
Dose initiale
  • 3 mg 1 fois ce jour
Dose ultérieure
  • Dans le cas de : Réponse insuffisante au traitement
  • Respecter un intervalle de 1 à 2 minutes avec la prise précédente
  • 6 mg 1 fois ce jour
Dose ultérieure éventuelle
  • Dans le cas de : Réponse insuffisante au traitement
  • Ne pas renouveler la dose en cas d'absence de réponse
  • Respecter un intervalle de 1 à 2 minutes avec la prise précédente
  • 12 mg 1 fois ce jour

Mises en garde

  • Administrer par voie intraveineuse en bolus
  • Traitement à administrer en milieu hospitalier
  • Traitement à arrêter en cas d'apparition de signes de détresse respiratoire
  • Traitement à arrêter en cas d'apparition ou d'aggravation d'angor
  • Traitement à arrêter en cas d'asystolie
  • Traitement à arrêter en cas de bradycardie sévère
  • Traitement à arrêter en cas d'hypotension artérielle sévère

Incompatibilités physicochimiques

  • Incompatibilité avec tous les médicaments

Surveillances du traitement

  • Surveillance de la fonction cardiaque pendant le traitement
  • Surveillance médicale avec disponibilité de matériel de réanimation pendant le traitement
  • Surveillance monitorisée de l'électrocardiogramme pendant le traitement

Informations relatives à la sécurité du patient

ADENOSINE 6 mg/2 ml sol inj
Niveau de risque : XCritiqueIIIElevéIIModéréIBas

Contre-indications

XCritique
Niveau de gravité: Contre-indication absolue
  • Angor instable
  • Bloc auriculoventriculaire de 2e degré
  • Bloc auriculoventriculaire de 3e degré
  • Bronchopneumopathie chronique obstructive avec bronchospasme
  • Hypersensibilité à l'un des composants
  • Hypotension artérielle sévère
  • Insuffisance cardiaque congestive
  • Maladie du sinus non appareillé
  • Syndrome du QT long congénital

Précautions

IIModéré
Niveau de gravité: Précaution
  • Allongement de l'espace QT
  • Antécédent récent d'infarctus du myocarde
  • Bloc auriculoventriculaire du premier degré
  • Bloc de branche
  • Bronchospasme
  • Epanchement péricardique
  • Fibrillation auriculaire
  • Flutter auriculaire
  • Hypotension artérielle
  • Hypovolémie
  • Insuffisance cardiaque sévère
  • Maladie du sinus
  • Neuropathie végétative
  • Péricardite
  • Shunt gauche-droite
  • Sténose carotidienne
  • Sténose de l'artère coronaire gauche
  • Sujet à risque de crise convulsive
  • Sujet de moins de 18 ans
  • Transplantation cardiaque, antécédent récent (de)
  • Valvulopathie obstructive
  • Allaitement
  • Grossesse

Grossesse et allaitement

Contre-indications et precautions d'emploi
Grossesse (mois)Allaitement
123456789
RisquesIIII

IIPrécaution

Risques spécifiques

  • Risque d'accident ischémique transitoire
  • Risque d'accident vasculaire cérébral
  • Risque d'aggravation de bronchospasme
  • Risque d'angor
  • Risque d'arrêt cardiaque
  • Risque d'asystolie
  • Risque de bradycardie
  • Risque de bronchospasme
  • Risque d'hypotension artérielle
  • Risque d'infarctus du myocarde
  • Risque d'insuffisance respiratoire

Interactions alimentaires

  • Aliments contenant des bases xanthiques

Effets indésirables

SystèmesFréquence de moyenne à élevée(≥1/1 000)Fréquence basse (<1/1 000)Fréquence inconnue
DERMATOLOGIEHypersudation (Peu fréquent) Eruption cutanée
Réaction cutanée
Urticaire
DIVERSDouleur des membres (Peu fréquent)
Douleur thoracique (Très fréquent)
Faiblesse (Peu fréquent)
Oppression thoracique (Très fréquent)
Sensation de brûlure (Fréquent)
Sensation d'inconfort (Peu fréquent)
GYNÉCOLOGIE, OBSTÉTRIQUE Douleur des mamelons (Rare)
Gêne mammaire (Rare)
IMMUNO-ALLERGOLOGIE Angioedème
Réaction anaphylactique
INSTRUMENTATIONSensation de brûlure au point d'injection (Fréquent) Réaction au point d'injection (Très rare)
OPHTALMOLOGIEVision floue (Peu fréquent)
ORL, STOMATOLOGIEGoût métallique (Peu fréquent)
Sécheresse buccale (Fréquent)
Sensation de gorge serrée (Fréquent)
Sensation de vertige (Fréquent)
Vertige (Fréquent)
Acouphène (Rare)
Congestion nasale (Rare)
PSYCHIATRIEAnxiété (Fréquent)
Nervosité (Peu fréquent)
SYSTÈME CARDIOVASCULAIREBloc auriculoventriculaire (Très fréquent)
Bouffée congestive (Très fréquent)
Bouffée de chaleur (Très fréquent)
Bradycardie (Très fréquent)
Etourdissement orthostatique (Fréquent)
Extrasystole auriculaire (Très fréquent)
Extrasystole ventriculaire (Très fréquent)
Hyperexcitabilité ventriculaire (Très fréquent)
Hypotension artérielle (Fréquent)
Palpitation (Peu fréquent)
Pause post-extrasystolique (Très fréquent)
Pause sinusale (Très fréquent)
Sous-décalage du segment ST (Fréquent)
Tachycardie sinusale (Peu fréquent)
Tachycardie ventriculaire (Très fréquent)
Trouble de l'excitabilité ventriculaire (Très fréquent)
Fibrillation auriculaire (Très rare)
Torsades de pointes (Très rare)
Arrêt cardiaque
Arythmie
Arythmie ventriculaire
Asystolie
Fibrillation ventriculaire
Infarctus du myocarde
Syncope
SYSTÈME DIGESTIFGêne abdominale (Très fréquent)
Nausée (Fréquent)
Vomissement (Fréquent)
SYSTÈME MUSCULO-SQUELETTIQUEDorsalgie (Peu fréquent)
Douleur dans le cou (Peu fréquent)
Gêne au niveau de la mâchoire (Fréquent)
Gêne dans les membres (Peu fréquent)
Gêne dorsale (Peu fréquent)
Gêne du cou (Fréquent)
SYSTÈME NERVEUXCéphalée (Fréquent)
Hypertension intracrânienne (Peu fréquent)
Paresthésie (Peu fréquent)
Sensation de tête vide (Fréquent)
Hypertension intracrânienne (aggravation) (Très rare)
Somnolence (Rare)
Tremblement (Rare)
Accident ischémique transitoire
Accident vasculaire cérébral
Convulsions
Perte de conscience
SYSTÈME RESPIRATOIREDyspnée (Très fréquent)
Hyperventilation (Peu fréquent)
Sensation d'oppression thoracique (Très fréquent)
Bronchospasme (Très rare)
Insuffisance respiratoire (Très rare)
Apnée
Arrêt respiratoire
UROLOGIE, NÉPHROLOGIE Miction impérieuse (Rare)

Voir aussi les substances

Adénosine

Détails sur les substances
Chimie
IUPAC9-bêta-D-ribofuranosyl-9H-purin-6-amine
Synonymesadenosine
Actualités liées3
Presse - CGU - Données personnelles - Politique cookies - Mentions légales - Contact webmaster